AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission III (1) : Éclaireurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



Messages : 97
Couverture : Aucune couverture. Tam' est reine du pays de l'été.
Points : 121


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Blake Lively
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Mission III (1) : Éclaireurs.   Jeu 27 Oct - 21:03


Mission III :

Éclaireurs.




« Ils commencent à m'agacer tes rebelles, là » râla Tamia, à l'intention de Lantys, après un énième voyage dans la dimension qu'ils avaient découverts deux mois plus tôt lors du rituel. C'était bien beau d'avoir trouvé la dimension, et les anges n'avaient pas pu fuir car dès leur premier voyage, Tamia avait installé des capteurs de portes inter-dimensionnelles. Toutefois, la dimension était vaste et les rebelles s'étaient planqués : impossible de mettre la main dessus ! Du moins pas uniquement à deux... Tamia convoqua donc les agents du groupe que Quartz lui avait confié et, sans réelles explications, Lantys et elle les avaient conduit dans la fameuse dimension qui avait, sur les lieux de leur atterrissage, un air de jungle.

« Je vous présente la dimension refuge de nos anges rebelles. Votre mission va être de les retrouver mais pour ça j'aimerais que vous fassiez des groupes. Comme je ne veux pas vous les imposer, mettez-vous avec qui vous voulez mais au moins par trois et venez nous voir Lantys et moi pour qu'on vous donne une carte des lieux ainsi que quelques accessoires qui vous seront utiles pour la suite. » Tamia jeta un coup d’œil vaguement inquiet à sa fille qui se trouvait un peu plus loin. Avec qui allait-elle se mettre ? La reine des démons aurait aimé lui dire de venir avec elle, ou lui désigner des coéquipiers, mais ce serait trop dangereux pour cette couverture auquel elle tenait tant (au grand damne de Tamia d'ailleurs).

Le temps que les agents discutent entre eux de qui allait se mettre avec qui, Tamia s'isola dans un coin avec Lantys. Elle passa la main sur ses yeux, l'air las. Depuis le début de cette affaire, elle ne s'arrêtait jamais entre les affaires de son royaume (qui consistaient principalement à s'occuper d'empêcher les démons d'aller casser de l'ange innocent), les recherches avec Lantys et ses missions plus habituelles de chef d'état et de culte. Elle avait fait les Feux de Beltane, mais elle y avait mis encore moins de bonne volonté que d'habitude. Une chose était sûre : sans sa puissance physique, elle aurait depuis longtemps atteint le burn-out. Toutefois, même quand on est très fort physiquement, le mental finit par s'user. Lantys n'était pas en meilleur état puisqu'il devait gérer les mêmes événements que la reine des démons. Il ne faisait pas bon être chef d'une des deux factions en ce moment.

« Tu penses qu'elle va aller avec des gens forts ? » Souffla-t-elle aussi discrètement que possible à Lantys qui eut le bon goût de ne pas se retourner pour vérifier où était Alleya. « Je ne sais pas, elle a fait une mission avec Mademoiselle Katarina il y a peu je crois, cela les aura peut-être rapproché. Mais elle préférera peut-être s'adjoindre Monsieur Arawn et monsieur Ariel avec qui elle a des atomes crochus. Il y a aussi monsieur Archibald avec qui elle discute de temps en temps... finalement, elle ne manque pas de choix bien qu'elle ne soit à Savoir que depuis quelques mois. » Lantys ne s'en rendait pas compte mais ce n'était pas du tout ce que Tamia avait envie d'entendre. Elle soupira et lui prit la main pour la presser : « Tu es nul Lantys... » Et en dépit de ces paroles un peu dures, le ton était bien plus doux que souvent. Elle était vraiment contente qu'il soit là dans cette crise, elle avait trop de soucis, sans lui, elle savait qu'elle perdrait pied.

Au bout d'un petit quart d'heure, Lantys et elle s'avancèrent de nouveau vers les agents, ils ne tarderaient pas à venir les voir pour leur dire dans quel groupe ils seraient. Et ce n'était pas un choix anodin car cette jungle comprenait de nombreux dangers : des monstres ressemblants beaucoup à d'énormes lézards, pas tout à fait comme des dragons, plutôt comme des dinosaures. Et quand on allait plus loin dans la dimension, il y avait d'autres paysages, le désert à certains endroits, parfois des banquises tremblantes qui pouvaient se pencher jusqu'à vous faire tomber dans de l'eau glacée... Aucun endroit de cette dimension n'était hospitalier, et les anges qu'ils cherchaient étaient quelque part au milieu de ces dangers avec le précieux sceptre...

****
Consignes :
- Nous sommes deux mois après la mission II. Pendant ces deux mois, leur vie est redevenue normale, ils n'ont pas fait de missions importantes en groupe.
- Si vous n'avez pas pu poster dans tout ou partie de la mission précédente, vous pouvez en faire un résumer au début de votre premier poste.
- Votre personnage a été convoqué à la Tour, on lui a demandé de venir avec ses armes/son matériel.
- Une fois à la Tour, on leur a expliqué rapidement qu'ils allaient aller dans la dimension où se trouvaient les anges rebelles, mais c'est tout. Ils ont la suite par Tamia, comme raconté dans le poste.
- dans votre poste, vous choisissez avec qui vous ferez votre mission d'éclairage, vous pouvez utiliser des PNJ, au final vous serez entre 3 et 5 personnages dans la phase 2 de cette mission (un topic par groupe sera ouvert).

code (c) crackle bones


L'affection ou la haine change la justice de face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 30
Messages : 29
Couverture : Patissière
Points : 73


Plus d'informations
F A C E C L A I M :
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Mission III (1) : Éclaireurs.   Lun 31 Oct - 11:54

Deux mois s'étaient écoulés depuis le rituel qui avait coûté un peu d'énergie à Lilith. En effet, cette dernière avait eu un coup de fatigue et pas des moindres. Sa tête s'était mise à tourner, elle s'était réveillée dans la chambre qui lui avait été mise à disposition, bref, elle qui pensait profiter à fond de son séjour au Pays de l’Été avait été servie. Alors même si elle savait qu'une grossesse n'était pas possible, elle faisait toujours attention et avait un moyen de contraception infaillible, sa perte d'énergie soudaine l'avait un peu inquiétée. Elle n'avait parlé avec personne de ce problème, mais elle faisait très attention à ce que cela ne se reproduise pas. Bref, elle avait repris le cours de sa vie, s'occupant de sa pâtisserie et reprenant ses activités nocturnes, estimant que la démone ne devait pas s'empêcher de vivre à cause d'un problème qui ne s'était passée qu'une fois.

Ce jour là, Lilith était tranquillement chez elle, elle avait été invitée à sortir la veille, en avait profité pour aller boire un verre dans le bar d'Elyes, et n'était rentrée que très tôt ce matin là. Autant dire que lorsque son bipper se mit à sonner, elle n'ouvrit qu'un œil pour éteindre instinctivement son réveil en réalisant que ce n'était pas son réveil justement. Elle se redressa et lut la convocation qui lui était adresser -ainsi qu'aux autres agents- lui demandant de venir avec ses armes pour une nouvelle mission. Elle se laissa retomber dans ses coussins, réalisant que ce n'était peut-être pas une bonne idée de sortir la veille d'une mission. A sa défense, Lilith ne savait pas encore à ce moment là qu'elle serait réveillée si tôt pour aller à La Tour.

Quelques minutes après une bataille interne entre son esprit et son corps, la jeune femme parvint enfin à se lever et se traîner jusque dans sa douche qu'elle laissa couler sur ses épaules, sa nuque... bref, elle essaya de se réveiller tant bien que mal. Elle parvint enfin à retrouver un élan d’énergie en se faisant un peu violence, l'eau chaude ça n'aide pas vraiment à se réveiller, il fallait être plus violent. Quoi qu'il en soit, la plus grosse partie du travail était fait. A présent, elle pouvait s'habiller, un pantalon, un t-shirt et une veste, ses cheveux relevés en une queue haute, un peu -beaucoup- de maquillage pour cacher la sortie de la veille et elle pouvait dire qu'elle était prête. Dire qu'Elyes ne laisserait aucune trace de sa soirée, une demoiselle et hop il était aussi frais qu'un bébé ayant fait une nuit de dix ou onze heures ! En attendant, elle prit ses affaires, un café et il était déjà l'heure d'y aller.

Lilith arriva dans la salle de réunion et lorsque tout le monde fut présent, Tamia les envoya dans une dimension qui allait être le lieu de leur recherche. Ils arrivèrent donc dans une jungle et sa reine ainsi que Lantys leur expliqua ce qu'ils allaient devoir faire. Très studieuse quand il s'agit du travail, elle écouta les instructions et on leur demanda de former des groupes. Lilith se rapprocha donc de la jeune fille qu'elle avait croisé lors du rituel, mais qu'elle avait aperçu les autres fois, depuis, dans la capitale.

« Sithmaith ? Tu veux qu'on fasse équipe ? »

Elle avait également son binôme habituel, mais Lilith avait envie de changer et puis, Sith était nouvelle à la différence de la demoiselle qui avait plus d'expérience au compteur. Après, le choix lui revenait et il y avait encore du monde qui n'avait pas former son équipe.

[603 Mots]


Lilith Kroes.
¤ Le temps n'est qu'illusion, c'est pour ça que je m'attache vite....¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 32
Messages : 294
Couverture : Scientifique à la Tour (Maître des Poisons)
Points : 440


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Leighton Meester
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Mission III (1) : Éclaireurs.   Lun 31 Oct - 20:29

Mis à part un accident que Cordélia avait partagé en compagnie avec Archibald lors d'une épidémie qui touchait principalement les humains (et lui comme elle l'était à moitié), les deux derniers mois avaient été plutôt tranquilles pour la brunette. Elle avait à peine vu Ian parce qu'elle était très occupée avec son travail et que lui aussi devait l'être, ce qui avait encore une fois repoussé toute conversation sérieuse entre eux. Mais le Maître des Poisons hésitait de plus en plus à discuter avec Raëlle de ce qui se tramait entre Ian et elle, aussi innocent que cela fut. Elle avait l'impression que son amie (sa quasiment seule amie en fait, elle n'allait certainement pas aller discuter garçon avec Christopher !), et bien, était la seule qui pouvait la conseiller. Après tout, peut-être que ce n'était que de l'amitié qu'elle éprouvait pour Ian : ce n'était pas comme si elle était une spécialiste en amitié non plus.

Depuis leur dernière conversation, avant même le vol de l'artefact, Cordy avait pris pas mal sur elle pour se persuader que, non, elle ne portait pas la poisse à son entourage. Après tout, Chris' était très heureux avec Anita, non ? Et Raëlle allait bien elle aussi ! Ses amis avaient, certes, des goûts douteux en matière de compagnons, mais au moins ils étaient en bonne santé. Ce beau raisonnement avait quand même ses limites lorsqu'elle faisait des cauchemars où, trop souvent, elle revivait la mort de Narcisse. Ce n'était jamais sa mère qu'elle voyait mourir, sûrement parce qu'elle était trop jeune quand c 'était arrivé et que son père l'avait beaucoup protégé de la maladie de sa femme. Son père, d'ailleurs, elle ne le voyait presque pas alors qu'elle vivait toujours chez lui... et quand son biper sonna pour lui donner de nouveau l'ordre comme deux mois plus tôt de se préparer avec la totale, elle se dit que ce n'était pas encore aujourd'hui qu'elle réussirait à le croiser. Cela paraissait complètement surréaliste de vivre en parallèle avec quelqu'un d'autre comme ça.... surtout son propre père ! Remarquez, elle avait quand même Quartz qui se comportait comme un père chiant dans ses pattes, sauf qu'il ne se comporterait pas ainsi si le vrai était plus présent. Cela faisait trop longtemps que ça durait : elle allait devoir organiser une réunion de famille pour mettre les points sur les I avec son géniteur !

Mais pour l'heure, elle devait rejoindre la Tour et son groupe. Elle fut à peine surprise de constater qu'ils devaient se rendre ailleurs aussitôt, ça faisait la troisième fois qu'on leur faisait le coup. Ils étaient des agents de Savoir mais dernièrement ils étaient surtout les agents de la reine des prétentieuses : Tamia. Cordy chasse sa mauvaise humeur d'un vigoureux mais ostensible geste de tête : les ordres étaient les ordres, Quartz approuvaient chacune de leur mission après tout.

Ils arrivèrent dans une jungle qui lui fit se féliciter d'avoir mis des bottes qui lui montaient jusqu'aux genoux. Par contre la petite chemisette blanche qu'elle portait sous sa veste n'allait sûrement pas le rester longtemps. Tant pis, du moment qu'elle avait sa ceinture avec tous ses poisons, elle était rassurée. Elle vérifia que ses armes étaient bien en place aussi, elle l'avait déjà fait avant d'entrer dans le portail, mais qui savait ce qui se passait vraiment quand ils traversaient des dimensions... surtout que celle-ci n'était pas tout prêt d'Emeraudia. Bien que pour ce qui était des dimensions, l'idée même de distance soit complètement floue.

Du boulot en groupe... ce qu'elle détestait le plus, certes, mais elle s'y attendait un peu vu comment ça se présentait. Elle ne pensait juste pas qu'elle allait devoir se mettre avec juste quelques personnes. Repérant Raëlle, elle hésita à aller vers elle puis pensa que Johan voudrait sûrement se mettre avec elle pour leur attaque combinée, aussi se dirigea-t-elle presque sans hésiter vers Ian. Il se plaignait toujours qu'elle n'allait jamais vers lui, non ? Et bien voilà, elle était là, face à lui. « La dernière fois tu as failli te faire tuer alors cette fois je viens avec toi. » Ce n'était pas une demande et ce qu'elle disait n'était que partiellement vrai car, comme elle avait prit le coup à sa place, on ne pouvait pas vraiment dire que lui ait été blessé : c'était plutôt elle qui avait morflé. Son sang d'ange l'avait aidé à ne pas avoir de cicatrice, merci maman ! Mais si la flèche avait atteinte Ian, elle aurait fait bien plus de dégât vu sa trajectoire (elle était bien placée pour le savoir vu son arme), et rien que l'idée lui filant la nausée, elle préférait encore avoir eu mal. De toute manière, elle s'injectait tellement de poisons depuis qu'elle était pré-pubère qu'elle n'était pas la plus sensible des agents à la douleur.

Même une fois avec Ian, ils n'étaient que deux... il leur fallait au moins une autre personne, même si deux ce serait encore mieux. Cordy balaya la scène du regard, quelqu'un aurait bien envie de les rejoindre, non ? Si elle n'était pas vraiment miss popularité, Ian faisait toujours meilleur effet qu'elle !

{863}


J'ai perdu mes rêves
J'ai depuis longtemps perdu mes rêves, je connais trop la danse. Comme toujours il est huit heures du soir, j'ai dormi tout le jour, mais je sais qu'on est quelques milliards à chercher l'amour. (⚡️) Poison Cordy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 26
Messages : 441
Couverture : Etudiante
Points : 373


Plus d'informations
F A C E C L A I M :
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Mission III (1) : Éclaireurs.   Mar 1 Nov - 17:37

Deux mois s’étaient écoulés depuis la dernière grosse mission de Raëlle. Pour tout dire, elle n'avait pas réellement eu de mission tout court. Elle avait passé les deux mois à lire des tonnes de papiers et à s'entrainer sans relâche. Elle ne voulait pas laisser passer une seule chance lors d'une prochaine bataille. Elle avait également regardé pas mal de livres et de magazines sur le mariage, pensé à la décoration, à sa robe, aux gâteaux. Sa mère l'avait aidée à faire son choix sur plusieurs choses et elle avait tenté, du mieux qu'elle le pouvait, de reléguer Miaka dans un coin reculé de sa mémoire. La triplette de Tamia avait eu vent des fiançailles lors du rituel, et Raëlle avait pu sentir sur la fin de son séjour là-bas qu'elle n'était pas des plus ravies. Elle avait fait de son mieux pour éviter la blonde au Pays de l'Eté, et depuis leur retour sur Emeraudia, elle se sentait un peu plus légère mais pas moins stressée. Même si la date n'était pas fixée et qu'ils avaient encore le temps, Raëlle ne pouvait s'empêcher d'espérer que tout se passerait bien, aussi bien pendant les préparatifs que durant le jour J.

Lorsqu'elle avait été convoquée par la Tour, elle s'entrainait justement dans cette dernière. On lui demandait de se préparer et de se présenter, armes prêtes à la Tour. Elle avait donc laissé la salle d'entrainement en plan, s'excusant auprès de son compagnon d'entrainement du jour, était passé par les douches à disposition et avait revêtu la tenue de la Tour Bleue. Elle avait attaché ses cheveux encore mouillés en une queue de cheval et avait tout de même pris le temps de mettre une petite touche de maquillage. Elle ne sortait jamais sans maquillage, aujourd'hui ne serait donc pas une exception. Lorsqu'elle se rendit sur le lieu de rendez-vous, elle ne fut pas spécialement surprise qu'on leur dise de partir immédiatement. Les deux premières réunions s'étaient déroulées de la même manière, pourquoi changer lors de la troisième ? Avec sa convocation, elle avait reçu un ordre supplémentaire, s'occuper de Gabriel Carver, un jeune combattant arrivé durant l'hiver et de sa sœur Helleboria qui était apparemment une infirmière hors pair et un docteur d'exception en devenir. Elle n'avait pas compris la signification de cet ordre sur le moment, mais lorsque la Reine du pays de l'Eté parla de groupes, le lien se fit automatiquement. Elle devrait s'occuper de Gabriel et confier sa sœur à quelqu'un en qui elle avait pleinement confiance. Elle se dirigea vers les deux jeunes gens, souriante. « Bonjour, je m'appelle Raëlle. Gabriel, tu seras avec moi, si ça te gêne pas. J'ai reçu l'ordre de m'occuper de toi. J'ai eu accès à ton profil, je sais que tu te débrouilles parfaitement bien en mission. » Les jumeaux lui répondirent timidement, Gabriel ayant cependant une certaine fierté dans son regard. « Nous irons voir si Johan est d'accord pour se joindre à nous après. Quant à toi Helleboria, je vais te confier à une amie. C'est une démone, j'espère que ça ne te dérange pas. Elle est un peu... Caractérielle, mais ses pouvoirs sont exclusivement offensifs, donc elle sera capable de te protéger. Viens avec moi, s'il te plait. » Helleboria accorda un coup d'oeil à son frère et Raëlle supposa qu'ils avaient une discussion mentale express. Lorsqu'ils eurent terminés, Helleboria adressa un signe de tête à Raëlle et l'ange se dirigea vers Katarina.

La démone était une amie de Raëlle, même si elle-même se demandait comment cela pouvait être possible. Katarina était particulière, insupportable pour beaucoup, plutôt pro-démon que pro-diversité. Mais elle rechignait rarement lorsqu'on lui ordonnait quelque chose. Trop aimante de son petit confort que sa position d'agent à la Tour et de mannequin lui offrait, elle laissait rarement ses paroles dépasser ses pensées. « Kate ! Je te présente Helleboria, elle est nouvelle, et tu vas l'avoir dans ton groupe, c'est un ordre de Khardan. Je compte sur toi. » L'ange laissa la blonde fulminer dans son coin et se tourna à nouveau vers la métis, prenant soin de parler assez fort pour que Kate l'entende. « Tu me feras un rapport à ton retour, d'accord ? Kate doit te protéger, si le moindre danger se présente. Si elle ne le fait pas, des sanctions seront appliquées. Et si elle tente de t'amadouer, ne te laisse pas faire, d'accord ? » Sur ces mots, elle laissa la brune en compagnie de la blonde et alla retrouver Gabriel. « Je suis là. Ne t'en fais pas, elle ira bien. Katarina est trop vénale pour risquer de perdre son poste. »  Esquissant un sourire, elle regarda où était Ian, son frère à elle. Il était en compagnie de Cordélia, elle eu une petite moue, contente de voir qu'ils se mettaient dans le même groupe. Elle suspectait une chose entre ces deux là, mais évitait le sujet par pur esprit de préservation. « Viens, allons voir Johan. Il est un très bon combattant, je suis sûre que vous pourriez vous entendre. »

Repérant son fiancé, Johan, la brune alla vers lui en compagnie du jeune métis. « Johan ! Tu te mets avec nous ? Je te présente Gabriel, il est arrivé en décembre, il était déjà présent lors des deux premières missions, Khardan m'a demandé de garder un œil sur lui. » Elle esquissa un sourire à son fiancé. Elle ne savait pas vraiment comment il prendrait la chose, mais il n'avait rien à craindre, Raëlle était loin de penser à voir un autre homme, et ce n'était certainement pas parce qu'on lui demandait de surveiller un nouveau venu qu'elle allait commencer ! Par précaution, elle jeta un coup d'oeil à Katarina et Helleboria, pour voir si tout se passait bien. Heureusement, les deux jeunes femmes semblaient loin de s'étriper pour le moment. Katarina mâchouillait nerveusement un chewing-gum et semblait expliquer un plan d'attaque particulièrement complexe à la jeune métis, tout en jouant avec une petite boule de feu avec sa main gauche. Raëlle leva les yeux au ciel, consciente de ce que Kate était en train de faire. Elle ne changerait donc jamais ? Certes, elle était un agent de la Tour plutôt doué, un démon de feu particulièrement puissant pour son jeune âge, mais parfois, qu'est-ce qu'elle pouvait être à baffer !

acidbrain

[1 053]
Groupe : Raëlle/Gabriel (pnj)/Johan
Il reste des places de libre si vous voulez !


Love is her resistance.
I'm so in love with you and I hope you know. Darling your love is more than worth its weight in gold. We've come so far my dear, look how we've grown and I wanna stay with you until we're grey and old...- emeraudia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 26
Messages : 323
Couverture : Mannequin
Points : 796


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Taylor Swift
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Mission III (1) : Éclaireurs.   Mar 1 Nov - 18:38

En deux mois, Katarina avait enchainé les shootings, n'avait pas vu un seul cheveux de son ennemi juré Lev -ce qui n'était pas pour lui déplaire- et avait fait plusieurs missions avec Karen, pour sa plus grande joie... Elle avait cependant eu l'occasion de faire une mission avec Alleya, la fille de la Grande Prêtresse. Autant dire que quand l'occasion s'était présentée, Kate avait été ravie. Elle avait attendu très longtemps -trop longtemps à son goût même- avant de pouvoir aborder la jeune princesse et quand elle en avait eu l'occasion, c'était pour une mission dans les montagnes et le pouvoir de feu de la blonde s'était révélé plutôt utile. A côté de cela, elle n'avait pas fait grand chose. Elle s'était entrainée, avait fait la fête aux côtés de Arawn et Ariel, avait fait le plein de livres pour Itachi, afin qu'il se familiarise avec le Pays de l'Eté et leurs traditions. Depuis qu'il avait appris à lire, Kate le noyait sous des tonnes de livres et autres magazines.

Elle était en plein shooting lorsqu'on l'avait convoquée à la Tour une nouvelle fois. Elle sentit de loin venir la mission express. On leur avait fait le coup deux fois, pourquoi pas trois ? En tout cas, elle du s'excuser auprès du photographe, prétextant une urgence dans sa famille. Il était rare qu'elle parle de ses parents, auprès de n'importe qui, mais lorsqu'elle lui permettait de s'échapper sans qu'on ne la traite de petite diva insupportable, elle ne perdait pas une occasion. Dans le mannequinat, elle faisait très attention à sa réputation. Elle refusait qu'on la catalogue comme une petite peste insupportable avec qui personne ne voulait travailler. Elle avait envie de briller, d'être une mannequin hors pair, le modèle que les marques et les photographes s'arracheraient. C'est pourquoi elle faisait très attention à son comportement. Une fois ses affaires récupérées, elle utilisa sa montre pour se téléporter chez elle et se préparer. Elle attacha ses cheveux, enfila sa tenue de combat et vérifia que son bracelet catalyseur était bien en place autour de son poignet. Elle l'enlevait toujours lors des shootings, mais le gardait religieusement pendant les missions, par simple précaution. Il était rare, après tout, qu'elle soit sur les nerfs pendant un shooting. Sauf, bien entendu, si Lev était dans les parages, mais c'était loin d'être souvent le cas. Une fois prête, elle se rendit à la Tour et ne fut donc pas étonnée de devoir se retrouver dans une autre dimension aussitôt arrivée.

Elle salua poliment sa reine lorsqu'elle croisa son regard, et écouta avec attention ce qu'on leur dit. Ils étaient donc dans la dimension que Tamia avait découvert lors du rituel de la mission passée, mais les anges rebelles restaient introuvables. Cela n'étonnait pas spécialement la blonde, qui tenait les anges bien bas dans son estime. Encore plus depuis qu'ils avaient volé l'artefact des démons, en plein cœur du temple de sa reine. On leur dit alors de faire des groupes. Elle leva les yeux aux ciels, peu ravie d'entendre cela. Enfin, elle chercha des yeux Itachi et commença à se diriger vers lui quand elle fut interrompue par Raëlle, accompagnée d'une brune qui sentait autant l'humain que l'ange. Son odeur lui fit froncer le nez et elle posa son regard sur l'ange qui s'était mis à parler. Vraiment ?! On lui obligeait une partenaire ?! Mais qu'avait-elle bien pu faire pour récolter une novice, pas fichue de se battre, franchement ?! « Génial... Moi c'est Katarina. Essaye de ne pas te faire repérer et tuer, tu seras gentille... » Elle grogna intérieurement quand elle entendit Raëlle dire à la métis qu'elle n'avait pas à se laisser faire et que toute entorse à l'ordre de la part de la blonde serait puni. Elle poussa un soupir las et attendit que Raëlle s'en aille, puis s'adressa à Helleboria « Pourquoi t'as-t-on assigné à cette mission si tu ne combats pas ? Tu as un pouvoir radar ou quoi ? » Kate mâchouillait nerveusement son chewing-gum, légèrement énervée de devoir se coltiner quelqu'un qu'elle considérait un peu comme un boulet. Alors que la métis lui répondait, elle se mit à jouer avec une petite boule de feu, tout en faisant des bulles de temps à autre avec son chewing-gum. Puis elle repéra Itachi et embarqua la brune avec elle. « Hachi ! Tu viens avec nous ? Je dois veiller sur elle, ordre de Khardan... » Avait-elle besoin de préciser à son meilleur ami qu'elle n'était absolument pas ravie de cet ordre ? Enfin, au moins, il ne s'agissait ni de Karen ni de Cordélia ni de Lev, elle n'allait pas non plus trop se plaindre... Mais si Helleboria avait ne serait-ce qu'un regard séducteur envers Itachi, la blonde mordrait. Hachi était à elle, même s'il ne la voyait que comme une sœur et non pas comme une petite amie potentielle.

acidbrain

[814]
Groupe : Katarina/Helleboria/Itachi
Il reste des places libres si vous voulez !


wildest dreams.
Say you'll remember me, standing in a nice dress, staring at the sunset babe. Red lips and rosy cheeks. Say you'll see me again even if it's just pretend... - emeraudia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 26
Messages : 95
Couverture : Etudiante en médecine
Points : 604


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Emilia Clarke
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Mission III (1) : Éclaireurs.   Mar 1 Nov - 22:40

Durant deux mois, le quotidien d'Helleboria n'avait pas particulièrement changé. Elle passait la plupart de son temps dans les laboratoires ou dans la bibliothèque à faire des recherches, avait assisté à quelques conférences à l'université de Comynerin et n'avait participé à aucune autre mission. Elle avait parlé avec son frère des missions qu'il avait eu sur le terrain, avait soigné plusieurs agents revenants de mission, mais elle n'avait pas quitté le sol de Savoir. Et à vrai dire, cela lui plaisait bien. Devoir se battre ou se défendre, ce n'était pas spécialement sa tasse de thé. De toute manière, elle n'avait aucun pouvoir offensif et ne savait pas se battre, donc cela réduisait déjà grandement les missions possibles. C'est pour cela qu'elle fut plutôt surprise d'être convoquée pendant l'une de ses études de cas. Elle n'était pas une combattante, loin de là, et d'habitude, on lui disait de rester sur le côté. Comme lors de la première mission il y avait de cela deux mois et demi. Alors qu'elle rangeait ses affaires, elle appela son frère par la pensée et lui posa la question la plus importante. « Gab, tu es convoqué aussi ? » avait-elle demandé, soucieuse. « Oui, ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi tu l'es toi. Retrouve moi à la maison, on y va ensemble. » La jeune métis acquiesça à la proposition de son frère et se téléporta dans leur appartement une fois que son dossier fut rangé.

Elle retrouva son frère, déjà en plein rangement de ses affaires et de ses armes. Elle, n'avait pas grand chose à faire si ce n'est passer sa tenue de la Tour Bleue et vérifier que son matériel de premier secours était complet et bien dans son sac en bandoulière. Ses cheveux étaient déjà attachés en un chignon lâche, ce qui était une chose de moins à se préoccuper. Elle détestait avoir les cheveux dans les yeux quand elle travaillait, qu'elle soignait ou qu'elle était en mission. Certes, le troisième point était plus rare que les deux premiers, mais quand même. « Je ne comprends pas ce qu'ils te veulent. Même pour notre lien, t'envoyer sur le terrain -car c'est sûrement ce qui va se passer- n'est pas une très bonne idée... Surtout qu'on ne sera pas ensemble. Ou alors tu seras mise en retrait à attendre la fin des combats s'il y en a... Je n'aime pas ça. » Gabriel était sceptique et elle le comprenait. Elle-même n'était pas tout à fait convaincu de l'importance de sa présence, mais elle ne pouvait pas désobéir à un ordre. La Tour Fusion l'avait engagé pour ses résultats exceptionnels et était prête à tout pour financer les études de sa petite protégée. D'où son internat obtenu d'office à la Tour Bleue. Mais elle avait du se plier aux ordres de l'Inya et du Colonel de Savoir une fois sur place, et ne pouvait simplement pas leur dire d'aller voir ailleurs. Il y avait bien trop en jeu. « Calme toi, on ne sait même pas de quoi il s'agit. Peut-être un autre rituel, comme la dernière fois. C'était sans danger. » Son frère grogna dans son coin, finissant de préparer ses affaires et lorsqu'ils furent tous les deux prêts, ils se téléportèrent à la Tour. Sans attendre, ils se retrouvèrent dans une autre dimension, ce qui ne rassurait pas vraiment Hell, puisque la jungle environnante n'avait clairement rien à voir avec le Pays de l'Eté qu'elle avait pu découvrir la fois précédente.

Peu rassurée, la jeune femme écouta la Reine du Pays de l'Eté leur expliquer ce qu'ils faisaient là. Elle comprenait encore moins ce qu'elle, elle faisait là. C'était une mission de reconnaissance, elle n'avait pas sa place dans cette mission. « Gabriel, je ne le sens pas ce truc... » Ils devaient rejoindre des groupes ? Ils ne connaissaient personne ici. Enfin, Hell avait bien rencontré un autre étudiant en médecine et une jeune fille lors du rituel, mais était-ce assez pour joindre un groupe ? Alors qu'elle pesait le pour et le contre de joindre effectivement cette mission -bien qu'elle n'ai plus réellement le choix puisqu'elle avait déjà changé de dimension- une jeune femme la rejoignit, elle et son jumeau. Elle se présenta rapidement et leur dit qu'elle allait s'occuper d'eux. Gabriel rejoindrait son groupe tandis qu'elle confiertait Hell à quelqu'un d'autre. « Je ne comprends pas, pourquoi est-ce qu'on a besoin de moi ? A part communiquer avec Gabriel, je ne peux rien faire d'autre... » Elle avait réellement du mal à comprendre les décisions des autorités. « C'est justement pour cela qu'on a besoin de toi. Si Gabriel sait quelque chose, ou si toi, tu sais quelque chose, nous pourrons être au courant. Il y aura plusieurs groupes, mais il faut que vous soyez séparés pour que votre lien marche. » Raëlle avait donc bien potasser son sujet, en peu de temps. Avant de suivre l'ange, Hell eu une discussion mentale rapide avec son frère. Elle n'était toujours pas convaincue que tout cela soit bien pensé, mais son frère la força à accepter. Il sentait la puissance de l'ange et avait confiance.

Lorsqu'elle se retrouva face à la démone blonde, elle se souvint d'elle lors du rituel. Suffisante à souhait, elle avait agit comme l'endroit lui appartenait. Mais c'était la seule chose qu'elle avait remarqué chez la blonde. Quand elle lui dit d'essayer de ne pas se faire tuer, la brune lui jeta un regard perçant. Elle n'était pas stupide, et l'entente allait sans doute être compliquée. « Mon dieu, je vais la laisser se vider de son sang, Gab ! » envoya-t-elle dans l'esprit de son frère, laissé en arrière. « Zen, vous ne serez pas que toutes les deux, ça va le faire. Je prendrais des nouvelles ne t'en fait pas. » Helleboria fronça les sourcils et écouta les paroles de l'ange. Si elle pouvait lui faire confiance, elle ne risquerait rien. Mais Katarina n'était pas franchement une fille avec qui elle voulait se lier d'amitié. « Je ne me ferais pas repérer. Quant à toi, essaye de ne pas te vider de ton sang. Je n'ai reçu aucun ordre, moi... » Un petit sourire narquois étira les lèvres de la métis. Elle risquait gros en provoquant ainsi la démone, mais elle s'en fichait. D'ailleurs, si la blonde paru énervée de sa réponse, elle se repris rapidement et l'emmena voir un autre agent, tout aussi démon qu'elle à l'odeur. « Bonjour, je m'appelle Helleboria, je suis nouvelle. » Elle adressa un sourire au jeune homme -encore que, était-il vraiment aussi jeune que son apparence?- et attendit patiemment que le petit groupe grandisse.

acidbrain

[1 110]
Groupe : Katarina/Helleboria/Itachi
Il reste des places libres si vous voulez !


Eyes wide open.
Everybody loves to tell me I was born an old soul. Better keep my eyes wide open. There's so much that I don't know. Just another hotel room. Never felt so all alone. I think about my granddad's eyes, and they always send me home. - emeraudia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 16
Points : 14


MessageSujet: Re: Mission III (1) : Éclaireurs.   Sam 5 Nov - 21:53

Nerwen n'était jamais allée au Pays de l'été, alors une fois le portail passé elle s'était immédiatement dédoublée pour pouvoir faire le tour des lieux tout en restant avec le groupe pour assister à l'entrée de la reine. Puis aux diverses prises de paroles (ou de bec, selon le point de vue).

Le passage par le bain lui posa un profond cas de conscience : si elle restait dédoublée, et que son clone continuait à faire de l'espio- du tourisme, serait-elle assez purifiée ? Risquait-elle de compromettre le rituel de Tampopo ?

Tout à ses pensées, Nerwen s'était déshabillée et pénétrait dans le grand bassin où ses camarades soit se prélassaient telles des Cléopâtres, soit décidaient qu'une bataille d'eau était de rigueur (Nerwen se prit d'ailleurs une éclaboussure qui failli lui faire boire la tasse et elle riposta avec vigueur). Et alors que les agents commençaient à sortir de l'eau et à se sécher,  la réponse à ses inquiétudes apparut d'elle-même. Son clône nue comme un ver fut poussée dans le bassin par une subalterne de leurs surveillantes. Elle réémergea en jurant, tresses en désordre, lunettes de travers et l'eye-liner entourant ses yeux ayant coulé la faisant maintenant ressembler à un panda.

Nerwen attendit qu'elle ait fini de cracher l'eau qu'elle avait avalé avant de fermer les yeux pour la faire disparaitre. Des images du temple apparurent instantanément dans son esprit, lui donnant quelques indications supplémentaire sur la géographie de l'endroit.

Après le rituel, particulièrement éprouvant, Nerwen avait fait une bonne sieste puis la connaissance de sa compagne de chambrée, Lucia. Celle-ci étant une native des lieux, Nerwen lui avait proposé de faire le tour du propriétaire, histoire d'en apprendre un peu plus sur ce monde dont elle ignorait tant.

Elles avaient fini par déjeuner ensemble dans un boui-boui avant de retourner dans leurs pénates sur Emeraudia. Il y avait quelque chose dans l'attitude de Lucia qui la rendait fascinante aux yeux de Nerwen. Une sorte de certitude profonde qui lui faisait penser à une montagne inamovible.

***

Les deux mois suivant furent d'une banalité affligeante.

Nerwen n'avait été assignée à aucune autre mission d'importance, et elle dut donc se consacrer à ses dédoublements journaliers pour assurer ses deux emplois. Cela restait toujours un bon entrainement, et faire la paperasse de la Tour et tenir le bar dans une des boites de Quigg Certi assuraient des nuits plutôt festives, mais Nerwen commençait à se demander sérieusement si c'était bien la vie qu'elle voulait mener.

Heureusement, une convocation à une mission, et de combat!, la fit sortir de ses doutes.

C'est donc avec tout son équipement que Nerwen arriva, avec le reste des agents convoqués, dans une jungle. Ce qui était mieux qu'un cercle polaire mais pas forcément top pour autant, Nerwen se sentant toujours mieux en zone tempérée.

Son entrainement dans l'armée resurgissant en écoutant ses chefs, elle s'était mise au garde à vous pour bien retenir ces nouveaux ordres. Jetant un oeil autour d'elle, elle réfléchit à qui elle pourrait se joindre, certains groupes se formant déjà. Elle passa en revue dans sa tête les différents pouvoirs qu'elle savait des uns et des autres.

Finalement son regard s'arrêta sur Cordélia Waldorf. Bien qu'ayant un caractère pour le moins... affirmé, Nerwen connaissait son professionnalisme. Comme elle envoyait souvent un de ses clones fureter du côté des laboratoires et des zones scientifiques de la Tour, elle l'avait déjà croisé de loin. La jeune femme pris donc sa décision et s'avança d'un pas assuré (autant que cela était possible dans le sol spongieux) vers elle.

"Agent Waldorf ? Agent Bruinen. Je vois que vous avez trouvé un binôme, je me propose pour me joindre à vous dans cette mission."

Elle tourna légèrement la tête vers Ian pour le saluer, histoire de lui montrer qu'elle le prenait aussi en compte, puis reporta son attention vers Cordélia. Puisque soyons très honnête, si quelqu'un allait probablement prendre le rôle de leader dans ce groupe, ce serait elle.

(663)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 95
Couverture : Tavernière
Points : 182


MessageSujet: Re: Mission III (1) : Éclaireurs.   Mar 8 Nov - 13:17

« Allez, allez, pourvu qu’on coince vite un ange rebelle, égaré ou non, qu’on évite le bazar d’une guerre civile et que je passe mes nerfs sur un imbécile… » râla Lucy à demi-voix.

Deux mois s’étaient écoulés depuis le rituel, rituel qui l’avait vidée. Déjà qu’elle n’avait pas été dans un bon état d’esprit en croisant cet emplumé de Quigg, ce qui se voyait à son état de rumination dans le bain purificateur, alors se retrouver avec une potentielle révolution sur les bras, qui n’aiderait guère ses affaires en plus des agissements de son rival, ce n’était pas pour la soigner. Cela ne s’arrangeait pas pour elle : elle avait boudé dans l’eau donc, ne prenant pas part à la bataille d’eau qui avait été déclenchée, et qui avait stupéfait cette mégère de prêtresse tordue qui désapprouvait sans doute intérieurement très fortement la chose vu son sale caractère, ce qui en soi aurait dû lui plaire. Et après le rituel, elle avait gardé la chambre, ne voulant pas prendre le risque de croiser son ennemi mortel. Certes lui faire sauter quelques molaires l’aurait profondément comblée, mais l’esclandre que cela aurait été, représentait un risque de représailles par sa hiérarchie à un niveau trop élevé pour quelqu’un qui avait un minimum de bon sens. Et elle n’avait pas encore complètement perdu son instinct de survie, même si elle n’était pas du genre à purger sa contumace.
Et depuis, rien de particulier : elle tentait de maintenir sa taverne chérie hors de la faillite, y organisant des événements divers et variés depuis des concerts, en passant par des one-man shows, et des privatisations pour anniversaire, bref des activités différentes pour concurrencer les boîtes de nuit de Quigg. Mais rien n’apaiserait son esprit tant qu’il n’arrêterait pas de se comporter en parfait vautour. Cependant, la convocation par la tour, avec ce qu’elle avait demandé de préparatifs de mission sur le terrain et ses promesses d’action, avait distrait la métis. Vérifier le fil de la lame, la huiler, s’entraîner avec elle et l’entretenir à nouveau après, se repasser mentalement le protocole à suivre pour un voyage en terre inconnue, les réflexes à avoir selon telle ou telle situation, avaient constitué un exercice sain pour la faire penser à autre chose que ses désirs de meurtre. Mais elle imaginerait que chacun de ses coups à un adversaire serait à destination du vil hibou, ce qui lui procurerait un plaisir fou. « Qui vit de combattre un ennemi a intérêt de le laisser en vie » disait Friedrich Nietzsche, philosophe de la Terre, sauf que Lucy se souvenait très bien à quel point sa vie à elle était agréable sans les tourments qu’il lui causait.

Elle avait son épée à la main, elle en posa la lame sur son épaule. Constatant la jungle qui les environnait, elle grommela de plus belle :

« Autant chercher une aiguille dans une botte de foin… Prendre de la hauteur ne garantirait pas une visibilité parfaite, et en plus, on risquerait d’être repéré… »

Néanmoins, considérant mieux leur prochain, et potentiel, terrain de bataille, elle regarda Daniel.

Lui allait se régaler et pas qu’un peu, en bon agent métamorphe pro-nature. Il prendrait l’apparence du premier animal qu’ils croiseraient pour avoir ainsi une couverture parfaite d’observation.
Bref, la sentinelle i-dé-ale.
Il posait les yeux partout, l’expression trop explicitement enjouée pour trahir un quelconque mécontentement de la situation présente, un chien fou qui rongeait son frein pour ne pas se jeter en avant dans les fourrés. Aucun maniérisme, c’était là la manifestation d’un intérêt on ne peut plus sincère.

Elle s’approcha de lui, posant une main sur son bras, ce qui eut le don de le faire redescendre sur terre.

« Fais pas de connerie blondinet… »

Il ne répondit rien, se contentant d’un air mi-penaud mi-approbateur, puis il ferma les yeux. Lucy se demandait bien s’il percevait, ou cherchait à percevoir, quelque chose ainsi ou si ce n’était juste qu’une autre façon pour lui d’apprécier la verdure luxuriante qui les encerclait. Il n’y avait que ça, de la végétation, pas la moindre trace de civilisation humanoïde : pas une voûte gothique, pas un silex taillé, pas une colonne ionique
Mais Tamia coupa la méditation dans laquelle il s’était plongé. Ainsi donc, la reine voulait des petits groupes pour explorer les environs ? Choix sage, le terrain couvert serait plus large, mais ne pas être isolé permettait d’affronter n’importe quelle situation ou presque.

Quand Daniel releva les yeux vers elle, elle répliqua aussitôt :

« N’y pense même pas. Je sais le puissant atout que tu représentes en éclaireur, mais j’aimerais que tu travailles un peu avec quelqu’un d’autre que moi, ça ne te ferait vraiment pas de mal. Je vais te laisser avec juste des conseils : tu es un guerrier au corps à corps en quelque sorte, tu as donc besoin d’un soigneur et d’un attaquant à distance pour commencer à avoir quelque chose d’équilibré comme équipe….

Balayant du regard leurs coéquipiers agents, elle avisa une silhouette qui ne lui disait pas grand-chose (Sithmaith). Elle se rappelait juste l’avoir croisée au pays de l’Eté il y a deux mois. Elle avait une apparence frêle, un côté un peu lunatique qui se dégageait d’elle, tout à fait le genre de « petite chose fragile » que l’âme chevaleresque de Daniel chercherait à protéger même si être avec des femmes le terrorisait plus que de raison. De là à parler d’argutie, on ne savait pas, mais de psychologie, oui.

Elle attrapa son compagnon d’armes par les épaules, le fit pivoter vers sa direction, et eut ces derniers mots à son encontre :

« Sois gentil d’aller assister la jolie demoiselle en face de toi et fais moi bonne impression. Gare à toi si tu te dégonfles… Salut ! »

Elle le poussa en avant, le plantant ainsi. Elle n’aurait accepté aucun contrordre, qu’il fût sensé ou parfaite billevesée, avant de partir d’un pas décidé vers Cordélia et Ian, qui semblaient s’être mis ensembles à première vue. Elle les connaissait, ce qui était bien, ainsi que leurs talents, qui la complèteraient. Lucy n’avait d’offensif que son arme, et constituerait un support efficace entre ses soins et ses boucliers. Certes Cordélia soignait aussi, mais elle avait des piques aussi acerbes que vénéneuses pour les gens si elle le désirait. Et Ian savait attaquer à distance.

« Puis-je me joindre à vous ? commença la métis. Nous avons déjà commencé à travailler ensemble, et je crois bien que je pourrais contribuer à l’équilibre des compétences de notre groupe » finit-elle.

Lucy au corps-à-corps, pendant que Cordélia et Ian attaquaient en retrait, lui semblait vraiment un bon plan sur ce coup. Peut-être que l’ange pourrait semer la confusion comme sentiment chez l’ennemi si jamais elle avait besoin elle-même de reculer, pour se replacer, soigner ou l’être par leur supérieure hiérarchique.

Bref, elle tenait là un raisonnement plutôt avisé.

(1161 mots)


"On peut vaincre avec une épée et être vaincu par un baiser."©️Daniel Heinsius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 81
Couverture : Fleuriste
Points : 196


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Luke Grimes
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Mission III (1) : Éclaireurs.   Ven 11 Nov - 12:46

Yvain avait soupiré en entendant son biper sonner. Depuis deux mois, il avait eu plus de temps dans sa boutique, avec ses chères fleurs, que de temps sur le terrain. Il avait vraiment apprécié de ne pas être obligé de beaucoup se battre, à part pour s'entraîner, et de mener une vie quasi-civile. Certains étaient agents par choix, dans le cas des vampires, travailler pour les Tours était une condition sine qua non pour devenir résident d'Emeraudia. Il faisait avec, surtout que cela lui permettait de ne pas chasser – plutôt qu'en or, il se faisait payer en poche de sang -, mais Yvain était un pacifiste dans l'âme : recevoir un ordre de mission c'était toujours ne pas savoir ce qu'ils allaient faire. Surtout quand le commanditaire était Tampopo alias Tamia, reine des démons. Toutefois, en bon petit gars obéissant, Yvain s'habilla confortablement et prit la direction de la Tour. Il n'avait pas d'arme, il considérait depuis toujours qu'il n'en avait pas besoin, son corps entier étant suffisant pour se battre : rapide et fort, à quoi lui servirait-il d'en plus s'encombrer d'un outil mortel ?

Il était bon escrimeur et on l'encourageait à changer d'avis. Il avait refusé, et c'est, les mains dans les poches, qu'il parvint à destination. Il pénétra dans la dimension qu'il apercevait à travers le portail en totale confiance, et quand il aperçut la jungle autour de lui, il pensa seulement qu'il était dommage qu'il n'eut aucun contenant pour récupérer quelques spécimens de fleurs et de plantes exotiques de cet endroit.

Les ordres tombant, il soupira. Travailler en groupe, c'était facile à dire, mais avec qui pourrait-il aller ? Elena était peut-être là, mais même si c'était le cas, elle choisirait peut-être la compagnie de Lev. De plus, il fallait aller avec des personnes ayant des facultés complémentaires aux siennes, autrement dit, des personnes plus stratèges que lui. Il chercha alors Quigg des yeux. Bien que particulièrement condescendant, son camarade vampire était intelligent. Et il valait peut-être mieux aussi rester pas trop loin de lui au cas où vouloir discuter les droits des vampires face à la reine des démons lui reprendrait… La dernière fois Yvain avait eu une terrible envie de se cacher. Heureusement que ça n'avait pas porté à conséquence…

Il repéra son homologue et, alors qu'il s'avançait vers lui, il bouscula un jeune homme, Elyes, qui semblait, lui aussi, chercher un groupe. Yvain le connaissait pour être le demi-frère de Lev : « Bonjour Hobbs ! Tu cherches un groupe ? J'allais demander à Quigg de se mettre avec moi si tu veux ! » Et sans attendre de réponse, il fit les quelques pas qui le séparait du professionnel du divertissement.

« Bonjour Quigg, on se met ensemble pour cette mission ? » Il repéra une femme blonde derrière le vampire. Très belle et... très démoniaque. Il l'avait déjà vu mais il mit quelques instants à la replacer… C'était la coéquipière de Quigg. Il ne se souvenait plus de son nom mais elle était derrière le vampire et elle paraissait contrariée. Elle observait un autre petit groupe en formation qui comprenait Katarina, Itachi et une superbe brune que Yvain ne connaissait pas. Un jeune démon s'était approché d'eux avec enthousiasme et c'était lui que la femme regardait. Yvain ignorait pourquoi mais il se dit qu'il allait quand même la saluer pour qu'elle ne le prenne pas pour un rustre. Car Yvain était un vampire des plus polis, il ne fallait pas croire ! « Mademoiselle… Vous êtes la partenaire de Quigg il me semble ? » Il regarda derrière lui et vit que Elyes était là. « Peut-être pourrions-nous faire un groupe de quatre avec monsieur Hobbs ? » Yvain avait hâte d'explorer, il n'avait aucune envie de rester des heures à décider avec qui il allait se mettre. Il espérait juste ne pas avoir trop préjugé des choix de chacun au départ, car ce n'était pas obligatoire de se mettre avec ses partenaires pour les missions dirigées par Tamia. Toutefois, la présence de la démone juste derrière Quigg lui donnait l'impression qu'elle avait une bonne raison de s'y être mise. Une raison qui ne lui faisait pas plaisir en revanche. Y avait-il tant de tension entre les deux coéquipiers ?

Yvain étant d'un naturel bonhomme, il souriait à tous ses coéquipiers du moment potentiels tout en observant aussi les autres groupes et la jungle. Il n'était pas étonné que les démons aillent avec les démons pour ce qui était de Katarina (restait à expliquer la présence de la brune qui ne semblait pas complètement à sa place parmi eux), et que les couples se mettent aussi en premier les uns avec les autres. Néanmoins, le décorum donnait à ces transactions sociales un aspect brut qui, en d'autres circonstances, auraient fait sourire Yvain. Mais ils avaient une dimension à sauver. Pour ça, ils devaient trouver un groupe d'ange dans une dimension des plus vastes… le travail ne s'annonçait pas facile, c'était le moins qu'on puisse dire. Alors ce n'était pas le moment de rire. Peut-être plus tard, avec du recul. Quand le binôme de Quigg serait aussi de meilleure humeur…

{858}


La Passion.
La passion est la source des moments les plus rares, la joie de l'amour, la lucidité de la haine, la jouissance de la douleur. Quelquefois la douleur est si forte qu'on ne peut plus la supporter. Si l'on pouvait vivre sans passion sans doute serions-nous moins torturés, mais nous serions vides, espaces déserts, sombres et glacés. Sans passion nous serions véritablement morts.- emeraudia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 131
Couverture : étudiante
Points : 226


MessageSujet: Re: Mission III (1) : Éclaireurs.   Lun 14 Nov - 14:13

Sithmaith avait eu quelques occasions de faire des missions faciles pendant les deux derniers mois. Pour l'instant, Obsilone était plus ou moins considérée comme une pseudo coéquipière mais on l'avait prévenu qu'à terme, elle devrait se trouver un vrai binôme. Cela dérangeait plus la fée que la jeune humaine qui ne rechignait jamais quand il s'agissait d'avoir un peu de compagnie. Mais elle était contente de commencer par être un peu seule car il lui arrivait encore souvent d'être étonnée de chose considérée comme banale... cela la faisait se sentir un peu bête. Elle savait bien qu'on ne pouvait pas compenser une vie entière de réclusion en quelques mois, mais elle aurait sincèrement aimée se sentir rapidement intégrée sur Emeraudia. Or, pour le moment, elle était toujours assez solitaire, non par choix mais parce qu'elle n'avait jamais appris comment aborder les autres. Toutefois, quand la situation se présentait, elle était parfaitement aimable (contrairement à Obsilone, toujours du genre à ronchonner après tout et tout le monde).

Recevoir un ordre de mission de groupe lui laissa un sentiment mitigé : elle n'aimait pas se battre et on lui avait beaucoup dit que faire parti de l'unité de la Reine des Démons sous-entendait une certaine dose d'opérations musclés, et en même temps c'était l'occasion de revoir quelques personnes rencontrés précedemment (Helleboria, Lilith ou encore Archibald), donc de se sociabiliser. Alors qu'elle faisait part de ses sentiments à Obsilone tout en se préparant, la fée ne cacha pas son mépris pour les désirs de compagnie de sa protégée : "Tu ne devrais pas tant chercher à être avec d'autres humanoïdes, ils ont l'air de te ressembler, comme ça, juste en les regardant, mais en réalité, ils sont très différents et ne veulent tous que t'utiliser." Sithmaith connaissait ce discours par coeur et tandis qu'elle coiffait ses longs cheveux, encore blonds pour le moment, elle observait le reflet d'Obsilone dans le miroir. "C'est toi qui es trop cynique. Emeraudia nous a été présenté comme un monde sans conflit, pourquoi ne pas partir du principe que c'est vrai jusqu'à preuve du contraire ?" Après tout, les agents d'Emeraudia les avaient libérées, non ? "Parce que moi je connais ce monde, et il n'est pas aussi lisse et paradisiaque qu'il en a l'air ! La preuve, on t'envoie encore dans je ne sais quelle mission suicide..." Sithmaith soupira et se leva. Comme par automatisme, Obsilone vola jusqu'à son épaule et s'y posa. "Quoi que tu en penses Obsilone, nous sommes obligées d'y aller, alors nous verrons bien dans quelques temps qui de toi ou moi avait raison." Sujet clos : elles devaient partir car elles n'étaient pas en avance !

Sithmaith n'avait pas tellement de vêtements d'avance aussi avait-elle mis l'uniforme de la Tour. Contrairement à d'autres jeunes femmes qu'elle repéra en arrivant, elle, elle l'avait bien fermé jusqu'en haut. Elle demanda discrètement à Obsilone pourquoi ses collègues ouvraient leur col, Obsilone lui répondit d'un air encore plus méprisant que d'habitude : "Tu comprendras bien assez vite." Et bien... elle allait aller loin avec ce genre de réponse. Décidant de ne pas imiter les autres tant qu'elle n'aurait pas compris cette mode vestimentaire, elle traversa la porte dimensionelle et par instinct se protégea - alors qu'il n'y avait aucun danger - derrière un bouclier. Ses cheveux devinrent aussitôt roux mais cela ne l'émut pas plus que ça tant elle en avait l'habitude.

Finalement, ils arrivèrent dans une jungle et Sithmaith sentit monter une pointe d'excitation car c'était un nouvel endroit à découvrir. Elle avait un peu peur aussi car les lieux semblaient vaste et les grands espaces lui donnaient toujours une sorte de vertige après toutes ces années d'enfermement. Heureusement, il fut rapidement question de se mettre en groupe, et elle se dit qu'elle serait en sécurité avec d'autres personnes. Elle avait à peine commencé à regarder autour d'elle que Lilith s'approcha pour lui proposer de faire équipe avec elle : "Oh, oui, bien sûr ! Avec plaisir !" Rayonna l'humaine tandis qu'elle vit un homme s'approcher d'elles. Il s'agissait de Daniel, mais la jeune fille ne le connaissait pas encore. "Bonjour ! Vous voulez vous joindre à nous ?" demanda-t-elle avec un grand sourire avenant. Sithmaith ne connaissait pas les talents de l'homme mais elle savait que Lilith était une démone de feu avec une bonne puissance d'attaque donc elle se disait qu'elle pourrait sûrement assurer un rôle défensif.

Son regard se posa alors sur Archibald et elle se souvint que lui aussi n'était arrivé que récemment sur Emeraudia. Prise d'un élan subit (et, après tout, pourquoi pas hein ?), elle lui fit signe : "Archibald ! Tu cherches un groupe ? Nous sommes trois mais nous avons de la place si tu veux !" proposa-t-elle. Si l'homme qui était venu vers Lilith et elle ainsi que Archibald se joignaient à leur groupe ils seraient quatre, c'était un nombre parfait vu les demandes qui étaient sensés aller de trois personnes à cinq. Sithmaith ne comptait pas Obsilone mais c'était parce que la fée avait décidé de se murer dans le mutisme. Elle ne partageait pas vraiment l'enthousiasme de sa protégée pour les missions de groupe... vu son sale caractère cela n'étonnait probablement personne (même si peu de gens l'avait vu sous sa vraie forme comme elle se cachait dans les cheveux de Sithmaith sous forme de fleur...).

{890}


Sithmaith Erin Weston.
J'ai de l'amour plein la tête, Des envies éternellement, Et regarde si tu es prête... Comme le monde est grand.
Laisse le passé où il est, Il faut aimer maintenant. Tu verras si rien ne t'arrête... Comme le monde est grand - Paix Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mission III (1) : Éclaireurs.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission III (1) : Éclaireurs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emeraudia :: Le reste du Monde :: Les autres dimensions-
Sauter vers: