AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PV | Band aids don't fix bullet holes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Age : 26
Messages : 96
Couverture : Etudiante en médecine
Points : 604


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Emilia Clarke
R E L A T I O N S :

MessageSujet: PV | Band aids don't fix bullet holes.   Mer 17 Fév - 16:30

Band aids don't fix bullet holes.
I keep my eyes wide open. Bless this ground, unbroken. I'm about to make my way. Heaven help me keep my faith. And my eyes wide open.
Cela faisait désormais quelques mois que Helleboria se trouvait à Comynerin, la capitale de Savoir. Si la ville n’avait rien à voir avec la capitale de Tempus où elle avait grandit, elle ne pouvait cependant pas dire qu’elle ne l’appréciait pas. La ville avait ses atouts et comme son deal avec la Tour était toujours d’actualité, elle pouvait déambuler comme elle le voulait dans les librairies autres bibliothèques pour parvenir à étancher sa soif de savoir. La procrastination n’étant pas son fort, Hell travaillait souvent de longues heures, ne prenant de pauses uniquement le temps d’une collation relativement légère et d’une boisson qui lui permettrait de tenir sur le long terme. Son frère lui avait d’ores et déjà fait la morale un grand nombre de fois sur son comportement. Elle devrait se laisser aller un peu plus souvent, sortir, faire du shopping, boire un verre entre amis. Mais les vicissitudes de la débauche s’installaien t rapidement lorsqu’on avait un comportement trop peu rigoureux et Helleboria ne voulait pas remettre en question son implication au sein de l’Agence. Elle était déjà assez chanceuse d’avoir été sommée d’y entrer. Certains se battaient des années durant, alors qu’elle n’avait rien demandé et s’y était retrouvée, couvée comme un petit poussin.

Son frère absent pour une mission et n’ayant aucun patient qui l’attendait à la Tour, Helleboria avait décidé de se rendre à la bibliothèque de la faculté de médecine de Comynerin. Elle voulait se renseigner sur une pose de drain particulièrement complexe permettant, à terme, de contrôler le flux magique d’un être dit dangereux pour son univers. Que sa magie soit instable ou bien trop noire, peut-être que ce drain en particulier pourrait aider. Mais Helleboria devait faire une étude profonde aussi bien du drain que de sa pose. Et elle n’avait pas de temps à perdre avec des soirées étudiantes ou d’autres choses dans ce genre. Elle s’était bien faite une amie, en la personne d’Autumn Winchester, qui avait été désignée pour l’aider à s’intégrer à Savoir. C’était une première chose positive, non ? Maintenant, elle ne pouvait pas non plus passer tout son temps en dehors de la Tour ou d’une bibliothèque, c’est impossible et impensable.

« Bonjour. Il me faudrait l’accès à la réserve s’il vous plait. »
« Désolée mademoiselle, il vous faudra plus que votre joli minois pour y accéder. »

Helleboria leva les yeux au ciel, désespéré par l’homme qu’elle avait en face d’elle. Il devait sûrement souffrir d’érotomanie, pensant que tout le monde l’aimait et qu’il pouvait se croire capable de tout. Hell resta cependant plantée devant son bureau et farfouilla dans son sac à la recherche de son portefeuille. Une carte à puce plastifiée sortie de ce dernier, elle le tendit au secrétaire qui haussa un sourcil perplexe. La carte comportait les autorisations nécessaires pour Helleboria, venant directement de l’Inya Quartz. Il y avait également celles de l’Inya Scorie, de Tempus, mais elle doutait que cela ne soit d’une quelconque utilité ici.

« Pardon, vous pouvez y aller… Troisième étage, tenez, il vous faudra leur donner ce papier. Les livres ne peuvent en sortir que trois jours. »
« Merci. Bonne journée. »

Helleboria se rendit rapidement à la réserve, donna au surveillant la feuille que le secrétaire lui avait fourni et entra avec un léger sourire. Elle savait quel livre elle voulait, puisqu’elle avait d’ores et déjà fait sa liste, aussi sa recherche fut rapide. Une fois le livre trouvé, elle signa le registre et s’en alla, retournant à la Tour. Elle était plus à l’aise là-bas qu’avec tous les étudiants qui la regardait comme de la viande fraiche. Elle n’était pas d’ici et ça se savait, cela se voyait, allez savoir comment.

Une fois à la Tour, elle monta dans les étages et se dirigea vers la salle qu’elle avait l’habitude de squatter pour étudier ses cas. En poussant la porte, elle remarqua qu’un autre agent était déjà là, et une grimace naquit sur son visage. Zut alors, qui était-il donc ? Un rapide regard sur ses classeurs lui indiqua qu’il était en médecine lui aussi. Pourtant, elle ne l’avait jamais vu avant. Ou peut-être l’avait-elle vu, mais elle ne s’en souvenait pas.

« Pardon pour l’intrusion. J’ai l’habitude d’étudier ici. Vous êtes en faculté de médecine, vous aussi ? »

La question était purement rhétorique, mais elle devait bien dire quelque chose, elle n’allait pas restée plantée comme une idiote !
acidbrain


Eyes wide open.
Everybody loves to tell me I was born an old soul. Better keep my eyes wide open. There's so much that I don't know. Just another hotel room. Never felt so all alone. I think about my granddad's eyes, and they always send me home. - emeraudia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 30
Messages : 57
Couverture : Serveur
Points : 138


MessageSujet: Re: PV | Band aids don't fix bullet holes.   Dim 21 Fév - 15:57


Et encore un examen à préparer, autant dire que pour Ian, ça commençait à faire beaucoup. Depuis qu'il s'était lancé dans cette carrière, il regrettait à chaque fois qu'il devait passer un examen d'avoir choisi une filière qui demandait autant d'année d'étude. Bien sur, il aurait pu être infirmier ou aide soignant, mais non, l'ange voulait être médecin et il n'avait pas encore d'idées précises de la filière qu'il allait suivre après. Oui, il ne voulait pas simplement être généraliste, il voulait quelque chose de plus précis, de plus valorisant... On parlait de Ian quand même, il ne pouvait pas juste être dans  un truc passe partout, non, il fallait quelque chose de mieux, de grand... Autant dire qu'il n'avait pas fini.

L'ange avait donc passée sa nuit précédente à travailler dans le bar qui l'avait engagé, il y avait eu une soirée spéciale. Un groupe était venu jouer, du monde était venu pour remplir la salle, les commandes avaient été nombreuses, mais dans l'ensemble, la soirée s'était très bien passée et avait fini très tôt dans la matinée. Pour Ian qui devait normalement passer sa journée à réviser, il avait préféré opter pour une nuit un peu plus longue, ça ne servait à rien de réviser s'il n'était pas un minimum reposé. Il avait mis un réveil vers dix heures, bref, rien de fou vu qu'il était rentré à cinq heures. Bref, il allait avoir une longue journée.

Dans un premier temps, l'ange avait donc fait tout ce qui était important pour lui à savoir dormir, se laver et manger... Il était donc pour réviser vers onze heures, midi... Et encore, c'est parce qu'il savait que ses parents étaient à la maison et qu'il ne pourrait pas être tranquille vu qu'ils recevaient des amis, sinon il aurait traîner d'avantage dans la maison familiale. Il préféra donc se diriger vers les bureaux de la tour, il avait une pièce qui était pas occupé et qui lui permettait de revoir ses cours tranquillement, il avait son ordinateur pour travailler, bref, tout était réunit pour lui permettre de revoir ses cours et surtout de réussir son examen demain.

Maintenant qu'il avait littéralement envahi la pièce de ses cours, bouquin et fiches de révision, il se mit à travailler, regardant de temps en temps ses schémas sur ordinateur, surlignant des choses qu'il avait oublier de faire lors d'une précédente relecture. Il n'entendit pas forcément les bruits dans le couloir et en même temps, il ne faisait pas attention puisque d'habitude il restait seul toute la journée et les gens allaient et venaient dans les couloirs de la Tour. Lorsqu'il tourna la tête réalisant que le bruit était dans sa pièce, il observa une jeune femme brune, très charmante -bah oui, ça restait Ian- et elle lui annonça qu'en temps normal, elle révisait ici... Étonnant qu'ils ne se soient pas rencontrés plus tôt... Ian avait des examens assez régulièrement donc il aurait du la croiser, à moins qu'elle ne soit nouvelle à l'agence...

« Et oui, fac de médecine et en pleine révision pour un énième examen demain... mais si tu veux réviser ici, pas de soucis, faut juste que je te fasse un peu de place. »

Il s’exécuta aussitôt, poussant ses affaires afin de laisser un peu de place à la demoiselle qui venait d'arriver.

« Au faite, moi c'est Ian et toi ? Je ne crois pas qu'on se soit déjà rencontrés ou alors croiser mais vraiment brièvement... Tu es nouvelle ici? »

Oui, question un peu bateau, mais il faut bien commencer quelque part et dans la mesure ou une petite pause ne faisait pas de mal, il pouvait bien souffler un peu non ?


Ian McLairg
Au service de ces dames ! Sourire et Lourdeur pour vous combler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 26
Messages : 96
Couverture : Etudiante en médecine
Points : 604


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Emilia Clarke
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: PV | Band aids don't fix bullet holes.   Sam 19 Mar - 19:05

Helleboria s’acharnait souvent un peu trop au goût des autres. Son frère lui répétait sans cesse qu’elle devait lâcher ses livres pour vivre sa vie d’adulte pleinement, mais rien n’y faisait, elle n’arrivait pas à se défaire de ses habitudes très, voire trop, scolaires. Elle avait besoin d’être en apprentissage constant, comme si sa vie en dépendait. Et peut-être que cela l’était quelque part, tout au fond d’elle. C’est pourquoi elle avait accepté son transfert à Savoir sans sourciller. Il s’agissait d’une opportunité pour elle et pour ses connaissances. Savoir n’avait pas le même niveau que Tempus, et peut-être qu’elle serait capable d’être un meilleur docteur lorsqu’elle aurait finit ses études. Quand l’ange en face d’elle lui dit qu’il révisait pour un examen, Hell se demanda lequel. Pure curiosité bien évidement, mais comme Helleboria ne se rendait pratiquement jamais à la faculté de médecine, sauf pour y chercher des livres qu’elle ne trouvait nulle part ailleurs, il était normal qu’elle ne sache pas de quoi il lui parlait. « Je ne révise pas, mais merci. C’est quoi comme examen, demain ? » Elle prit place à la table, maintenant qu’il lui avait fait de la place.

Elle regarda furtivement les schémas et les cours qui se trouvaient sur le reste de la table. Ce n’était pas avec une technique de travail de la sorte qu’elle arriverait à travailler. Elle était bien trop rigoureuse pour se laisser aller à une telle pagaille. Mais elle convenait tout à fait que chacun avait ses propres façons de faire. Elles n’étaient peut-être pas toutes aussi efficace que la sienne, mais ça ne pouvait pas être si mauvais pour tout le monde. L’ange se présenta et elle leva à nouveau les yeux vers lui. « Je m’appelle Helleboria. Je viens de Tempus, j’ai été transférée par l’Inya Scorie pour faire mon internat ici. Je suis en septième année. » Si elle avait été vantarde, elle aurait pu dire au jeune homme qu’elle était la meilleure élève de sa promotion depuis qu’elle était entrée à la faculté de médecine, qu’on l’avait faite entrée à la Tour de Tempus justement grâce à sa réussite scolaire et également grâce au lien qu’elle partageait avec son frère. Mais d’une, elle n’était pas ce genre de fille. Elle savait se défendre lorsqu’on la mettait au défi ou qu’on la rabaissait, mais ça n’était pas le cas. Et de deux, si son frère était un soldat de la Tour, elle ne savait pas trop qui il connaissait à la Tour Bleue… Donc parler de lui si Ian n’avait aucune idée de qui il était… Ca n’aurait servi à rien !

Son côté ange avait de suite repéré l’aura angélique de Ian, aussi, elle se demanda s’il possédait les mêmes pouvoirs qu’elle. Uniquement dotée de la magie blanche des anges, Hell n’avait rien de réellement spécial. Le lien qu’elle partageait avec Gabriel était essentiellement basé sur le fait qu’ils étaient jumeaux. S’ils avaient été de simples frères et sœurs, peut-être que leur lien télépathique n’aurait jamais existé.  « Excuses-moi, arrête moi si je suis indiscrète, mais pourquoi as-tu décidé d’être médecin ? » Elle savait que de nombreux pouvoirs étaient possibles, mais elle se demandait si tous étaient compatibles avec l’envie d’être médecin. Son pouvoir étant tourné vers les autres, elle était destinée à être médecin, c’était ainsi et pas autrement…  Mais pour d’autres, ce n’était pas forcément la même chose… Chacun avait son avis sur la question, et elle devait l’avouer, elle était curieuse de rencontrer d’autres potentiels futurs collègues.

acidbrain


Eyes wide open.
Everybody loves to tell me I was born an old soul. Better keep my eyes wide open. There's so much that I don't know. Just another hotel room. Never felt so all alone. I think about my granddad's eyes, and they always send me home. - emeraudia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: PV | Band aids don't fix bullet holes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
PV | Band aids don't fix bullet holes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» band aids don't fix bullet holes - LOLA&OXANNA
» bandaids don't fix bullet holes
» Coco Country Band
» Jump Smokers vs Coco Country Band
» A Band of Orcs - les gurines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emeraudia :: Archives RPs :: Printemps 2265-
Sauter vers: