AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



Messages : 97
Couverture : Aucune couverture. Tam' est reine du pays de l'été.
Points : 121


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Blake Lively
R E L A T I O N S :

MessageSujet: [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.   Lun 1 Fév - 10:45


Utiliser une arme, c'est avoir conscience que le sang coulera.

Tamia attendait dans la salle d'entraînement que son invité arrive. Elle avait promis à un agent de l'entraîner dans le maniement de l'épée. Il faut dire qu'elle faisait partie des meilleurs quand il s'agissait de manier une arme blanche, elle avait appris cet art très jeune auprès de ses sœurs. Et puis ensuite, c'était son oncle qui l'avait entraîné. La démone se demandait si elle devait reconfigurer la salle pour la protéger d'elle ou pas quand Archibald, le métis dont elle se chargerait aujourd'hui, entra. Elle avait donc le nez en l'air, ses longs cheveux blonds tombant derrière son dos attachés en queue de cheval haute. Comme d'habitude, elle était magnifique, comme d'habitude, elle était terrifiante. La combinaison de la tour moulait ses formes mais aucun homme au monde n'aurait osé la reluquer parce que son pouvoir était comme une onde chaude dans la pièce. Elle n'était pas agressive vu que Tamia était pour le moment parfaitement calme. Toutefois, il aurait fallu être fou pour en provoquer le tumulte. Tamia était la reine des Enfers d'Emeraudia. Personne ne pouvait en douter, personne ne pouvait non plus la confondre avec ses triplettes, elle était la plus puissante des rois et quand son regard se tourna vers Archibald, on y lisait la détermination des guerriers.

« Enfin vous voilà ! » Dit-elle simplement en guise de salutation. Comme si ce geste était machinal (et c'était le cas), elle posa la paume de la main sur sa montre et la souleva, faisant petit à petit apparaître sa lourde et somptueuse lame : Aramis. Elle la leva un instant pour en vérifier le brillant puis la planta d'un geste dans le sol (les salles d'entraînement s'auto-réparent) avant de refaire le même geste pour faire sortir une seconde épée, dans le même style que la première, mais en moins belle. Elle la pris par la lame et en tendit la garde à Archibald.

« Prenez. Ce sera votre épée pour aujourd'hui, mais vous me la rendrez à la fin. Tant que vous ne serez pas capable de ne blesser personne, y compris vous-même, involontairement, vous n'aurez pas le droit de porter une arme ailleurs que dans cette salle. » Elle se demandait encore pourquoi Quartz avait engagé ce bleu… Mais bon, entraîner les agents c'était son boulot, ou plutôt son loisir. L'épée était lourde, mais moins qu'Aramis. Elle laissa Archibald la prendre.

« Ne la prenez pas à deux mains, ce type d'épée n'est pas fait pour ça. De plus, il vaut toujours mieux garder une main libre si on affronte plusieurs adversaires en même temps. » Elle attrapa Aramis et se mit en garde après avoir fait tournoyer sa lame dans sa main par simple jeu. C'était un tique de famille, Alleya avait tendance à faire la même chose. Sauf que la fille de Tamia pratiquait un autre genre d'escrime, avec deux épées courtes, alors que Tamia n'en avait qu'une, une longue. « Maintenant passons à la pratique. Attaquez-moi, je vais vous montrer comment parer. » Elle n'avait pas peur de se prendre un coup, d'une part parce que Archibald était un débutant qui devait encore s'habituer au poids et à la forme de son épée, et ensuite parce que une blessure à l'arme blanche ne lui faisait ni chaud, ni froid. Même si, cas fort peu probable, le métis la touchait, ça ne serait ni sa première, ni sa dernière fois. Tam avait une peau parfaite en apparence, mais sous sa combinaison, surtout au niveau de l'abdomen, elle avait de nombreux souvenirs des batailles qu'elle avait mené et parfois des entraînements. Utiliser de vrais armes, c'était prendre des risques. Archibald allait devoir intégrer rapidement cette première leçon.


L'affection ou la haine change la justice de face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité





MessageSujet: Re: [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.   Jeu 11 Fév - 9:54

Vu ses exploits sur un champ de bataille dès sa première mission, Archibald avait été convié à apprendre le maniement d'une épée. Non pas qu'il s'était débrouillé comme un manche kof kof threuh, mais disons plutôt qu'il avait eu en main pour la première fois de sa vie une arme blanche – assez peu pratique à manier – et qu'il avait fait ce qu'il avait pu. De son point de vue, l'épée de Tamia avait eu pour résultat de lui sauver la vie au moins à deux reprises et l'avait même aidé à capturer deux anges rebelles. Du points de vue de la Tamia en question, Archi avait été aussi minable qu'une crabe faisant du tricot. Si l'exaspération de la Reine du Pays de l'été avait été palpable, elle n'était rien en comparaison de la cuisante honte du jeune métis.

Archi se rendait donc à son premier entraînement d'apprentissage d'armes blanches. Le jeune homme avait bon espoir d'être doué, ne serait-ce que parce qu'il avait déjà eu en main une épée (et que franchement celle de Tamia était loin d'être la plus légère) et surtout parce qu'il n'était pas en plein cœur d'une bataille, des ennemis fusant de toute part. Ça allait sûrement aider. Il n'aurait pas l'air d'un pauvre expatrié en plein cœur d'une orgie : cette fois au moins, ils ne seraient que deux.

« Bonjour ! »

Lança le jeune homme pour masquer le fait qu'il se pissait dessus, sûr de lui, pour repousser toute idée négative et tout a priori. Il s'approcha de Tamia machinalement, non dans le but de lui donner une chaleureuse étreinte (il tenait à sa vie, merci), mais plus pour écouter ses premières recommandations.

Archibald resta un peu perplexe quand la jeune femme (enfin, façon de parler. Elle aurait très bien pu avoir l'âge de sa grand-mère) fit apparaître sa propre épée et la planta dans le sol. Il ne pipa mot et attendit qu'elle lui tende la sienne, une dans le même modèle que la précédente, mais un peu moins jolie (il fallait dire que celle de Tamia n'était pas faite en polystyrène et en envoyait).

« D'accord, pas de problème. »

Répondit-il à l'avertissement de n'utiliser son épée qu'ici, en salle d’entraînement et pas ailleurs. Il n'avait de toute manière pas l'intention de recevoir des cours de maniement d'épée d'une seconde personne, donc ça tombait bien.

Quand Tamia lui demanda de tenir l'épée à une main et non deux, Archibald se sentit presque soulagé. Il était plus à l'aise pour tenir l'épée à une main : plus rapide, plus agile, plus équilibré aussi. En un mot il sentait qu'il pouvait être plus efficace qu'avec une épée lourde qu'il aurait tenu à deux mains. Ça ne lui posait donc aucun problème, bien au contraire.

« Ok. »

Puis elle lui donna l'ordre d'attaquer. Ça par contre, c'était beaucoup moins drôle que faire des petits moulinets dans le vide avec l'épée. Archibald s’exécuta pourtant immédiatement, sans réfléchir.
Le jeune homme chargea, leva son épée et tenta de toucher Tamia à l'épaule. Dans la théorie, c'était réussi, il avait fait ce qu'il fallait. Dans la pratique un peu moins : Archibald était à une distance confortable de Tamia et les quelques rares pas qu'il avait fait en sa direction étaient brouillons et désorganisés, comme s'il voulait courir un marathon en espadrille. Son attaque était également loin d'être parfaite. Il sentait clairement qu'il avait laissé toute une partie de son corps largement à découvert. Si Tamia avait voulu contre-attaquer, il serait mort, ou du moins retrouvé au sol en petit lambeaux.

C'était certes son premier cours et sa première attaque, mais le jeune Grant avait pleinement conscience de ses défaillances. Ils étaient là pour corriger chacune de ses maladresses et il savait bizarrement que Tamia ne lui ferait aucun cadeaux.

« Nul... C'était nul, je recommence. »

Archibald n'avait pas conscience que Tamia détestait qu'on décide à sa place de ce qu'il avait à faire (étant donné que c'était son cours à elle). Mais il était tellement mécontent de lui qu'il était obligé de considérer son premier essai comme raté et à oublier. Il attendait néanmoins les conseils de la Reine pour corriger ses erreurs. Autant au niveau des pas qu'au niveau de l'attaque en elle-même, même si Archi savait qu'il s'était loupé, il ne connaissait absolument rien aux rudiments du combat à l'épée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 97
Couverture : Aucune couverture. Tam' est reine du pays de l'été.
Points : 121


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Blake Lively
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.   Sam 13 Fév - 17:19

Tam' résista furieusement à l'envie d'envoyer une vague de pouvoir au nouveau, et par chance pour lui, elle y parvint. Mais comme elle n'était quand même pas assez souple de caractère pour le lui laisser passer, elle le reprit quand même oralement (mais sans le punir, eh ! C'est déjà pas si mal!) : « On dit bonjour majesté, vous pouvez aussi dire reine Tamia ou Grande Prêtresse mais on n'a pas élevé les cochons ensemble alors un peu de respect. C'est la deuxième fois, à la troisième, je vous montre pourquoi je suis la reine des enfers. » Et il lui était plutôt conseillé de ne pas oublier. Mais comme Tamia, elle, se souvenait pourquoi il était là, elle lui passa une épée. Si elle avait été dans sa tête (ce qui n'était pas le cas, Tam' lisait dans les auras, mais elle n'était pas télépathe), elle aurait été étonnée d'y voir qu'Archibald trouvait plus équilibré de tenir son épée à une main, car en réalité, c'était la difficulté de l'épée à une main : trouver son équilibre alors que le poids de l'épée avait tendance à vous emporter vers l'avant, surtout quand vous n'étiez pas habitué et que vous y mettiez trop d'élan. Mais comme elle ne suivait pas le fil de ses pensées, elle se contenta de lui demander de l'attaquer pour qu'il commence sa prise en main de l'arme.

Elle évita sans problème l'attaque, et si elle l'avait voulu, elle aurait pu répliquer sans difficulté. En fait, un simple coup de genoux dans le ventre d'Archibald aurait suffi car il avait été tellement concentré sur son attaque (raté, pourtant), qu'il en avait oublié que dans un combat il fallait aussi se protéger. Son ventre et tout son flanc gauche était resté à découvert. Il aurait suffi qu'elle lui attrape le bras pour éviter son coup et qu'elle lui assène sa propre attaque… et elle aurait gagné. Mais bon, comme en combat réel il était de toute façon très désavantagé, elle n'avait pas pris la peine de faire tout ça. En plus, Quartz n'aimait pas trop qu'elle frappe pour de vrai ses agents. Il avait une conception étrange de l'entraînement qui voulait qu'on fasse semblant. C'était tellement ennuyeux… Tam' en avait même replanté Aramis dans le sol.

Elle pensait donner quelques conseils à son élève, mais celui-ci décida tout seul qu'il allait recommencer. Elle décida en une micro seconde de ce qu'elle allait faire pour punir cette énième insubordination. Ces terriens, franchement… aucune notion du protocole. Et aucun instinct de survie non plus, car personne ne défiait Tam' sans avoir conscience des risques que ça encourait (son mauvais caractère était légendaire!). « Tout doux mon petit. » Elle leva tranquillement la main et s'en prit à l'aura d'Archibald. Elle ne l'aspira pas mais elle la toucha de son pouvoir sur les âmes, la bloquant. Archibald pouvait encore bouger, mais pas sans souffrir. Cela dit, même si ça faisait mal, c'était sans danger. Dès qu'elle le relâcherait, il n'y paraîtrait plus. Elle lui aurait bien assené une vrai punition, genre une parade à l'épée qui l'aurait mis au sol, ça lui aurait montré comment faire, mais bon… elle allait le garder entier… pour l'instant.

« Cela ne sert à rien de brasser de l'air comme vous le faites, recommencer vingt fois sans rien corriger ne vous sera d'aucune utilité, et en plus ça me ferait perdre mon temps. » Maintenant qu'elle avait dit ce qu'elle avait à dire… elle rebougea la main d'un air las et libéra Archibald de son pouvoir. Elle s'approcha de lui : « Mettez vous en garde, je vais corriger votre position. » Ainsi fut fait, elle repositionne son bassin, lui fit tendre le bras, bref, des petits détails de posture. « Maintenant regardez comment je fais. » Elle prit Aramis et fit une attaque très simple, plus lentement qu'elle ne l'aurait fait en temps réel, en direction d'un des sacs de combat. Évidemment, elle le trancha en deux. « Bien maintenant vous faites la même chose et moi je pare avec Aramis, vous essayez de comprendre comment je fais. Et pas la peine d'aller vite, il faut appréhender chaque mouvements un à un, une fois que vous les maîtriserez, vous pourrez aller plus vite. »


L'affection ou la haine change la justice de face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité





MessageSujet: Re: [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.   Mar 16 Fév - 10:32

Loin de s'être fait à la hiérarchie et la politique actuelle du pays, Archibald se prit une nouvelle fois en pleine figure son manque d'insubordination. Tamia ne mâchait généralement pas ses mots et le jeune métis en fit les frais. Elle lui reprocha de ne pas l'avoir saluée en tant que reine, ni majesté, ni grande impératrice de l'Univers ou même déesse tridimensionnelle et intergalactique. Il fallait dire que madame ne se prenait pas pour n'importe qui ! Alors que Quartz était un puissant dirigeant, un des septs, et malgré son tempérament de feu il était très abordable. Du moins l'avait-il été avec Archibald.
Tamia était la reine des enfers et ça se voyait, sa mauvaise humeur passagère était palpable et pour ne pas passer l’entraînement dans d'horrifiques conditions (qu'il soupçonnait d'ailleurs d'arriver dans tous les cas), se décida à corriger sa révérence.

Il ne put s'empêcher toutefois de rester figé quelques secondes devant l'avertissement cuisant de la jeune (enfin pas tant que ça du coup) reine.

« Houlala ! Il faut dormir la nuit hein ! Pour être aussi bougon le matin c'est pas la peine ! D'accord ! Bonjour Reine Tamia. »

Loin de se départir de sa bonne humeur (feinte) Archibald se donna corps et âmes à l’entraînement – tout du moins dans la première tentative d'attaque – peut être un peu trop. Sa première offensive se révéla être minable. Mais minable au sens propre, vraiment nul à tout point de vue (un jury d'escargots avait noté et s'était mis d'accord sur le fait qu'ils auraient mieux fait). Avec son essai il n'aurait même pas pu découper une crêpe en deux, il se serait fait trancher le flanc dans toute la longueur et il aurait même pu s'écraser au sol comme un tas de boue (pour ne pas dire un tas de bouse de vache bien fumante).

« En garde c'est comme ça ? »

Demanda t-il, tel un vrai novice, à sa supérieure (pas reine du coup, parce qu'il n'était pas démon Kof kof threuh). Partons du principe qu'Archi part de zéro, hein, madame Tamia ! En tant que pompier, sur Terre, Archibald avait rarement eu l'occasion de guerroyer dans les rues de Londres une épée à la main. Alors non, il ne savait rien. Pas même 'se mettre en garde'.

Archibald essaya quelque chose en gardant les jambes bien droites, légèrement écartées, la main droite et son épée tendues vers Tamia, le bras légèrement plié et celui de gauche tenant la même position, mais de l'autre côté (pour équilibrer). Effectivement, de profil il se sentait bien plus à l'aise que de face les deux mains sur le manche. Peut être que ses muscles imposants le gênaient un peu pour cette méthode là. Mais même ainsi Archi se sentait à découvert de tous les côtés, dans le cas où il aurait eut plusieurs attaquants. Tamia et lui étaient en train d'étudier un schéma d'attaque en duel ici, mais ça n'empêchait pas. Sur un champ de bataille on ne pouvait pas compter sur le fair-play de l'ennemi pour vous épargner quand il pouvait vous assener un bon coup dans le dos. Être rapide avec une épée devait être un plus, quand même.

Tamia jugea bon de lui faire une démonstration de son talent en attaquant un sac de sable. Elle était bonne, il n'y avait pas à dire. Archibald se sentit cependant bien moins fin et agile qu'elle : Tamia semblait glisser jusqu'à sa cible et parvint même à la trancher en deux comme elle l'aurait fait d'un fondant morceau de beurre.

C'était à Archibald d'essayer. Cette fois le jeune humain prit son temps. Il ne voulait pas attaquer Tamia, il voulait faire un mouvement correct et impeccable. Alors comme elle, il partit du bas (pour avoir plus d'élan qu'une simple attaque par le haut, où son bras était déjà) et d'un revers attaqua en diagonale en tranchant vers la tête. Il n'était pas allé très vite, mais tout de même suffisamment pour ne pas qu'elle se foute de lui Hey papi, t'as bien mangé ton potage à midi ?.

« C'est mieux ? »

Bien qu'elle lui ait montré l'attaque en elle même, elle n'avait pas corrigé ses pieds. Archi ne savait pas s'il fallait avancer de face, de profil en pas chassés, de profil en croisant les pieds, etc... C'était sûrement la prochaine étape.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 97
Couverture : Aucune couverture. Tam' est reine du pays de l'été.
Points : 121


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Blake Lively
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.   Lun 7 Mar - 12:14

Pour ce qui était de la déférence, ce n'était pas encore ça, mais on s'en contenterait. Tamia n'avait pas envie d'épiloguer pendant trois heures sur le protocole. Si elle tenait à ce qu'on la nomme par son titre, en revanche, elle n'était pas si fan que ça des cérémoniels. De toute façon, cette femme était un paradoxe sur patte, Archibald allait devoir s'y faire. Au demeurant, si ça avait été un entraînement avec Lantys, à ce niveau, ça n'aurait pas été beaucoup plus simple pour lui. Lantys était moins direct, moins caractériel, mais il était justement bien plus protocolaire. Il n'y avait que de la part de Quartz et Tamia qu'il acceptait le tutoiement et l'usage de son prénom. On remarquera quand c'était Tamia, il acceptait carrément de se plier à tous ses caprices, mais c'était un autre problème, et de toute façon, aucun des deux n'était au-dessus de l'autre. Lantys avait laissé la place de huitième puissance de la dimension à Tamia parce qu'il refusait de se battre avec elle pour vérifier ce qu'il en était, mais il dirigeait les anges, elle les démons, ils étaient de même rang. En revanche, Archibald, lui, était très inférieur, ne serait-ce que parce qu'il venait de la Terre. Les terriens n'étaient pas très aimés sur Emeraudia, pour des raisons plus ou moins bonnes d'ailleurs, beaucoup de terriens n'étaient pas vraiment responsables de leur naissance dans cette dimension. Mais Tamia n'était pas tolérante (en fait, elle avait plein de défauts, être reine n'a jamais rendu parfait).

« Oui, ça suffira. De toute manière, en combat réel, vous n'aurez jamais le temps de vous mettre vraiment en garde. Il faudra plutôt apprendre à dégainer votre épée le plus vite et le plus efficacement possible. Mais chaque chose en son temps. Habituez-vous déjà au poids de l'épée, vous devez trouver le bon équilibre pour que sa longueur ne vous entraîne pas vers l'avant. » Tout en parlant, elle corrigeait la position de son élève. Puis elle fit sa démonstration et lui demanda d'attaquer à son tour pour qu'elle lui montre comment parer. Il le fit, pas très vite, mais pas comme un escargot non plus. Alors elle para, mais elle n'y mit quasiment pas de force, sinon il risquerait d'être envoyé au tapis. Tamia avait beau avoir l'air d'une jolie blonde plutôt légère, voire pas très forte, elle avait en réalité une capacité musculaire qui dépassait de beaucoup celle d'Archibald. Ceci parce qu'elle n'avait pas une seule goutte de sang humain, et qu'elle venait de deux lignées de démons sur-puissants. Même sa partie angélique n'était pas mauvaise, mais en réalité, ça faisait longtemps que le pouvoir démoniaque de Tamia avait pris le dessus sur son quart d'ange.

« C'est mieux. » Confirma-t-elle avant de continuer. « Le plus important quand vous parez c'est de protéger vos points vitaux et principalement votre visage et votre coeur. L'idéal c'est de mettre votre bras dans la trajectoire de votre poitrine et que votre épée fasse une frontière au-dessus de votre tête. Mais c'est souvent plus facile à dire qu'à faire, aussi, il ne faut pas hésiter à parfois utiliser votre autre main ou votre pied pour envoyer un coup et déstabiliser votre adversaire, ou au moins son équilibre. L'idée c'est d'arrêter l'arme adverse puis de la repousser. Je vous ai juste arrêté. » Parce qu'elle n'avait pas assez de maîtrise pour le repousser sans l'envoyer valser contre le mur. « On recommence mais un peu plus vite. Ne vous occupez pas de vos pieds, mais uniquement de votre équilibre. Vous ne devez pas réfléchir, juste trouver la position la plus juste entre votre épée et vous. Dans un vrai combat, il n'y a pas de temps pour la réflexion, vous allez devoir taper sans réfléchir, et pour ça vous allez faire votre mouvement d'épée du haut vers le bas dans ma direction, de plus en plus vite, jusqu'à ce que vous trouviez le bon rythme… Et n'ayez pas peur d'y aller fort, même si vous me touchiez, je guérirai aussitôt. » Et encore faudrait-il qu'il arrive à la toucher, ça avait peu de chance d'arriver… cela dit, on ne sait jamais. Tamia savait qu'il ne fallait pas être trop sûr de soi, sinon on avait de mauvaises surprises.

La prochaine chose dont elle devrait lui parler, ce serait d'ailleurs les mauvaises surprises… car se battre, c'était aussi être prêt à tuer.


L'affection ou la haine change la justice de face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité





MessageSujet: Re: [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.   Lun 14 Mar - 1:29

« D'accord. »

Fut la seule réponse qu'Archibald cru bon d'articuler. Tous les conseils de Tamia avaient été bons à prendre et il avait bien écouté chacun d'eux pour les intégrer, même s'ils étaient très nombreux et qu'ils tombaient en cascade sur lui. C'est pour ça qu'un 'd'accord' exprimait bien ce qu'il ressentait. Il n'avait plus qu'à mettre les conseils de la belle reine en pratique et à force d’entraînement, Archi savait qu'il arriverait à faire du bon travail.

Du moins l'espérait-il. Sans faire preuve de cruauté envers lui même, Archibald se devait de reconnaître qu'il avait – de base – les qualités d'un très bon pacifiste. La violence, il avait toujours détesté ça c'était pour les faibles. Archibald était plus porté sur l'entraide : aider la veuve et l'orphelin, ça il connaissait, c'était son dada. Même quand ceux qu'il aidait étaient de vilains petits canards ou des personnes peu recommandables, le jeune humain se donnait corps et âmes, sans faire de distinctions (derrière chaque criminel se cache une personne qui souffre, lui avait dit un jour sa grand-mère) alors qu'à Emeraudia on tape, et on pose les questions après. Parfois aider quelqu'un, était le faire à son propre détriment. Certaines personnes n'avaient pas le recul ou la lucidité pour se rendre compte qu'ils étaient dans le besoin et c'était généralement là qu'Archi intervenait.

C'était pour ça qu'un beau matin, Archi avait sorti sa calculatrice, fait ses comptes et estimé que servir des verres ça ne suffisait plus et qu'être à la tour bleue ça payait mieux. Et qu'accessoirement, avec ce travail là, on pouvait aider les gens. Détail.

Mais cette fois-ci, c'était bel et bien de force dont il allait devoir faire preuve. A la corbeille l'amabilité, la prudence et la politesse, Archi était là pour apprendre à se servir d'une épée, non pour faire du point de croix.

« J'y vais. »

Cru t-il intelligent de prononcer, comme si en plein combat on prévenait son adversaire des attaques qu'on allait porter contre lui (« Attention à toi, je vais te donner un coup d'épée. Non pas par là. Non plus. Non ! LÀ ! »). Après lui avoir corrigé la posture, Tamia lui demanda d'attaquer plus rapidement. Ce qu'il fit.

Enfin... Ce qu'il voulu faire, dans tous les cas. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Archibald s'était retrouvé tête la première dans le mur situé loin derrière Tamia. Sous le coup du choc, Archibald tomba à la renverse et atterrit par terre, sur le dos. C'était parfaitement incompréhensible. Archibald avait couru, il en était bien conscient, mais ses jambes étaient allées seules (et nous noterons là toute l'étrangeté de la chose) 3 fois plus vite que d'habitude. Sans pouvoir rien faire, Archibald était allé sur Tamia, l'avait frôlée, dépassée, puis s'était écrasé impuissant contre le mur. Et ça faisait mal.

Le nez en sang, la tête qui le cognait, Archi tenta immédiatement de se relever. En vain, il était trop sonné pour ça (son cerveau était resté au point de départ, sûrement). Archibald tenta de se retourner pour regarder la reine du pays de l'été mais n'y parvint pas de suite. Il savait qu'il n'avait pas touchée Tamia avec l'épée puisqu'il n'avait même pas eu le temps de la brandir et à présent elle était là, par terre à côté de lui. Le métis se demanda ce qu'il s'était passé. Arch avait voulu attaquer Tamia plus rapidement que d'habitude, certes, mais on aurait dit que le temps s'était soudainement accéléré pour lui et qu'il avait été propulsé en avant.
Il lui arrivait décidément des choses bizarres quand il côtoyait cette reine là...
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 97
Couverture : Aucune couverture. Tam' est reine du pays de l'été.
Points : 121


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Blake Lively
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.   Sam 26 Mar - 18:06

L'exercice ne donna pas vraiment l'effet escompté vu qu'Archibald finit dans le mur. Mais promis, juré, elle n'y était pour rien. Elle l'avait vu foncer à une vitesse surhumaine dedans, un sourcil haussé d'un air mi-sceptique, mi amusé. Lentement, elle s'approcha et s'accroupit à côté du métis. « C'est marrant, j'aurais pas cru que ce serait ce pouvoir là qui arriverait en premier. » Ouais, ouais, vous avez bien lu, elle, elle trouve ça marrant. Il faut dire que Tam' vivait dans un monde où il y avait peu de choses qui pouvaient l'étonner, alors tout ce qui sortait un peu de l'ordinaire entrait dans la catégorie « amusante » de son répertoire. Quand les dimensions ne risquaient pas de se casser la gueule, une bonne bataille allait dans la même case. Quant au fait qu'elle ait toujours su qu'Archibald avait des pouvoirs, on rappellera à toutes fins utiles qu'elle était la Reine de tous les démons et parmi ces derniers le plus puissant des Voleurs d'Âmes. C'est à dire que l'aura d'Archibald n'avait pas vraiment de secret pour elle, sauf que comme elle s'en foutait, elle n'en avait pas parlé au principal intéressé. Mais vous croyez vraiment que si ça ne se voyait pas dans son aura, Quartz l'aurait engagé comme agent ? La Tour Bleue ne faisait pas dans les œuvres caritatives et Archibald n'avait pas eu le poste sur sa bonne mine. On l'avait pris parce qu'il avait des pouvoirs latents, seulement Quartz n'était pas beaucoup plus communicant que Tamia, même si lui c'était quelque part pire, il ne l'avait pas dit parce qu'il trouvait plus drôle qu'Archibald le découvre tout seul !!! Et nul doute que lui aussi aurait trouvé marrant qu'Archi finisse dans le mur dans ces circonstances. Que voulez-vous, même s'ils dirigeaient, Quartz et Tamia étaient des démons. Il fallait bien qu'ils en aient quelques spécificités.

Notons ici que Tam' savait aussi parfaitement de quoi Archibald était métissé, mais comme pour le reste, elle ne lui avait pas dit. Et elle ne le ferait pas avant qu'il le lui demande. En revanche, ses connaissances n'allaient pas plus loin, les auras ce n'étaient pas de l'ADN non plus hein… Mais même si elle en avait su plus, il n'était pas certain que ça aurait changé grand-chose dans l'instant présent, car la reine des démons ne voyait pas trop quoi faire de son élève vu l'état dans lequel il était.

« Je vais appeler quelqu'un qui va vous soigner… Vous ne pouvez pas vous entraîner dans cet état. » Elle posa son épée pour appuyer sur un bouton de sa montre. « Lantys, mon élève est un peu cassé, tu peux venir s'il te plaît ? 
- Qu'avez vous fait encore ma reine ? Grésilla la voix de Lantys d'un air las dans le récepteur de la montre.
- Rien du tout, je te promets, ce n'est pas ma faute. Je crois qu'il vient de découvrir un de ses pouvoirs, mais il s'est blessé en le faisant. Je pense qu'il n'a rien de grave, mais il faut toujours se méfier des coups sur la tête.
- Soit. J'arrive. » Quelques secondes plus tard, Lantys s'était téléporté dans la salle d'entraînement, et comme il était vraiment plus sympa que les autres (quoique Khardan était cool lui), il n'eut aucune envie de rire et il s'approcha, examinant les blessures seulement du regard, mais un regard perçant car Lantys voyait bien au-delà des apparences.

« Ce n'est rien. Désirez-vous que je vous soigne avec ma magie ? » Demanda-t-il au premier concerné, car contrairement à Tamia, l'avis d'Archibald l'intéressait. La réponse obtenue, il fit ce qu'on lui demanda (de faire ou de ne pas faire) et prit congé parce qu'il était originellement occupé à préparer la suite des événements pour réparer le vol qu'avait commis son peuple. Tamia et Archibald étaient donc de nouveau seuls.

« Bien que voulez-vous faire ? C'est peut-être beaucoup l'apprentissage d'une arme et d'un pouvoir dans une seule journée. » Même si elle n'en savait rien elle-même vu qu'elle avait des pouvoirs innés et de naissance, et qu'elle avait appris l'épée dès qu'elle avait su marcher (même si c'était à l'adolescence qu'elle s'était vraiment perfectionnée).


L'affection ou la haine change la justice de face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité





MessageSujet: Re: [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.   Jeu 31 Mar - 9:18

Loin de perdre le nord juste la direction et d'être déjà enterré dans son hypogée, Archibald entendit parfaitement la remarque de Tamia à son égard Ça vous fait rire ? Ça vous amuse ? Vous aussi ça vous plairait de vous cogner contre un mur ? et il l'eut en tête durant plusieurs minutes avant de pouvoir quérir des réponses.

Sans qu'il s'y attende la reine des démons appela en renfort Lantys (qu'Archibald finissait par bien connaître, à force de le voir à chaque mission ça allait créer un vide quand il ne serait plus là.) pour qu'il soigne en urgence 'son' blessé. C'était qu'il fallait rallier toute la cavalerie quand le petit agent Grant se faisait bobo, histoire de biien lui mettre la honte, hein. Rester en privé ? Nooon. C'était tellement plus drôle quand la honte était publique.

Dans un premier temps Archi se sentait plus honteux que douloureux. Être dans une situation pareille devant la Reine des démons et le Roi des anges, ça la foutait quand même un peu mal. Après cet entrainement là le métis n'aurait plus qu'à sortir discrètement de la pièce, quitter de la ville, changer de dimension et devenir un Rônin dans un pays d'Extrême-Orient, sur Terre. Quoique non, vu ses résultats déplorables quand il s'agissait d'étaler ses performances physiques, mieux valait qu'il reste agent (quand même, il serait plus utile ici), mais pas un agent de terrain. Un rond-de-cuir, en gros.

Dans un second temps Archi fut soulagé que Lantys lui propose de le guérir avec ses pouvoirs. Le jeune humain acquiesça de la tête et l'ange utilisa sa magie pour le rafistoler. Parfait, encore une fois il ne sentait presque rien, la magie faisait des miracles. Sa machoire douloureuse ne lui faisait absolument plus mal, ce qui était une bonne chose parce qu'Archibald ne se voyait pas manger de la roquette ou de la mâche tout le restant du mois.

« Merci beaucoup. »

Se sentit-il obliger de confier avant que le Roi des Anges ne parte.

Lantys ne s'était pas éclipsé que Tamia demanda à son Padawan si l'entrainement tenait toujours, vu qu'une arme ET un pouvoir c'était beaucoup pour un seul jour de travail. Archibald ne put qu'acquiescer et confirma :

« Oui peut être. »

Cette réponse à elle-seule laissait entendre qu'Archibald ne voulait pas une nouvelle fois se retrouver nez dans le mur une seconde fois. En revanche il n'oubliait pas la remarque de la Reine quelques minutes plus tôt oh non, il n'oubliait pas.

« Par contre, qu'est-ce que vous vouliez dire par 'je n'aurai pas cru que ce pouvoir là arriverait en premier' ? »

La question était lourde de sens et Archi ne jugea pas bon de la compléter. Il aurait pu lui demander comment elle savait qu'il avait un pouvoir. Comment elle savait qu'il avait DEUX pouvoirs. Pourquoi elle ne le lui avait pas dit. Pourquoi il avait des pouvoirs, en fait, déjà. Tout ces mystères envahissaient Archibald et il comptait bien que l'énigmatique Reine des Démons soit un peu plus loquace que d'habitude, pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Messages : 97
Couverture : Aucune couverture. Tam' est reine du pays de l'été.
Points : 121


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Blake Lively
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.   Ven 8 Avr - 18:33

Archibald avait de la chance : 1) il avait diverti Tamia ce qui la mettait de bonne humeur, 2) elle n'avait rien de mieux à faire que de répondre à sa question. Lantys était reparti bosser et elle aurait pu aller l'aider, mais bon… il faisait ce genre de chose tellement mieux qu'elle. Finalement, il était presque trop parfait, c'était peut-être pour ça qu'il lui tapait parfois sur les nerfs…

Mais là n'était pas la question. Son ex amant était remonté dans les étages et le petit métis était réparé. Tamia fit tourner Aramis en l'air d'un air de penser à autre chose elle sait ce qu'elle fait, ou pas et finalement, elle rangea son épée dans sa montre pour s'asseoir en tailleur.

« Si vous ne m'interrompez pas avant que j'ai fini de vous expliquer, je vais le faire. Donc assis et silence. Je déteste les cours de magie et de géopolitique, ça m'a toujours barbé. » Elle en avait même fugué quand elle avait douze ans. Bon, il y avait ça, et le fait que sa mère sacrifiait ses animaux domestiques. « Vous savez déjà que je suis la reine des démons et la huitième puissance d'Emeraudia. Cela signifie que tous les démons sont sous ma responsabilité. Si un démon arrive dans notre dimension, c'est moi qui en prend la charge, enfin… moi ou quelqu'un à qui je délègue, je ne peux pas être partout. » Et elle adorait déléguer ! Mais passons sur sa haine notoire des responsabilités pour en arriver au point principal. « Il se trouve que vous avez un quart de sang de démon. Et pas de n'importe quel type de démon, du sang de Voleur d'Âme, c'est la race de démon à laquelle j'appartiens et qui règne au Pays de l'été depuis toujours. Depuis votre arrivée sur Emeraudia, je suis donc responsable de vous. Je ne sais pas ce que vous imaginiez mais votre entraînement n'était pas une œuvre caritative. » Elle fit une petite pause, le temps qu'il digère la nouvelle. « Cela dit, vous n'êtes pas un démon à part entière, vous êtes à moitié humain, et le dernier quart est ange. En général les métis sont gérés par les Inyas parce qu'ils vivent chez eux et qu'ils ont souvent du sang humain. En fait, les Inyas s'occupent un peu de tout le monde, même Lantys et moi nous avons des comptes à leur rendre. Comme ils tirent leur pouvoir de la dimension elle-même, qui les a choisi, ils sont totalement et absolument omniscients. Et Quartz a dit que je devais m'occuper de vous, il se trouve que je suis là et que quelqu'un possédant des dons latents de Voleur d'Âme est une bombe en attente d'exploser. »

Pour montrer ce qu'elle voulait dire, elle relâcha la pression de son propre pouvoir qui enveloppa la pièce comme de l'eau tiède arrivant très vite et couvrant absolument tout. Ce n'était pas forcément désagréable, mais on ne pouvait pas ne pas le sentir, même pas quelqu'un d'aussi opaque à la magie que le métis. Et surtout on sentait que cette magie, pour le moment au repos, pouvait devenir dangereuse.

« Je pensais donc que ce seraient vos dons de démons qui arriveraient en premier. Mais ce pouvoir là, il ne vient pas de chez moi. Je dirais que c'est du don humain réveillé par votre sang d'ange mais bon, ça, c'est un autre problème. » Elle secoua la main comme pour chasser une mouche invisible. « Enfin bref. Tout ça pour dire que vous avez au minimum deux pouvoirs car votre sang de démon va forcément se réveiller à un moment ou à un autre. Au passage, pour le moment vous avez des problèmes avec le protocole, mais quand vous aurez pleinement acquis vos capacités démoniaques, votre pouvoir sera attiré par le mien. C'est ce qui fait de moi la reine, ma magie est tellement puissante qu'elle amène à moi tous les autres démons, et plus particulièrement les voleurs d'âmes. Au-delà de la peur que je leur inspire, mes semblables n'ont en général aucune envie de se rebeller contre moi, ma présence est un peu comme une douce sucrerie pour eux… mais bon, vous n'êtes démon qu'à un quart. Et vous avez du sang d'ange. Je doute que cela soit aussi sympa pour vous que pour d'autres. » Elle sortit une sucette au citron de sa montre (qui est en fait un rangement pour les armes, mais Tam' y mettait un peu n'importe quoi), et elle en enleva le papier avant de la manger d'un air distrait.

« Finalement, je ne sais pas trop pourquoi Quartz vous a mis dans mon unité alors que je m'occupe des trucs dangereux. Mais les voies de l'Inya sont impénétrables… Et puis même juste pour l'entraînement, on ne pouvait pas vous mettre avec Lantys de toute façon, pas en ce moment. » les anges n'étaient pas en odeur de sainteté depuis qu'ils avaient volé les démons. Heureusement que les Inyas calmaient le tout. C'était la grosse différence entre la direction des Inyas, choisis par la dimension elle-même, et celle de Tamia, héréditaire, ou celle de Lantys, qui avait été élu par son peuple. Non seulement ils étaient plus puissants (et avec Tam' pour garder le troupeau, il valait mieux), mais en plus on ne pouvait pas remettre leur légitimité en cause.

« Des questions ? » Tam' avait prévenu qu'elle n'était pas douée pour les explications, mais normalement elle avait même devancé certaines questions.


L'affection ou la haine change la justice de face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité





MessageSujet: Re: [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.   Ven 15 Avr - 8:01

Archibald écouta Tamia faire son speech sans vraiment intégrer tout ce qu'elle disait. Il fallait dire que de l'information lancée sans respirer, il y'en avait. Mais Archi comprit l'essentiel, et l'essentiel dans ce cas-là était à peu près aussi facile à avaler qu'un Hamburger tomate, bacon, salade de 10 steaks.

Dans un premier temps, Archibald eut la joie de découvrir qu'il avait du sang humain (comme il s'en doutait, merci pour lui), mais aussi du sang d'ange ET de démon. Alors pour lui les races n'avaient aucun importance sur Emeraudia mais le fait était qu'il n'avait d'autre choix que de s'y mettre. Les races, visiblement, c'était la base de votre identité.

Et question identité, on pouvait dire qu'Archi était un très beau bâtard métis ! De l'ange, de l'humain et du démon, pas grand monde ne pouvait se vanter d'avoir un sang aussi coloré ! L'information principale était cependant celle qu'Archi avait déduit, si sa mère était une humain, ça voulait simplement dire que son père biologique avait du sang d'ange et de démon. Ça réduisait un peu les recherches.

« Qu'est-ce que vous entendez par 'attiré' par vous ?  »

Archi aurait donné n'importe quoi pour cesser le flot d'informations qui se déversait sur lui par Tamia. Stop, STOP ! On va s'arrêter là, parce qu'à ce rythme là dans un quart d'heure on allait lui annoncer qu'il devait se plier à tel rituel quotidiennement, que son statut de démon l'obligerait à épouser une démone imposée de force, que sa potentielle progéniture aurait des soucis de santé vu la nature instable de son sang et que ceux qui avaient du sang d'ange, en rituel, offraient des démons en sacrifice. Ce qui allait compliquer les choses de par sa mixité biologique.

« Des questions ? Euh oui des millions, mais ça attendra un autre jour, là j'ai mal au crane. »

Concrètement, Archi voulait pleurer, mais il s'abstint d'en parler. Avoir un nouveau pouvoir et se péter le nez contre un mur était bien suffisant pour un entrainement à l'épée.

« Donc ça veut dire qu'en plus d'avoir l'unique et incroyable don de m'écraser contre les murs, je vais en avoir un autre qui peut se réveiller à n'importe quel moment. D'accord... »

De préférence au moment le plus handicapant, hein, c'était bien plus drôle.

Non parce que vu comment ce pouvoir là venait de se manifester, on doutait de l'utilité 'bénéfique' de celui-là. Concrètement Archibald aurait très bien se blesser et même blesser Tamia (qui, bien qu'elle faisait la maligne, ne s'était pas attendu à le voir utiliser ce pouvoir là) ! Et autant vous dire qu'ajouter 'Attaque la Reine des Démons' à son CV n'allait pas l'aider à être plus populaire.

Archibald préféra quitter la salle. Toutes ces informations étaient un peu trop pour lui. Tamia pouvait très bien comprendre, puisqu'elle en était la source. Archi n'était pas sur d'avoir TOUT retenu mais le principal était déjà bien assez corsé à avaler. Il valait mieux qu'il prenne un peu de temps pour lui, pour se reposer, et surtout pour digérer tout ça.
Ça faisait décidément un peu beaucoup pour une simple journée d'entrainement à l'épée.

[Terminé pour Archi]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Salle d'entraînement] Apprendre l'épée aux novices.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La salle d'entraînement.
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emeraudia :: Archives RPs :: Printemps 2265-
Sauter vers: