AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Défi] Aller chercher une nouvelle recrue à deux !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Age : 32
Messages : 415
Couverture : Serveuse | Princesse
Points : 794


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Amanda Seyfried
R E L A T I O N S :

MessageSujet: [Défi] Aller chercher une nouvelle recrue à deux !   Lun 25 Juil - 16:20

Aller chercher une nouvelle recrue à deux
Alleya & Arawn
You were born to be real, not to be perfect


« Vous avez bien compris votre mission mademoiselle Hongo ? » Demanda Khardan pour la troisième fois, comme s'il hésitait vraiment à donner le bracelet qui ouvrait les dimensions à la jeune princesse. Il faut dire qu'alors qu'elle était dans le bureau du Colonel en personne, elle était affalée dans sa chaise, les pieds sur le rebord du bureau de son supérieur hiérarchique, en train de lire les documents qu'on lui avait remis sur sa « proie ». « Ouais, ouais, démon de feu, pas content mais au bon fond... aller sur Terre et le persuader que Emeraudia est vachement plus chouette que la Terre. A une marotte pour la protection des monuments et est actuellement en... Allemagne ? » Khardan fronça les sourcils et rétorqua d'un ton sec : « France. » Alleya fit exagérément semblant d'avoir l'air désolée : « Oups ? » Puis elle battit des cils en riant. « Roh, allez, détendez-vous ! Ce n'est pas la première fois que je pars en mission ! » Khardan se leva et croisa les bras, l'air grave. Mais Alleya avait un peu l'impression qu'il faisait toujours cette tête là quand il les voyait elle ou sa mère. Il n'était pas leur plus grand fan. Heureusement, il était gentil et excessivement protocolaire. De ceux qu'elle avait presque du supplié pour qu'il ne l'appelle pas « princesse » en public ! Elle avait été obligée de supplier Quartz aussi... mais pas pour les mêmes raisons ! Lui, ça l'amusait juste de la tourmenter.

« C'est la première fois que nous vous laissons aller sur Terre sans l'un de vos parents. » Alleya allait répondre quelque chose de spirituel sur le baby-sitting de princesse, mais Khardan ne lui en laissa pas le temps : « D'ailleurs, nous avons jugé préférable de vous adjoindre un binôme masculin pour cette mission, et un démon de feu, il vous sera peut-être utile pour convaincre cette jeune femme, et il pourra vous protéger. » Alleya était en train de le prendre mal quand la secrétaire de Khardan ouvrit la porte : « L'agent Rhian est là, Colonel. »

Khardan fit signe qu'on le fasse entrer et finalement Alleya sourit : « Il fallait le dire tout de suite ! C'est mon anniversaire en fait ?
- Votre anniversaire est passé depuis deux semaines madem…
- Laissez tomber, je faisais juste de l'humour ! Vous avez un vrai problème avec ça, non ? Comment vous faites avec Quartz ? »
Mais comme Arawn entrait, elle se leva et repoussa ses cheveux en arrière (simple réflexe, sa mère avait le même tic), elle avait déjà oublié qu'elle avait posé une question. Pas simplement parce que son collègue était entré, mais aussi tout simplement parce que sauter du coq à l'âne était un genre de spécialité familiale. « Salut Arawn ! Il paraît qu'on va voyager ensemble ! » Khardan voyait la fin de l'entretien arriver à toute allure et paraissait plus détendu. Cela accentua la bonne humeur apparente de la métis.

« Monsieur Rhian, voici mademoiselle Hongo, l'agent que vous devez accompagner sur Terre. Je n'ai pas besoin de vous rappeler qu'au vu des mœurs de cette dimension, une jeune femme comme elle aura besoin de toute votre attention. »
Le sourire d'Alleya disparut et elle jeta un regard noir sur le Colonel qui, s'il n'avait pas été son chef, aurait déjà subi la colère de la métis. Notons qu'elle aurait sûrement perdu, toute fille de Tamia qu'elle était, mais au moins ça l'aurait défoulé. « Vous savez que chez nous, pour des paroles aussi sexistes, on vous aurait mis en prison ? » demanda-t-elle avec hargne à la place. « Heureusement pour moi, je suis humain mademoiselle Hongo. Et les habitants de la Terre se fichent pas mal de vos traditions – qui sont sexistes aussi vous ferais-je remarquer -. Si cela froisse moins votre ego, dites vous que vous formez un binôme équilibré puisque vous maîtrisez l'eau et monsieur Rhian le feu. » Alleya savait que les traditions de son pays (et celui d'Arawn donc) n'étaient pas à l'avantage des hommes, sexistes donc, en effet. Mais on n’humilierait jamais un homme en lui disant qu'il devait partir avec une femme pour qu'elle le protège ! Sauf sa mère peut-être, Tamia était capable de faire ça, c'était un peu pour ça que ses parents avaient divorcé, mais tous les démons n'étaient pas à l'image de leur reine (heureusement on a envie de dire hein!). Khardan s'en sortait bien qu'elle n'avait pas plus envie que ça de se séparer d'Arawn pour un autre démon de feu. Elle pouvait être très douée pour les caprices quand elle avait décidé de faire sa tête de mule. « J'aime mieux cette manière de formuler les choses. » Conclut-elle, au grand soulagement de tous (ou du moins de Khardan et de la secrétaire qui regardait avec inquiétude dans le couloir – la parenté célèbre de la métis n'était pas un secret pour les employés du dernier étage, en fait ce n'était un secret que pour une petite partie de la Tour (dont Arawn) et les habitants normaux -).

« Alors allez-y. Vous allez devoir faire un point à monsieur Rhian, comme il est seulement votre escorte, il n'a pas eu les détails. » Alleya grinça des dents au mot « escorte » mais décida de garder son calme. Elle prit son sac à dos et attrapa le bracelet que lui tendait Khardan. « Vous êtes le plus grand rabat-joie que la terre ait jamais porté. » Finit-elle en guise d'au revoir, aussi irrévérencieuse qu'à son ordinaire. Personne ne jugea utile de la reprendre, ce qui comptait étant qu'elle déguerpisse !

Ce qu'elle fit, en compagnie d'Arawn, en direction du sous-sol, où il prendrait un portail dimensionnel. « Bien, alors, j'espère que tu as pris de quoi dormir parce que à mon avis ça va nous prendre bien deux jours, si ce n'est plus, pour mettre la main sur notre cible. Mais je propose qu'on aille sur Terre, qu'on pose nos affaires à l'hôtel, qu'on achète une carte des lieux et qu'on décide d'un  plan d'attaque sur place, ça te va ? » Mais un peu comme lors de l'histoire du placard, elle avait déjà pris les devants en ce qu'elle avançait droit devant elle. Ce qui visait aussi à mettre de la distance entre le colonel et elle. Elle était presque certaine que les autres femmes agents n'étaient pas traitées ainsi ! Sauf peut-être avant leur majorité ! Mais elle était majeure par la Déesse !

La personne qui gardait les portes dimensionnels vérifia leur badge, leur autorisation, et leur bracelet qui était leur passe de retour. « Et c'est parti ! » Quelques minutes plus tard, ils étaient sur Terre, à Paris pour être exacte. C'était aussi sale que dans son souvenir, mais il faut dire qu'ils étaient arrivés dans une ruelle étroite mais discrète. « Pwah… Bon bah on est arrivé ! D'après mes instructions l'hôtel est par là. Je me demande combien ils ont pris de chambre... » Bah quoi ?

{1 179}


Princesse
Il n'y a rien de plus humiliant que d'avoir un titre que l'on ne mérite pas. Être une princesse ne veut rien dire si l'on est incapable de régner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 336
Couverture : Fêtard professionnel
Points : 447


Plus d'informations
F A C E C L A I M : G-Dragon/Kwon Jiyong
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: [Défi] Aller chercher une nouvelle recrue à deux !   Ven 5 Aoû - 4:24

Pile ou face ?


Arawn était à peine arrivé ce matin là à la Tour qu'un ordre de mission lui parvint sur son bracelet et l'obligea à faire demi-tour pour repasser chez lui prendre des affaires de rechange civiles. Revenu sur son lieu de travail, Arawn eu juste le temps de dire bonjour à trois secrétaires qu'il fut appelé dans le bureau de Khardan.

Enfin, "dans le bureau" signifiant à poireauter un bon quart d'heure devant le bureau de la secrétaire de celui-ci, en attendant qu'elle termine de taper sur son ordinateur pour qu'elle se lève enfin et qu'elle entre avec mille précaution dans le bureau de son chef. Arawn se demanda d'ailleurs s'il y avait un dragon à l'intérieur pour qu'elle ait l'air aussi hésitante à y pénétrer, sa voix tremblant presque imperceptiblement quand elle l'annonça.

Mais non, à la surprise d'Arawn quand il entra dans la pièce, la personne à qui il servirait d'escorte était tout simplement Alleya. Un grand sourire s'étala sur ses lèvres alors que sa camarade le saluait chaleureusement. Par réflexe, Arawn prit ses mains dans les siennes quelques secondes pour fêter ces retrouvailles.

"C'est ce que je constate. Je me demandais quand on allait se recroiser." Toujours souriant, il lacha Alleya et posa une main sur sa hanche.

Le Colonel leur rappela discrètement qu'ils n'étaient pas au café mais devant leur supérieur et qu'un peu de professionnalisme serait bienvenu en les présentant officiellement.

« Monsieur Rhian, voici mademoiselle Hongo, l'agent que vous devez accompagner sur Terre. Je n'ai pas besoin de vous rappeler qu'au vu des mœurs de cette dimension, une jeune femme comme elle aura besoin de toute votre attention. »

Ah.

Arawn reprit un air sérieux, se mettant plus ou moins au garde à vous. Il n'avait pas fait beaucoup de mission sur Terre mais certaines mauvaises rencontres et attitudes des autochtones ne lui avaient pas laissé une merveilleuse impression. Néanmoins, l'échange qui suivit entre Alleya et Khardan le laissa quelque peu perplexe. Déjà parce que l'arrogance de la démone dans sa façon de s'adresser au Colonel sans qu'aucune représailles ne lui tombe sur le nez lui paraissait inhabituelle, et parce qu'entendre quelqu'un critiquer aussi ouvertement les traditions du Pays de l'Eté avec une de ses ressortissantes sans qu'aucune représailles ne lui tombe sur le nez était des plus rare.

Heureusement, en grand diplomate qu'Arawn découvrait qu'il était, Khardan parvint à calmer la situation en mettant en avant la complémentarité de leur pouvoir et Alleya défronça les sourcils. Ce qui permis à Arawn de relâcher le souffle qu'il n'avait pas réalisé qu'il retenait. C'était un sujet que le démon évitait soigneusement d'aborder avec ses compatriotes féminines. De long repas de famille un peu trop arrosé avec ses tantes l'avait vacciné d'évoquer ce sujet sans avoir tâté avec précaution le terrain auparavant.

Alors que le Colonel les congédiait et qu'Arawn suivait sa co-équipière - ou devrait-il dire sa protégée ?- jusqu'au sous-sol, celui-ci digéra ce détail dans la mission que son ordre de mission avait oublié de noter : il allait à la fois devoir empêcher Alleya d'arracher la tête au premier malotru venu (et concernant la Terre, il ne donnait même pas cinq minutes avant d'en croiser un) et empêcher les malotrus en question d'approcher Alleya.

La démone était déjà en train de reprendre les rênes et d'établir leurs premières actions pour la mission.

"Je suis rentré prendre ce qu'il fallait quand j'ai eu l'ordre. J'ai jamais fait une mission sur Terre qui durait le temps que l'on nous donnait au préalable donc je suis devenu prudent." dit-il en désignant le sac qu'il portait sur l'épaule. "Et ça me va."


Ils passèrent le contrôle avant d'emprunter le portail et se retrouvèrent peu après dans une ruelle pavée à l'odeur un peu suspecte qui le fit froncer du nez en coeur avec sa coéquipière.

"Quelle planète pourrie..." grommela-t-il.

« Pwah… Bon bah on est arrivé ! D'après mes instructions l'hôtel est par là. Je me demande combien ils ont pris de chambre... »

La remarque eu le mérite de faire sourire Arawn.

"Avec les radins de la Tour, s'ils en ont pris une avec une salle de bain ça sera déjà ça."

Ils sortirent de la ruelle, et arrivèrent sur une rue un peu plus grande où marchait une foule bigarrée ce qui leur permis de passer inaperçu malgré leurs vêtements certes "normaux" mais quelque peu plus voyant. Mais Arawn aimait sa nouvelle veste verte et à quoi bon acheter des vêtements si c'était pour ne jamais les mettre hein ? Bon d'accord, ça tombait bien qu'il soit dans une ville qui dans son souvenir aimait les vêtements.

"Par contre, s'ils nous ont mis un seul lit je te préviens que si tu prends toute la couverture je te pousse par terre."

Ils arrivèrent enfin à l'hôtel et à leur surprise et amusement la Tour leur avait bien réservé deux chambres séparées bien que côte à côte dans le couloir et communicant par la salle de bain. Après avoir déposé leurs affaires, ils partirent à la recherche d'une carte. Ce qui ne fut pas très difficile puisqu'il y en avait à foison à l'accueil de l'hôtel.

De retour dans la chambre d'Alleya, ils l'étalèrent sur son lit afin de l'étudier.

"Je doute qu'elle se trouve à la tour Eiffel, c'est pas franchement le monument le plus en danger ici. Par contre de ce que j'ai pu lire il semble y avoir beaucoup de battage sur certains ponts avec des histoires de cadenas. Et puis sous les ponts, c'est là que vont les sans-abris donc ça peut valoir le coup de vérifier."

(1009)


Arawn Rhian
I set fire to the rain !... autant que ça soit possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 32
Messages : 415
Couverture : Serveuse | Princesse
Points : 794


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Amanda Seyfried
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: [Défi] Aller chercher une nouvelle recrue à deux !   Dim 4 Sep - 11:12

Alleya était ravie d'être avec Arawn sur cette mission parce qu'elle s'était beaucoup amusée lors de leur dernière rencontre. Bon, ils avaient eu un peu chaud aux fesses vu qu'un peu plus et sa mère les grillait, mais c'était ce qui avait pimenté la situation. En plus, Arawn avait plusieurs qualités aux yeux de la jeune princesse : 1) il était un démon du Pays de l'Eté, ce qui signifiait que même s'il n'y adhérait pas forcément, il ne pouvait pas s'étonner de la manière d'agir d'Alleya, très démone dans ses attitudes même si son père était humain, 2) En dépit de ses origines, il ignorait qui elle était. Quelques recherches avait appris à Alleya qu'en fait Arawn était plus âgé qu'elle et qu'il n'était déjà plus au Pays de l’Été quand elle avait eu l'âge des cérémonies barbantes. Il l'avait peut-être vu en photo quand elle était enfant, mais jamais adulte. Et même si elle avait un air de famille avec Tamia, c'était le cas de pas mal de voleurs d'âmes vu que les hommes de la famille royale avait depuis des générations fait leur nid ailleurs. Elle pouvait très bien être une des multiples descendantes de ces hommes oubliés de la généalogie royale. Plein de voleurs d'âmes étaient blonds à cause de cette filiation, de même que beaucoup de démons de feu étaient roux. Ajoutons un « 3 » : elle trouvait Arawn mignon. Bien que ce ne soit pas un critère très objectif ni très sûr, Alleya n'était pas une fille difficile, il n'y avait que les mecs barbants et sans conversation qui n'avaient aucun intérêt à ses yeux. Genre, ceux comme Lantys. Elle l'aimait bien, il était parfait pour sa mère, mais qu'est-ce qu'il était chiant… Ou Khardan. Même combat.

Quand ils arrivèrent sur Terre, Alleya ne put qu'approuver d'un léger signe de tête. « Tu ne vois pas les âmes, pas vrai ? Parce que si tu voyais la couleur des auras des gens, tu trouverais ça encore plus pourri... » La plupart des démons prenaient d'un seul de leurs parents, quand ils prenaient des deux, ils étaient plus faibles dans les deux domaines. Arawn était affilié aux démons de feu, Alleya en déduisait donc qu'il n'avait pas la capacité des Voleurs d'Âmes à voir les auras.

On notera par rapport aux pouvoirs qu'en fait elle tenait tous les siens de Tam' qui était, de par sa puissance, à la fois Voleur d'Âme mais aussi élémentaliste (elle maîtrisait tous les éléments même si certains mieux que d'autres). Son père avait le pouvoir de régénération cellulaire dont elle n'avait pas hérité, ce qui était dommage car du coup elle guérissait de ses blessures presque aussi lentement qu'un humain lambda. Mais pour cacher son identité, elle faisait croire que son père lui avait donné son pouvoir sur l'eau et que sa mère était une voleuse d'âme, c'était d'ailleurs ce qui était écrit sur son dossier « officiel » consultable par les autres agents. Alleya regrettait de ne pas maîtriser le feu, c'était un peu plus sympa quand on avait grandi avec des démons de feu, mais les pouvoirs, c'était comme le physique, on faisait avec ce que la nature nous avait donné.

Sans trop se presser mais d'un bon pas, ils se dirigèrent vers l'hôtel que la Tour leur avait réservé. La remarque d'Arawn la fit sourire, mais elle doutait qu'ils ne fournissent pas de salle de bain à la Princesse des Démons. Sauf qu'elle ne pouvait pas le lui dire. « Essaie donc, pour voir. » Le taquina-t-elle à propos du lit. Mais la question ne se poserait pas, sans grande surprise, il y avait deux chambres et une salle de bain. Sans être luxueux, l'ensemble était propret. Il semblait que si sa mère ait approuvé le choix du partenaire, elle n'avait pas eu envie d'encourager sa fille dans ses histoires (imaginaires) avec Arawn. Car d'habitude, Quartz adorait mettre les agents dans l'embarras. Quoique, tout bien réfléchi, ce n'était pas un coup de sa mère : ça n'aurait gêné ni Arawn, ni elle qu'ils partagent un lit pour dormir, alors ce n'était pas drôle de le faire. Mouais, finalement, Tam' n'avait peut-être pas mis son grain de sel là-dedans.

Ils allèrent chercher une carte qu'ils étalèrent sur son lit. Alleya s'était allongée, un stylo à la main et se tapotait la joue avec tout en réfléchissant. Elle raya la Tour Eiffel car elle était d'accord avec Arawn. « Je pense qu'on peut aussi éliminer tous les musées, même si les terriens sont bêtes, quand ils mettent quelque chose sous clef, ils y font attention. » Elle raya donc le Louvres, Orsay et compagnie. « On peut essayer d'aller voir sur les vieux ponts, de toute manière, je n'ai pas de meilleure idée à proposer. Mais il faut attendre que la nuit tombe. On va manger en attendant ? » proposa-t-elle.

La nourriture de la terre n'était pas formidable : comme ils n'utilisaient pas la magie, ils se reposaient sur la science pour faire pousser leur nourriture et il y avait plein de produits chimiques. Alleya chercha le label « bio » pour ne pas s'intoxiquer. Comme avant d'entrer dans le restaurant, elle restait immobile à fixer la carte, le fait qu'Arawn soit avec elle n'était pas clair et un homme s'approcha, attiré par la beauté et les vêtements moulants de la jeune femme (à peu près ce qu'avait prévu Khardan autrement dit). « Bonjour mademoiselle, vous semblez perdue, vous voulez un peu d'aide pour choisir ? Je peux vous inviter à prendre un verre si vous voulez. » Alleya l'observa d'un air plus curieux qu'offusqué. La drague existait aussi sur Emeraudia, et celle-ci, pour aussi peu subtile qu'elle soit, n'était pas bien méchante. Elle avait connu pire alors qu'elle venait d'une société matriarcale (enfin, c'était arrivé à Tolerancia en fait, mais peu importe). « Je ne suis pas perdue, je regardais juste la carte. Et je suis sûre que mon ami saura m'aider si je n'arrive pas à me décider. » Elle sourit au terrien et se tourna vers Arawn, s'approchant de lui. « On va entrer s'installer, ce sera plus simple tu ne penses pas ? » demanda-t-elle au démon, laissant l'humain sans un regard. Il s'en sortait déjà bien après tout, si Alleya avait été plus traditionnelle encore, c'est lui qui lui aurait servi de dîner (mais bon, les âmes de terrien… beurk!).

Une fois dans le restaurant, Alleya se permit néanmoins un froncement de sourcil. « Je n'aime vraiment pas cette dimension. J'ai l'impression qu'on nous observe sans cesse. Ils n'ont donc pas appris la politesse ? » A moins que ça ne vienne de leurs vêtements, mais Alleya n'avait pas l'impression d'avoir une tenue particulièrement exotique. C'était peut-être une tradition terrienne de regarder les autres avec des airs de vieux bœufs. Les seules fois où elle était venue, c'était avec sa mère ou son père, elle n'y avait pas vraiment pris garde. Même les humains terriens sentaient que Tamia n'était pas une femme à qui parler, et quand elle était avec son père, on voyait qu'il était son père donc personne ne l'avait abordé non plus. Toutefois, même en réalisant ce que Khardan avait voulu dire, elle ne considérait pas que les terriens soient un danger. Ils étaient juste… primaires.

{1 218}


Princesse
Il n'y a rien de plus humiliant que d'avoir un titre que l'on ne mérite pas. Être une princesse ne veut rien dire si l'on est incapable de régner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 336
Couverture : Fêtard professionnel
Points : 447


Plus d'informations
F A C E C L A I M : G-Dragon/Kwon Jiyong
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: [Défi] Aller chercher une nouvelle recrue à deux !   Jeu 12 Jan - 15:40

Il va falloir que je me mette un peu plus vite dans l'état d'esprit terrien. A peine est-on arrivé au resto qu'Alleya est déjà abordée. Je suis rappelé à mes manquements quand elle se débarrasse du type en se tournant vers moi et m'entraine dans le restaurant.

Alors que nous nous installons à une table, et que je fais signe à un serveur, elle soupire.

« Je n'aime vraiment pas cette dimension. J'ai l'impression qu'on nous observe sans cesse. Ils n'ont donc pas appris la politesse ? »

Sa remarque me fait sourire et je lui tapote gentiment la main.

"Tu es souvent venue sur Terre ? Parce que c'est plutôt toi qu'on regarde." Mais après un coup d’œil à la salle, je me ravise un peu. Je crois qu'il n'y a pas que mes pouvoirs qui m'ont valu cette mission. Sans pouvoir m'en empêcher, je passe une main dans mes cheveux rouge vifs, les ébouriffants puis essayant de les remettre un peu en place.

"Bon je pense que je détonne un peu aussi. Mais quand même, je pense que tu vas beaucoup plus être remarquée que moi."


Ça a un côté reposant je dois l'avouer, de marcher dans les rues sans avoir à virevolter entre les passantes pour ne pas être bousculé. Mais à ce niveau je préfère Emeraudia, il y a une agressivité sous-jacente chez les mâles terrien qui me mets assez mal à l'aise. Et ça me fait toujours un choc de voir les terriennes si... "ratatinées" en leur présence.

Enfin, ça veut dire qu'il faut que je me reprenne et que je me rappelle que je ne suis pas juste là pour retrouver notre cible.

Le serveur arrive enfin et je commande une assiette de pâtes végétarienne.

"J'ose jamais prendre de la viande ou du poisson ici. Y a rien de pire qu'une intoxication en pleine mission."

En attendant nos plats, je profite de ce moment un peu plus calme entre Alleya et moi pour faire ce que nous n'avons pas pu faire la dernière fois, c'est à dire faire connaissance.

"Tu viens d'où exactement au Pays ? J'ai vu dans ton dossier que tu avais été à la tour de Jade il y a quelques années, tu as du venir sur Emeraudia assez jeune du coup ?"


(371)


Arawn Rhian
I set fire to the rain !... autant que ça soit possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 32
Messages : 415
Couverture : Serveuse | Princesse
Points : 794


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Amanda Seyfried
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: [Défi] Aller chercher une nouvelle recrue à deux !   Ven 13 Jan - 12:28

A la question de Arawn, Alleya haussa un sourcil. « En fait, je suis déjà venue plusieurs fois, mais toujours avec un de mes deux parents. » Et aucun des deux ne paraissait très abordable. Quoique Tasuki soit un homme très souriant, mais il était humain et on voyait qu'il était son père. Quant à sa mère, elle filait des sueurs froides même à ceux qui n'avaient aucun pouvoir, elle dégageait une agressivité latente qui faisait fuir les terriens. Quoiqu'elle fasse à peu près le même effet aux Emeraudiens sauf qu'ils savaient pourquoi ils devaient avoir peur !

Quand Arawn se passa la main dans les cheveux, elle sourit en réponse : « Ouais, c'est toi qui a les cheveux presque rouges hein. Moi je suis une blonde tout à fait ordinaire. » Ce qui amenait à la question suivante : « Pourquoi ils me regardent du coup ? On a bien mis des vêtements terriens, non ? » Elle regarda comment elle était vêtue et à priori c'était à la mode du coin. Évidemment, sur elle, ça en jetait, mais c'était bien normal : tout lui allait. Eh ! On avait la classe ou pas ! Même si elle n'avait pas hérité de la puissance de sa famille (ni d'un côté ni de l'autre notons), elle avait au moins toujours eu la beauté pour elle. Au Pays de l'Eté on avait toujours dit qu'elle était 'une adorable princesse'. Bon, les démons préfèrent la puissance, mais c'était déjà pas si mal. Vu qu'elle avait surtout évolué au milieu des humains avec son père, ça l'avait pas mal aidé d'avoir un physique avantageux vu son style de vie. On la laissait toujours entrer en boîte. Elle n'avait jamais été refoulée, même dans les endroits qui ne la connaissaient pas par avance. Peu coutumière de la Terre, elle ne se doutait pas que c'était justement ce qui provoquait ces regards dans le restaurant : elle était un peu trop décomplexée pour le standing de l'endroit.

Alleya commanda une salade avec uniquement des produits bios, et avec des œufs, mais pas de viande. « J'évite aussi. En fait, si je pouvais, je ne mangerais rien ici. Voilà des millénaires qu'ils n'honorent plus la déesse pour ses bienfaits. » Rappelons que la Déesse vénérée par les démons d'Emeraudia était actuellement Perséphone (ou Proserpine) mais à l'origine il s'agissait de Ceres (ou Déméter), la déesse de l'agriculture. Tout comme elle avait donné l'eau aux démons, elle avait appris la culture des terres aux terriens. Certes, les dieux Olympiens avaient leur défaut, mais le dieu des anges, qu'est-ce qu'il faisait pour les humains à part leur donner du gibier à chasser hein ?

« Je suis à moitié Voleur d'Âme par ma mère alors je viens de l'île principale. Mais je n'ai fait que l'école maternelle là-bas. Après mes parents se sont séparés et comme mon côté humain me rendait plus faible magiquement que mes petits camarades démons purs jus, il a été décidé que je vivrais avec mon père. Je ne voyais quasiment jamais ma mère, mais malgré ça, je ne me suis jamais vraiment adapté chez les humains. C'est pour ça que je suis devenue Agent. Comme mon père en fait. » Elle haussa les épaules. Rien de ce qu'elle venait de dire n'était vraiment faux, mais ce n'était pas l'entière vérité. Si elle avait été élevée par son père, c'était surtout parce que Tamia ne pouvait pas la protéger H24 contre ses ennemis, alors que Tasuki avait plus de temps. Et puis, ils pensaient aussi que ce serait mieux de l'éloigner d'une royauté qui risquait de lui peser en grandissant – ce qui avait été effectivement le cas, même en y étant que par intermittence -.

« Et toi ? Tu viens de quelle île ? Démons de feu ou Voleurs d'âme ? » Grâce à leur différence d'âge conséquente, ils n'avaient jamais pu se croiser au Pays de l’Été, et ça, pour garder son secret, c'était un gros avantage.

{666 – Pour un vendredi 13, c'est drôle quand même!}


Princesse
Il n'y a rien de plus humiliant que d'avoir un titre que l'on ne mérite pas. Être une princesse ne veut rien dire si l'on est incapable de régner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 336
Couverture : Fêtard professionnel
Points : 447


Plus d'informations
F A C E C L A I M : G-Dragon/Kwon Jiyong
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: [Défi] Aller chercher une nouvelle recrue à deux !   Lun 16 Jan - 22:08

Je me demande bien comment je vais pouvoir expliquer à Alleya à quel point la Terre est différente du Pays de l'Eté et même d'Emeraudia, sans qu'elle décide de m'arracher la tête.

"Pour faire court, je n'aimerais pas être une femme ici. Les hommes ont l'air persuadés qu'elles leur appartiennent."

J'en grimace. Cette attitude et cette idée me répugne tellement que je n'ai que peu d'empathie envers les mâles de cette planète. Je n'y trouve guère la liberté que certains de mes congénères démons pourraient peut-être y trouver. Je préfère donc ne pas m'attarder sur le sujet et passer au sujet suivant.

"Démon du feu à quasi 100%" dis-je avec un sourire en coin, empruntant la formule à une de mes tantes. "Mon côté maternel l'est en tout cas. Pour mon père, il semblerait qu'il soit un voleur d'âme. Mais comme je ne l'ai jamais rencontré, j'ai passé toute ma scolarité sur l'île de feu."

Et pour être tout à fait honnête, je ne sais même pas à quoi mon père peut bien ressembler.

"Je n'avais personne pour aller sur l'île principale, même si on a cru au début que j'étais plus voleur d'âme que pyromane."

C'est un sujet que j'évite habituellement avec les démons. La confusion sur mes pouvoirs m'a toujours mis d'office dans la catégorie des faiblards. Mais le fait qu'Alleya évoque elle-même ce rejet de notre pays envers elle-même, cela me rend plus à l'aise pour l'aborder. Et puis, on a quand même un bon feeling, donc même si on ne sait jamais comment les gens peuvent réagir, je n'ai pas l'impression qu'elle va se mettre à me dédaigner soudainement. Surtout qu'on est tous les deux agents, ce qui démontre quand même quelques compétences.

"Je suis quand même allé y vivre quelques années après l'école, histoire de fuir un peu le foyer maternel et de "voir le monde". Ca n'a pas tous les jours été très agréable mais j'avais vraiment besoin de changer d'air. Et puis ça m'a permis de confirmer que j'étais bien un démon du feu plus qu'un voleur d'âme."

J'arrivais à la fin de mon plat, et je pris un bout de pain pour en saucer l'assiette.

"Et puis finalement j'ai débarqué à Savoir et je n'en suis plus reparti." J'enfourne mon bout de pain, attrapant avec ma langue une goutte de sauce qui s'est échappé de mes lèvres. Heureusement, j'arrive à éviter un désastre et à protéger mes vêtements avec une serviette.

"Ton père était agent aussi ? C'était comment ? Enfin, je veux dire, j'ai du mal à m'imaginer élever un enfant alors qu'on est appelé tout le temps en mission et un peu n'importe quand."

(449)


Arawn Rhian
I set fire to the rain !... autant que ça soit possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 32
Messages : 415
Couverture : Serveuse | Princesse
Points : 794


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Amanda Seyfried
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: [Défi] Aller chercher une nouvelle recrue à deux !   Mar 7 Mar - 20:36

« Hum… Je vois. C’est un peu bizarre de croire qu’une autre personne vous appartient, mais après tout, il y a des tas de dimensions où l’esclavage est accepté. Je suppose que c’est culturel… dans ces moments-là, j’aime vraiment venir de chez nous. » Même si Emeraudia était une société matriarcale où l’homme ne pouvait prétendre à de hautes fonctions décisionnaires, le sexe masculin n’en était pas pour autant rabaissé et s’il disait non à une femme le courtisant, cela devait être pris au sérieux. Le Pays de l’Eté était très strict sur le respect que chacun se devait en tant qu’êtres vivants. Après… elle supposait qu’il y avait une forme d’injustice dans le fait que seules une femme puisse diriger dans leur dynastie alors que certains hommes de sa famille avaient sûrement eu toutes les qualités requises. Mais au Pays de l’Eté, on se plaignait plus de Tamia en particuliers, qui était à peu près aussi bonne reine qu’elle était bonne mère, c’est dire si elle était maladroite, que du système en cours en général. Et les démons se donnaient le droit de critiquer leur reine entre eux mais elle n’en connaissait aucun qui laisserait un étranger en dire du mal. Ils étaient un peu chauvins sur les bords… Alleya savait de quoi elle parlait vu qu’elle l’était aussi à sa manière.

« Hum… Oui, je comprends. De toute manière, si tu as été élevé par ta mère, tu as dépendu automatiquement du temple des démons de feu. Je pense que tu n’as rien manqué : on se marre bien sur l’île principale, mais ça n’est jamais qu’une école parmi d’autres. » Les démons dépendaient à leur naissance de leurs pouvoirs ou, à défaut, de leur lignage. En cas de doute sur le pouvoir, l’enfant prenait automatiquement celui de leur mère. Si celle d’Arawn était un démon de feu, il était normal qu’il ait grandi au milieu d’eux, même en ayant un père Voleur d’Âmes. D’ailleurs, il semblait qu’adulte il ait passé un peu de temps sur l’île principale (heureusement, pas ces 24 dernières années!), et qu’il n’ait pas aimé. Il était vrai que c’était là qu’avaient lieu les cultes principaux, c’était un peu plus cérémonieux que sur les autres îles qui étaient plus tranquilles. Vu qu’Arawn était plus âgé qu’elle, il avait du vivre là-bas à l’époque où c’était sa mère qui était reine. La reine Grabriella dont elle portait un morceau du prénom (son vrai prénom, « Ella », était en honneur à cette grand-mère qu’elle n’avait jamais connue).

« C’est sûr que l’île principale c’est un peu mortel parfois… puis, il faut supporter de voir les Voleurs d’Âmes se piquer au Kerona. Comme j’ai grandi en parti avec des humains, j’avais parfois l’impression de voir des junkies quand je rentrais… même si je suis aussi obligée de me piquer au Kerona parfois. » Le Kerona était le produit miraculeux inventé par ses grands-parents maternels pour empêcher les Voleurs d’Âmes de se nourrir de personnes innocentes. Si le procédé tuait rarement, il était toujours douloureux et les autres démons n’avaient jamais aimé en être victime. Le Pays de l’Eté était bien plus serein depuis cette découverte. Toutefois, cela obligeait des injections régulières, surtout pour les démons faibles. Alleya n’était pas forcément hyper puissante, mais elle avait de très bons gênes démoniaques, et en plus elle était à moitié humaine, ce qui rendait la malédiction qui pesait sur les Voleurs d’Âmes depuis des siècles moins influente sur elle.

Elle termina de manger aussi, mais elle avait l’impression qu’elle aurait vite de nouveau faim… Surtout s’ils passaient la nuit à crapahuter après cette démone qu’ils devaient recruter. « Oui, mon père était agent aussi, il l’a été pour plusieurs pays d’ailleurs parce qu’il aimait bien voyager. » Et parce que jusqu’à ce qu’elle ait atteint ses pleins pouvoirs, il fallait la protéger des ennemis potentiels de sa mère… qui étaient assez nombreux (étonnant avec un si charmant caractère!). « Ma mère aussi était agent d’ailleurs, seulement après le divorce, elle ne l’a plus vraiment été et elle est rentré au pays. Mais c’est comme ça que mes parents se sont rencontrés, ils étaient dans la même division à la Tour. Sinon avoir des parents agents, ce n’est pas très différent d’avoir des parents qui doivent se déplacer souvent pour leur boulot… j’étais gardé par des amis de mes parents ou par mes tantes quand ça traînait un peu trop. Et au fil du temps, mon père a fait moins de mission. Il est humain tu comprends, malgré ses pouvoirs, il reste moins résistant que nous. » Surtout que Arawn car Alleya était à moitié humaine et elle en pâtissait souvent. Globalement, elle était moins résistante et ne pouvait pas utiliser ses pouvoirs aussi longtemps ni avec autant de puissance qu’un démon pur jus.

« Bon… On y va ? On a une protectrice des beaux-arts à attraper ! » Lança la jolie blonde en se levant. Elle avait hâte de quitter le restaurant. Autant elle appréciait la compagnie du démon de feu, autant elle détestait l’ambiance qui y régnait. Pour elle qui voyait les auras, l’air était nauséabond… et puis, ils n’étaient pas là pour un tête à tête dommage ?. Ils avaient une mission.

{875}


Princesse
Il n'y a rien de plus humiliant que d'avoir un titre que l'on ne mérite pas. Être une princesse ne veut rien dire si l'on est incapable de régner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Défi] Aller chercher une nouvelle recrue à deux !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Défi] Aller chercher une nouvelle recrue à deux !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle recrue
» Arrivée d'une nouvelle recrue
» Répartition d'une nouvelle recrue [Gryffy]
» [PV Sadko] Nouvelle vie...
» Quand champ de blé se fait mine d'or

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emeraudia :: Le reste du Monde :: Les autres dimensions :: La Terre-
Sauter vers: