AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [DEFI] Virus et vaccin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Age : 32
Messages : 296
Couverture : Scientifique à la Tour (Maître des Poisons)
Points : 440


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Leighton Meester
R E L A T I O N S :

MessageSujet: [DEFI] Virus et vaccin !   Ven 19 Aoû - 23:45


PV Archibald

Un virus plus qu'étrange qui provoquait à la fois de la fièvre et des plaques rouges sur tout le corps faisait rage à Comynerin. Cordélia, parmi d'autres scientifiques, était chargée de trouver un vaccin. Si le virus n'avait pour le moment fait aucune victime mortelle, les fièvres étaient dangereuses et résistantes même aux traitements magiques. Quartz s'inquiétait pour la population humaine et métissé d'humains qui tombaient comme des mouches. Les hôpitaux de la ville ainsi que l'infirmerie de la Tour étaient pleins et, malheureusement, malgré une absence totale de sommeil pendant près de 36h, Cordy en était toujours au même point. Pourtant, même les agents non-scientifiques étaient été recrutés pour servir d'assistant pour apporter le café et aider à la partie matériel de la confection du virus, ainsi que pour les anges, des tâches d'infirmiers car malheureusement les scientifiques ne pouvaient pas être partout !

La porte du laboratoire de Cordélia s'ouvrit et elle découvrit qu'un agent qu'elle connaissait avait été envoyé pour lui apporter ses fournitures les plus essentielles : tout s'épuisait très vite avec tous les tests qu'elle faisait depuis des heures. « Ah, monsieur Grant, bonjour. Vous avez mes produits ? » Elle se leva pour récupérer les produits que son collègue lui amenait mais la tête lui tourna. Elle se rassit et porta la main à son front, elle n'avait pas dormi : ce devait être le manque de sommeil qui lui jouait des tours ! Toutefois, elle eut un doute quand Archibald approcha : « Non ! Ne... » Elle avait voulu lui dire de ne pas venir près d'elle, de ne pas la toucher, mais trop tard : en posant les paquets leurs mains s'étaient frôlées. Cordélia soupira et d'un geste empreint de désespoir, elle appuya sur le bouton rouge de sa console. « Mademoiselle Warldof ? » Demanda une voix dans les hauts parleurs. « Je suis contaminée par le virus, et il est probable que monsieur Grant le soit aussi maintenant qu'il a été en contact avec moi. Mesure de confinement demandé jusqu'à avancé des recherches. » Les hauts parleurs grésillèrent, signe que cela discutait chez ses supérieurs, avant que Alastor ne reprenne la parole. « Mesure de confinement confirmée, faites-nous signe si vous avez besoin d'aide. » Cordélia hocha d'abord la tête avant de se souvenir que son chef ne pouvait pas la voir « Compris. Je continue mes recherches avant que la fièvre ne soit trop forte. » Seul le silence lui répondit. A moitié ange, Cordélia était assez confiante sur le temps qu'elle avait encore à avoir l'esprit clair, elle n'avait même pas encore de plaque. Aucune de visible avec son tailleur à jupe crayon en tout cas.

« Désolée pour le dérangement monsieur Grant, nous ne pouvons pas prendre le risque de sortir et de contaminer d'autres personnes. Ceux qui vont ont donné ces paquets auraient du vous donner des gants pour vous protéger... c'est un grave manquement de leur part. » Quant à elle, elle avait probablement été exposée à la maladie à ses débuts, quand les premiers patients avaient été amenés et qu'ils n'en connaissaient pas encore le mode de transmission. La plupart des maladies humaines ne touchaient pas les métis... mais il y avait toujours des exceptions, la preuve.

Le fièvre lui donnant chaud, elle enleva sa blouse blanche et s'attacha les cheveux en les ramenant en queue de cheval. Ayant légèrement le tournis, elle resta ensuite immobile quelques secondes et reprit ses notes. Elle avait lancé plusieurs tests avec toutes les substances naturelles qu'elle connaissait pour pouvoir rendre le vaccin efficace, sans résultat... elle avait pourtant l'impression que la réponse était là, sous ses yeux. Se massant les tempes, elle leva de nouveau ses yeux de biches sur son invité. La dernière fois qu'elle lui avait parlé, c'était au même endroit, mais c'était lui qui n'allait alors pas fort. « Pourriez-vous m'apporter le paracétamol qui se trouve dans le tiroir derrière vous s'il vous plaît ? Je dois absolument finir ce vaccin mais je commence à me sentir mal... » Elle doutait que prendre des médicaments pour humains l'aide beaucoup, mais après tout, puisque le virus avait une souche humaine, pourquoi pas ?

{691}


J'ai perdu mes rêves
J'ai depuis longtemps perdu mes rêves, je connais trop la danse. Comme toujours il est huit heures du soir, j'ai dormi tout le jour, mais je sais qu'on est quelques milliards à chercher l'amour. (⚡️) Poison Cordy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité





MessageSujet: Re: [DEFI] Virus et vaccin !   Lun 5 Sep - 8:53

On avait demandé à Archi de rendre un petit service aux laboratoires de la Tour, qui étaient visiblement en pleine effervescence. Il ne savait pas ce qu'il se passait, mais la seule perspective de revoir son infirmière attitrée (qu'il ne faisait décidément que croiser depuis quelques temps) lui avait fait dire « Oui avec plaisir ! ». Il devait d'urgence amener un paquet à Cordélia Warldof, ce qui semblait être THE priorité du moment. Sans attendre, Archi fonça. Alors non, pas en hypervitesse, ni même en courant, il ne voulait pas prendre le risque de dévaler les escaliers et de casser le précieux colis. Ça avait l'air important si tu savais et il était assez méticuleux, de nature.

« Bonjour Miss Warldof, oui je les ai. »

La jeune femme n'avait pas changé et était toujours aussi professionnelle entendez par là qu'elle n'avait même pas voulu lui faire la bise, ce qui ravi au plus haut point le jeune Grant. Une telle abeille ouvrière ne s'arrêtait de travailler que quand elle était dans le coma, et encore. A condition bien sûr qu'un espèce de pot de miel géant ne la colle pas durant qu'elle travaillait, ça la génait toujours beaucoup. Et aujourd'hui, c'était visiblement Archi la confiserie collante géante. Un simple contact avec les mains avait suffit à déclencher une alerte confinement de niveau 90. Rien que ça !

Mais pourquoi ? Il avait rien fait lui ! Archi n'avait fait qu'obéir aux ordres et avait même scrupuleusement écouté tout ce qu'on lui avait dit de faire pour une fois. Il ne pouvait pas avoir de problèmes dans ce labo, après tout, s'il y avait danger, on lui aurait mis une combinaison ou quelque chose comme ça non ?

« Attendez, je suis contaminé ? Par quoi ? Effectivement ils auraient pu me prévenir que c'était contagieux, et le port de gant aurait été un minimum, oui ! »

Il avait été pompier, sur Terre il connaissait les procédures d'urgences et de confinement et ça, c'était une grave faute professionnelle. Certes la jeune femme ni était pour rien, mais si Archi avait su qu'il y avait un risque de contamination, il se serait équipé pour. Des gants, une combi, un masque, etc... Là, il avait bêtement fait confiance et suivit les ordres à la lettre. On y était là à ne pas utiliser son cerveau comme de braves petits soldats et à obéir aveuglément. Dans le pâté jusqu'au cou !

Et comble du pompon, il était loin d'être le seul, puisque c'était l'agent Warldof qui l'avait contaminé par mégarde. Bon elle pour le coup elle n'y était pour rien. La pauvre... D'ailleurs elle bossait seule, était nfectée et ce n'était certainement pas à elle de recevoir des critiques ! Un peu gêné de s'être emporté contre la seule bosseuse du labo, l'agent ajouta :

« Excusez-moi, vous n'y êtes absolument pour rien. De combien est la période d'incubatin du virus, que je sache combien de temps je serai conscient ? Et vous aussi, vous savez combien de temps il vous reste à vivre ? »

Ça semblait inévitable de lui poser la question, bien qu'elle ne devait pas savoir avant d'avoir touché Archi, qu'elle était infectée. Elle connaissait en revanche la période d'incubation, ce qui devait donc dire qu'elle pouvait calculer à quel moment on lui avait transmis (et combien de temps il restait Archi avant de voir les premiers symptômes). Elle devait maintenant surtout savoir à quel moment elle ne serait plus en mesure de travailler ! Ce qui était le principal pour Archi, qui en tant que seul agent présent sur les lieux, était le seul à pouvoir l'aider au mieux. Et croyez-bien qu'il ne voulait pas qu'elle flanche tout de suite, tout le monde avait besoin d'elle.

« Je vais le chercher tout de suite. »

Archi s'éxécuta et aller chercher le paracétamol qu'il donna sans attendre à la belle agent. Ils allaient devoir faire vite, parce que c'était Cordélia qui pouvait résoudre le problème, pas lui. Une fois qu'elle serait inconsciente, lui ne pourrait plus rien faire pour l'aider et n'aurait qu'à attendre gentiment de tomber dans les nuages à son tour.

« Dites-moi quoi faire, je veux vous aider. »

Il voulait parler au moins possible pour la laisser faire le tri dans ses pensées. Visiblement, c'était le mal de crane qui l'en empêchait pour l'instant. Mais si elle avait besoin de lui, il répondait présent et ferait tout ce qu'elle lui dirait.

(748)

Revenir en haut Aller en bas
 
[DEFI] Virus et vaccin !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» le plus grand virus jamais connu
» Un virus internet piège un pédophile allemand...
» Déclarons la guerre au virus!!!!!!!!!
» ALERTE ! VACCIN TUEUR OBLIGATOIRE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emeraudia :: La Tour Bleue :: Les étages & sous-sols :: Les laboratoires :: Le laboratoire des Poisons-
Sauter vers: