AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 f. La vie sur Emeraudia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 252
Points : 0


MessageSujet: f. La vie sur Emeraudia   Mer 30 Déc - 12:22


 
La vie sur Emeraudia
Le monde d'Emeraudia est une dimension parallèle au monde tel que nous le connaissons. Mieux, il en est le jumeau. Mais un jumeau un peu particulier. En effet, bien qu'il s'agisse de la dimension la plus proche de la notre, le passage de l'un à l'autre cause un drôle d'effet de miroir. Pour commencer, les deux mondes n'ont pas du tout la même histoire, même si les événements graves ayant lieu sur l'un entraîne invariablement des conséquences sur l'autre.
Emeraudia est parfois surnommé le "monde passerelle". En effet, il est sujet à de nombreuses ouvertures de passages interdimensionnels et maîtrise parfaitement la technologie qui permet d'en ouvrir ou d'en fermer un. La régulation des passages interdimensionnels et la prise en charge des arrivants sont sous l'autorité exclusive de l'organisation Ethereal.


 
Le Quotidien

Les émeraudiens vivent dans un cosmopolitisme quasi parfait. Dans les rues des grandes villes il n'est pas rare de croiser elfes, ondines, gobelins, anges et démons issus d'une autre dimension. A part ça, la vie se déroule comme sur notre monde, avec son lot d'élites, de favorisés et de laissés pour compte. Les émeraudiens sont néanmoins d'une intolérance rare avec tout ce qui pourrait créer des dissensions menant aux conflits.

Les Tours sont le centre névralgique de chaque pays, elles servent de mairie et de centre de recherche. Tout l'aspect administratif s'y trouve aussi. Toutes les Tour de chaque ville se ressemble, elles changent juste de couleur. Elles ont l'apparence de hautes tour carré en verre teinté (bleu dans notre cas) d'une centaine d'étage. Le verre la constituant est magique et très solide. Sur Terre ont dirait que c'est un style assez moderne mais en réalité les tours sont aussi vieille que la création des Inyas... des millénaires donc.
Elles possèdent un sous sol où l'on trouve le secteur hospitalier et les laboratoires scientifiques.

   
La Technologie

Les émeraudiens ont une technologie ambivalente, résultat de l'agglomération de leurs découvertes obtenues dans divers mondes. Au quotidien, on utilise aussi bien la vapeur que l'électricité. Mais il est à noté que, excepté dans les hôpitaux, les équipements de hautes technologies sont réservés à l'armée, au personnel des Tours et à l'organisation Ethereal. De nombreux citoyens issus de différentes dimensions utilisent la magie qui, chez eux, a bien souvent remplacé la technologie. De nouvelles inventions alliant magie et sciences voient le jour à une vitesse fulgurante.

   
Les Transports

Les téléporteurs intégrés aux montres sont très utilisés car non polluant mais comme c'est un objet relativement coûteux on trouve également des voitures électriques, des bateaux et des avions, en revanche pas de train sur Emeraudia.

   
La Monnaie

L'argent étant une source importante de conflits, il est plus ou moins proscrit. Néanmoins, c'est plus dans la forme que dans le fond. En effet, chacun paye l'autre avec ce que celui-ci souhaite recevoir. C'est une forme assez conceptuelle de troque. Cependant, l'or possède une certaine valeur officielle et c'est avec ce métal que sont rémunérés les agents gouvernementaux.

   
Les Croyances

Il n'y a pas vraiment de religion au terme où nous l'entendons sur Emeraudia. Cependant chacun est libre de ses convictions religieuses, du moment qu'il ne tente pas de convertir les autres ou qu'il n'instaure pas de conflit en les utilisant comme prétexte. Mais Emeraudia n'est pas exempt de superstitions. En effet, il est très difficile de ne pas croire aux vampires quand vous les croisez dans la rue. Les êtres se rapprochant le plus de ce que nous pourrions appeler des dieux sont les Inyas que les habitants utilisent pour ce que font les êtres humain des dieux. On les remercie quand on réussit quelque chose d'ardu, on les utilise pour jurer ou pour appeler la chance mais on ne les maudits jamais non, jamais. Une légende urbaine particulièrement tenace fait part d'ombres rampantes qui auraient perdues leurs propriétaires et qui attaquent les vivants, ne laissant d'eux qu'une coquille vide mais ce ne sont que des histoires pour faire peur aux enfants...

code (c) crackle bones
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudiarpg.forumactif.org
 
f. La vie sur Emeraudia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» a. Background

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emeraudia :: Le début ne laisse pas présager la fin :: Les bases :: Background & Annexes :: Annexes-
Sauter vers: