AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [DEFI] Et la, c'est le drame...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Age : 29
Messages : 115
Couverture : Mannequin
Points : 145


Plus d'informations
F A C E C L A I M :
R E L A T I O N S :

MessageSujet: [DEFI] Et la, c'est le drame...   Lun 1 Fév - 22:36

@Arawn Rhian a écrit:

Elysa : Alors qu'Elysa rentre d'une mission éreintante, elle découvre avec effroi que son appartement a été cambriolé. Tout est sens dessus dessous et pire que tout... sa robe de mariée, qu'elle avait gardé précieusement, a disparue !


Une mission avec Lev Hobbs... Autant dire que le mari de l'humaine était loin d'avoir sauter de joie en apprenant la nouvelle. Seulement, on ne lui avait pas spécialement demandé son avis et dans la mesure ou la jeune femme était maintenant mariée il fallait bien qu'il lui fasse confiance. Bon après c'est vrai que Daël était loin, voir même très loin du niveau de jalousie de la demoiselle. Quoi qu'il en soit, Elysa devait aller sur le terrain avec Lev, prendre des informations dans un bar et dans une université sur des trafics de plante et d'alcools dérivés. Vu l'apparence physique des deux agents, ils passeraient largement pour des étudiants et se mêler dans les groupes de jeunes pour découvrir les choses, c'était un jeu d'enfants. Pour Elysa, ce n'était pas trop loin encore... et pour Lev, ça devait très certainement être un terrain de chasse dont il avait l'habitude.

Ils avaient donc passés une bonne semaine à l'extérieur, ils avaient enchaîner soirées étudiantes le soir dans les bars, recherche des plantes et des moyens de livraison la journée. Bref, les agents n'avaient pas beaucoup dormi. Autant dire qu'Elysa n'attendait qu'une chose, retrouver son lit, un bon bain et son lit oui ! Lev devait retrouver Elysa pour attraper le cerveau du groupe, il l'avait enfin identifié. Un métis répondant au nom de Timéo. Il faisait ange, mais quand on voyait le potentiel qu'il avait ça pouvait faire peur... très peur... En effet, le gamin faisait pousser sa plante, mélanger avec d'autres éléments il en faisait un alcool... mais surtout, ça donnait un effet addictif pour ceux qui en consommait dans les soirées, provoqués des black-out pour ses consommateurs et forcément, il y avait des bagarres et d'autres problèmes le soir... Il fallait donc que ça cesse... Elysa avait rejoins le démon, qui semblait avoir bien profité de sa soirée alors que du coté de l'humaine, le fait d'avoir ses organes et le reste de son corps qui se régénère, l'alcool même en excès ne lui faisait pas trop d'effet... En revanche, elle était fatiguée et malgré le maquillage qu'elle utilisait, ça se voyait.

« Je te propose qu'on l'attrape, on le ramène à la Tour et on rentre chez nous après, qu'en penses tu ? »

L'humaine était pressée de mettre fin à cette mission, non pas que Lev la dérangeait au contraire elle avait même trouvé le garçon sympa, après elle évitait de trop se frotter à lui sachant très bien la réputation qu'il avait et sa qualité d'humaine faisait que malheureusement elle était plus sensible à craquer. Il n'y avait pas eu de dérapage, pas même d’ambiguïté, mais elle se savait fatiguée et sa capacité à être sur ses gardes allait fortement baisser. Les agents allèrent donc attendre bien tranquillement Timéo à la sortie de son cours, ils l'attirèrent dans un coin pour que personne ne les remarquent et ils expliquèrent la situation au métis. Il avait eu tellement peur pour le reste de son cursus scolaire qu'il avait avoué les faits aussi vite que possible... De toute façon ce n'était pas le duo qui allait décider de la sentence, mais s'ils pouvaient arrondir les angles. Elysa n'aimait pas être trop sévère, et puis personne n'était mort... juste des gros maux de tête de lendemain et des yeux au beurre noir... C'était peut-être ce qui pouvait jouer en sa faveur.

« Tu me raccompagnes jusque chez moi ? J'ai pas le courage de me téléporter, j'me sens tellement crevée... »

Le démon ne refusa pas et aida la jeune femme à retourner chez elle. Seulement en arrivant devant la porte d'entrée, celle ci était grande ouverte et Elysa se précipita dans son salon pour y découvrir tout le mobilier, les vases, les plantes, tout était retourné, mais plus elle avançait dans son appartement, et plus elle avait une boule dans le ventre... En effet, son dressing avait lui aussi été retourné et sa robe de mariée avait disparut ! C'était la fin du monde pour la jeune femme.

« Lev !! Tu ne me croiras jamais ! Y'a vraiment des crétins qui ont volé ma robe de marié ! La mienne ! Qu'est ce que je dois faire ? Je ne sais même pas ou est Daël ! »

Oui, la tout de suite, elle était complètement chamboulée, elle ne savait plus ce qu'elle devait faire, qui prévenir... Elle comptait bien sur son collègue pour lui remettre les idées en place ou au moins se ressaisir parce que pour le coup, elle avait besoin de rester calme pour gérer au mieux les événements et la dans l'immédiat, c'était loin d'être gagné !

[776 Mots]


Tu sais à quoi je pense ??
Le plus bel endroit, c'est dans tes bras... mais on a le temps avant de passer à trois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 122
Couverture : Mannequin
Points : 184


MessageSujet: Re: [DEFI] Et la, c'est le drame...   Dim 14 Fév - 16:58

La mission pendant une semaine avait été longue, ceci dit, quitte à passer une semaine entière avec quelqu’un, Lev ne savait pas vraiment où allait sa préférence entre son équipier habituel : Itachi et l’humaine qui servait d’épouse à un ange. Non, dur choix que voilà… D’n côté nous avions un démon qui l’indifférait (ais qui savait aussi un petit peu l’agacer, de par sa proximité avec Katarina)… Et de l’autre côté une femme inaccessible (il avait un sens aigu de la survie et savait qu’il valait mieux ne pas la toucher). Ennui d’un côté, frustration de l’autre… Mouai, rien de bien folichon en somme. Ceci étant, on ne lui avait pas demandé son avis donc il avait œuvré en silence. Ils avaient par ailleurs fait du très bon boulot en binôme, et la fin de mission approchant, ils revinrent à la Tour avec leur cadeau. Une fois la mission achevée, il pensait bien qu’ils retourneraient vivre leur vie de leur côté et basta, mais le destin en ayant décidé autrement et Lev ayant un peu pitié de son binôme (faut pas croire, il reste égoïste, mais bon il a eu un coup de mou sur ce coup-là), il accepta d’accompagner la jeune femme chez elle.

Arrivés sur place, il constata qu’elle avait encore une bonne réserve énergétique pas si loin que ça, étant donné la fougue dont elle fit preuve en un temps record. Il était partagé entre l’étonnement et l’envie de l’envoyer bouler avec une réplique bien sentie du genre : ‘ben tu voies que t’es pas fatiguée. Aller salut !’. Mais elle était déjà en train de s’adresser à lui… Etait-il devenu si indispensable que ça dans sa petite et insignifiante vie d’humaine ? Il s’interrogeait. Il l’écouta geindre sur sa robe de mariée disparu, ce qui à ses yeux n’était pas d’une gravité aussi intense qu’elle le laissait penser avec sa réaction qu’il jugeait, de son point de vue personnel, vraiment exagérée. Aussi répondit-il simplement avec la naïveté d’un incube qui ne s’est jamais engagé :

« Et alors ? Tu peux en racheter une autre, non ? »

Ben oui quoi ? Pragmatique power. Plus con, tu meurs. Si vraiment c’était la chose la plus grave qu’elle ait à signaler ou à remarquer près un cambriolage c’était que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, non ? Il enchaîna, sans saisir qu’il pouvait, potentiellement, ne pas avoir une réaction adéquate (on n’a jamais dit qu’il était un fin psychologue, n’est-ce pas ?).

« Ton mec doit rien avoir, sinon on aurait retrouvé son corps, là, quelque part… Et je doute qu’il soit du genre à se faire enlever sans rien dire, et il est un peu trop fort pour e faire totalement avoir comme ça aussi… »

Ça rassure beaucoup n’est-ce pas ? Comment faire envisager le pire à une femme déjà totalement en détresse ? Et bien Lev s’en charge pour vous, le tout en moins de trente seconde. Merci pour votre attention, à vous les studios. Et pour poursuivre sur cette fort joyeuse note, il acheva le tout avec cette formidable réplique :

« Vous avez jamais envisagé de mettre une alarme chez vous, par hasard ? »

Elysa, si tu parviens à ne pas le tuer, félicitations. Très sincèrement. Lev, sinon… ravie d’avoir un jour été ta narratrice, on se retrouvera dans les enfers.


-565-


Lev Hobbs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 29
Messages : 115
Couverture : Mannequin
Points : 145


Plus d'informations
F A C E C L A I M :
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: [DEFI] Et la, c'est le drame...   Sam 26 Mar - 19:51

La demoiselle ne savait pas comment réagir, dans la mesure ou : primo elle ne s'attendait pas à rentrer chez elle et qu'elle se soit fait cambriolé, mais en plus, elle ne pensait pas absolument pas qu'elle serait avec Lev quand ça arriverait. Il faut dire qu'elle n'avait pas eu beaucoup de chance avec ses appartements, la dernière fois, le sien avait brûlé, maintenant cambriolé, peut-être qu'elle devait déménager de coin ? Bon dans tout les cas, elle devrait en parler avec Daël parce que oui, c'était chez lui quand même... Elysa aimait bien son appart, leur appartement d'ailleurs depuis qu'ils étaient mariés ce qui était à lui était à elle, non ça marchait comme ça... En tout cas, ce n'était pas vraiment le temps de gérer un déménagement, elle avait beaucoup plus grave, on lui avait volé sa robe de marié et de toute évidence la réaction de Lev n'allait pas l'aider.

« Quoi ? Mais non, on est déjà marié ! Mais c'était ma robe ! Celle que j'ai porté, je voulais la garder que mes enfants la voit plus tard, c'est un souvenir, fin je sais pas comment t'expliquer, mais c'était précieux quoi... Merde qui peut-être assez stupide pour voler une robe de mariée ! »


Elle l'invita à entrer qu'il regarde lui aussi s'il n'y avait pas un truc qui lui échappait et quand il lui annonça que Dael devait aller bien puisqu'il n'y avait pas de trace de sang. Euh ? Comment dire qu'elle n'avait pas du tout penser à ca ? Certes c'est vrai que ça aurait pu arriver, mais en journée il n'était pas chez eux, il travaillait, ou était à l'extérieur, mais une chose était certaine c'est qu'au moins il ne risquait rien.

« Mais non ! Il n'est pas à l'appart d'habitude à cette heure ci ! Heureusement d'ailleurs, ou sinon il aurait pu protéger l'appart... Quoi qu'il en soit, au moins il ne lui est rien arriver, je vais essayer de l'appeler pour qu'il le sache. »

Elle prit alors son téléphone et essaya de joindre son mari. Bien sur, elle ne savait pas si elle allait le déranger ou non, mais la tout de suite, elle en avait complètement rien à faire. Elle composa le numéro et attendit, mais en vain puisque la jeune femme tomba sur le répondeur.

« Rappel moi quand tu as ce message c'est méga urgent ! On s'est fait cambriolés, j'ai besoin de savoir ce qu'il manque. »

Ely était légèrement énervée, elle commençait à bouillir et le fait que Lev ne comprenne pas forcément pourquoi elle était dans cet état allait rapidement la faire sortir de ses gonds, même si dans le fond il n'était pas responsable et puis, elle avait un point de vue complètement différent du sien dans le fond, et à défaut de la faire pleurer ça pouvait la faire rire aussi. Surtout quand il lui demanda pourquoi ils n'avaient pas d'alarme.

« Et bien on pensait en mettre une mais on ne pensait pas que c'était craignos à ce point par ici... Tu aurais pensé te faire cambrioler un jour toi ? Non, c'est le genre de chose auquel on ne pense pas... Bref, faut que je vérifie que j'ai toute mes affaires, tu m'aides ? »


Bon qu'il ne rêve pas trop, il n'irait pas vérifier dans ses sous vêtements, des fois qu'elle y cacherait des bijoux ou de l'argent... En tout cas une paire de bras en plus pour l'aider ne serait pas de refus, d'ailleurs, elle devait aussi prévenir les autorités non ? Elle était complètement perdue et ne savait pas quoi faire pour s'en sortir.

[610 Mots]


Tu sais à quoi je pense ??
Le plus bel endroit, c'est dans tes bras... mais on a le temps avant de passer à trois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [DEFI] Et la, c'est le drame...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[DEFI] Et la, c'est le drame...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interventions du Gouvernement Suite au Drame de Nerette
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Caniche de 13 ans drame familial risque le refuge (34)
» Le drame d’Haiti : Aide humanitaire… ! Qui en bénéficie ?
» ❧ DEFI n°1 ♣ La loterie du hasard.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emeraudia :: Archives RPs :: Printemps 2265-
Sauter vers: