AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission I : Cauchemar.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 100
Couverture : Aucune couverture. Tam' est reine du pays de l'été.
Points : 127


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Blake Lively
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Mission I : Cauchemar.   Mar 15 Mai - 12:27


Mission 1 : Cauchemar.



Depuis que le groupe de Katarina avait surpris Tam’ et Lantys en train de s’embrasser, la Grande Prêtresse des Démons avait – à la grande surprise de tous – passé beaucoup de temps dans son pays. Elle n’évitait pas Lantys, mais bel et bien les différents agents. Elle ne doutait pas de la loyauté de Katarina ou de Kylian, en revanche, elle n’avait qu’une confiance très modérée dans les autres membres du groupe. Malheureusement, au bout de huit mois, Jade l’avait appelé en urgence dans son pays, qui avait longtemps été le sien, Tolérancia. L’Inya qui dirigeait ce pays lui avait expliqué d’une voix blanche qu’elle avait fait un cauchemar prémonitoire et qu’il était urgent de rassembler les agents qu’elle avait entraînés pour une mission de terrain. Que les agents en questions résident à Savoir n’était pas un mystère pour Jade, mais elle avait déjà délégué les siens pour sa propre enquête. Evidemment, Quartz, l’Inya de Savoir, était d’accord avec Jade pour qu’ils unissent leur force. Couple dans la vie et voisins dans leur travail, ils travaillaient main dans la main à chaque fois que les choses allaient mal pour Emeraudia. Tam’ leur enviait leur complicité, bien qu’elle sache que ça ne s’était pas fait en un jour et qu’elle-même était encore très jeune pour un démon.

En quittant Jade, après avoir entendu son récit, Tam’ réfléchit à comment elle allait procéder. Elle préféra ne pas demander à Lantys de l’aider car elle serait encore plus mal à l’aise s’il était présent. Comme il fallait bien commencer quelque part, elle envoya une convocation d’urgence à tous agents de Savoir qu’elle connaissait. Ils devaient se retrouver à la salle de réunion habituelle… mais cela faisait huit mois qu’elle n’y avait pas mis les pieds car les rares passages qu’elle avait fait à Savoir, c’était pour rendre visite à sa fille, Alleya.

Elle se téléporta ensuite et se retrouva face à Quartz. « Bonjour Quartz. Tu as compris quelque chose au cauchemar de ta dulcinée ? » Lança la démone en ramenant ses cheveux en arrière dans un geste nerveux. Elle n’était pas habillée de sa tenue d’agent, pas même de sa tenue royale, elle était en civil parce qu’elle avait espéré aller voir des amis en sortant de chez Jade. Espoir vain, elle aurait bien du se douter que ce ne serait pas si simple et qu’on l’enverrait au charbon directement. « Pas vraiment. Ses visions sont très cryptiques. Mais tu as du arriver à la même conclusion que moi... » Tamia fit signe que oui d’un hochement de la tête. Elle allait devoir faire un tour en pleine mer pour comprendre ce qui se passait exactement et, si possible, éviter que la prémonition de Jade ne se réalise.

Il fallut un peu plus d’une demi-heure pour que tous les agents convoqués arrivent. Elle leur laissa quelques minutes supplémentaires pour se retrouver les uns les autres puis, elle réclama le silence en leur envoyant une salve de pouvoir, indolore, mais impossible à manquer. « Asseyez-vous, il faut que je vous parle. » Quartz avait quitté les lieux. Sa présence couplée à celle de Tam’ n’était jamais très agréable pour les agents les moins résistants du groupe : trop de magie puissante dans un même lieu.

« Bien. Je vous ai convoqués car Emeraudia est de nouveau menacée. Jade a fait un cauchemar prémonitoire dans lequel toute une partie de notre dimension était détruite, s’en suivait divers cataclysmes de type raz de marée, séisme etc. je vous laisse imaginer le tableau... » Elle fit une petite pause et continua : « Dans son rêve, Jade a vu la mer s’agiter, s’élever et frapper un endroit qu’elle n’a pas réussi à reconnaître. Il y avait un tourbillon, ainsi qu’une forte lumière blanche qui s’éteignait petit à petit. Jade pense que cette lumière représente peut-être Emeraudia et que son scintillement faiblissant représente le danger qui se rapproche, la vie qui s’éteindra au fur et à mesure que le danger grandira. Ce qui lui a semblé persistant était la présence de l’eau, de l’océan. Comme c’est à peu près le seul indice clair que nous possédions, nous irons en pleine mer pour voir si nous trouvons ou sentons quelque chose. Je ne vous cache pas que cette mission sera dangereuse mais aussi essentielle... » Elle en avait terminé pour les explications diverses, de toute manière, elle n’avait pas plus d’informations que celles-ci. Elle laissait les agents digérer la nouvelle, même quand on pratiquait ce métier depuis longtemps, ce n’était pas facile d’entendre parler de fin du monde… Même elle ne s’y habituait toujours pas...

***
Consignes :
- Votre personnage est convoqué à une réunion alors qu’il était en train de pratiquer son métier de couverture/de prendre du repos. Il n’était pas à la Tour au moment de la convocation, de façon à faire un point dans votre poste sur sa situation personnelle actuelle.
- Votre personnage réagit au récit de Tam’ et peut déjà se préparer mentalement à la suite (le probable départ en mer évoqué).
- Cette première partie finira début juillet IRL pour enchaîner avec la suite de la préparation de la mission en mer.

code (c) crackle bones


L'affection ou la haine change la justice de face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 31
Messages : 27
Couverture : Médecin-urgentiste.
Points : 558


Plus d'informations
F A C E C L A I M :
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Mission I : Cauchemar.   Mer 16 Mai - 20:58

Alors qu'elle venait de dire au revoir à son dernier patient Eléonore reçut l'alerte de Tampopo. Une réunion importante l'attendait. Cela semblait urgent. Mais il y avait encore le dossier à remplir... Et sa garde ne se terminait que dans 10 minutes. Pour le dossier, comme il n'y avait rien de nouveau depuis la dernière visite du patient elle réussit pour une fois à ne mettre que 5 minutes. Une cicatrisation qui se passait bien suite à une blessure étrange. Mais le patient allait mieux. Eléonore bénit l'informatique et le copier-coller. Elle alla ensuite aux toilettes et se changea discrètement. Ainsi, deux minutes après la fin de sa garde,personne ne se douta qu'elle avait trouvé une technique discrète pour être prête à partir sans qu'on puisse retarder son départ et prolonger sa garde à la dernière minute et sans donner l'impression de refuser de travailler une minute de plus. Lorsqu'on était changé, personne ne pensait à demander de rester. C'était comme une règle. Mais si elle devait partir en urgence pour une mission alors qu'elle devait travailler encore pour un moment, ce qui ne s'est encore jamais produit, Eléonore saurait bien feindre d'aller mal et on la laisserait rentrer chez elle sans problème. Tant qu'on n'insiste pas pour la raccompagner... Après elle pourrait dans ce cas demander à un autre agent de venir la chercher. Car on ne laisse pas seule une personne qui ne va pas bien c'est connu... Ainsi, sortie rapidement sans être retenue ou remarquée, Eléonore commença à se demander ce qu'on attendrait d'elle cette fois-ci. Ce sera sa deuxième mission. Elle reverra les autres agents pour la première fois depuis le bal. Avec qui fera-elle équipe cette fois-ci? Elle appréhendait la réponse... Et quel sera le but de la mission? Quels seront ses outils pour la mener à bien? Et oui, Eléonore aime le côté théâtral des missions... Mais bon il ne s'agissait pas d'un jeu, mais d'un enjeu de taille. C'est donc sérieuse et pleine de sang-froid qu'elle se dirigea vers la Tour... D'un ton décidé mais pas trop. Un bon agent doit savoir se fondre... Trop de précipitation pourrait éveiller des soupçons et donc au final faire du tort voire même perdre du temps... Ce qui est le plus difficile c'est de ne pouvoir partager ses interrogations, ses joies, ses appréhension et sa fierté d'agent. Joueuse et pleine d'imagination elle n'aimait pas mentir. Mais bon ce qui l'aide c'est son fort professionnalisme. Plus que 5 minutes et elle en saura enfin plus...


Eléonore Andrews
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mission I : Cauchemar.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emeraudia :: La Tour Bleue :: Les salles de réunions-
Sauter vers: