AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parlons peu, parlons bien...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Age : 29
Messages : 115
Couverture : Mannequin
Points : 145


Plus d'informations
F A C E C L A I M :
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Parlons peu, parlons bien...   Mar 19 Jan - 23:02



Cela faisait quelques mois maintenant qu'Elysa et Daël étaient enfin mariés. Oui, enfin, parce qu'entre le temps de la demande en mariage et le passage à l'acte réellement et bien l'ange avait fait preuve d'une patience plus que longue. En effet, Elysa avait peur, elle avait eu peur en tout cas de beaucoup de choses mais sans pouvoir les nommer. Déjà une relation avec un ange, tant que c'est comme ça pour passer le temps, oui, c'était sympa, mais se poser réellement, c'était loin d'être le délire de l'humaine. Alors il avait fallu beaucoup de temps, d'arguments et surtout, de patience de la part de l'ange pour faire succomber la demoiselle.

***********
« J'ai bien réfléchi et je pense que je t'ai assez fait attendre comme ça... on peut organiser le mariage cet été... si tu veux toujours m'épouser? »

Et oui, Elysa étant tombée à court d'arguments pour repousser la date du mariage, elle avait fini par trouver une date qui lui plaisait, fin juin, c'était une période qui lui convenait et surtout, elle se sentait prête. Dans la mesure ou elle l'avait annoncé à Noël au jeune homme, ils avaient le temps de prévoir les choses. Daël avait gérer de son coté toute les autorisations et autres paperasses que l'humaine avait pris soin de lui laisser. Bref, il fut ravie de savoir qu'enfin, elle allait devenir sa femme. A présent, elle devait surtout en parler à sa mère parce qu'elle avait une robe à trouver.


***********

Elysa repensait à son mariage, elle était simplement posée dans le canapé, observant la photo qui était posée sur le buffet dans le salon. Elle ne regrettait absolument pas d'être devenue Mme Montgomery. Encore maintenant, quand elle entendait ce nom, elle était vraiment contente et espérait surtout que Daël ne regrettait pas. Après tout, on dit souvent que les gens changent quand ils se marient, mais dans la mesure ou ça ne faisait pas super longtemps, peut-être qu'il n'y avait pas de raison de s'inquiéter. En tout cas, pour Elysa, c'était comme si elle était en continue sur son nuage. Alors oui, elle était heureuse, mais elle avait cette phrase que ses parents lui avaient mis en tête... A quand un petit fils ou une petite fille... Dans la mesure ou elle n'était pas super prête à se marier, imaginez un peu sa tête quand à l'idée de devenir maman...

***********
« Non maman ! Je ne suis pas enceinte ! Ça fait longtemps que Daël à demander pour m'épouser et si je ne vous en ai pas parlé plus tôt c'est parce que je n'étais pas encore prête à franchir le pas. »
« Ton père serait tellement content... Tu sais qu'il aime les enfants... Et sa petite fille devient une femme à présent... Ça lui a vraiment fait un choc. »
« Je sais bien, promis vous aurez des petits enfants, mais pour l'instant, c'est ma robe qui me préoccupe et dans la mesure ou je compte pas tomber enceinte dans les prochains mois, je peux prendre une robe prêt du corps, ça ne risque pas de bouger d'ici le mois de Juin. »
« Regarde celle-ci, elle est jolie non ? »


Elysa se contenta de lever ses yeux au ciel, elle avait beau adorer ses parents, parfois on oublie à quel point on peut ne pas être d'accord avec eux. La robe en question était très loin du modèle de la jeune femme, en faites, elle avait déjà choisie sa robe avec Anita, la sœur de Daël mais surtout sa meilleure amie. Sa mère était présente pour que la brunette lui montre le modèle qu'elle avait choisie. Un modèle simple mais très classe. Un décolleté correct et surtout on pouvait voir ses épaules, il allait faire chaud, donc pour Elysa il était très important d'être à l'aise. Elle alla donc essayer sa robe et lorsqu'elle ressortie sa mère en eut les larmes aux yeux. Elle n'était pas maquillée ni coiffée, elle était à pied nus également et pourtant dans sa robe de mariéeelle était tout simplement magnifique.

« Tu feras une très belle mariée Elysa ! »

***********
La porte claqua, l'ange fit son apparition dans l'entrée. Un sourire aux lèvres, Elysa se leva et sauta dans les bras de son mari. Elle déposa un baiser sur ses lèvres, les yeux tellement pétillant qu'il allait être difficile de cacher à Daël se surplus d'émotions.

« Ça a été ton rendez vous à l'Agence ? Ils t'ont trouvé un partenaire ? »

La jeune femme se dirigea vers la cuisine pour se préparer un thé aux fruits rouges, elle avait hâte qu'il lui raconte comment ça s'était passé. Bon d'accord, elle voulait surtout savoir si son mari allait faire équipe avec une jolie blonde et dans ce cas, ça allait devenir une discussion beaucoup plus compliquée...


Tu sais à quoi je pense ??
Le plus bel endroit, c'est dans tes bras... mais on a le temps avant de passer à trois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 50
Couverture : Diplomate.
Points : 163


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Torrance Coombs
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien...   Sam 23 Jan - 13:16

Daël n'avait pas voulu brusquer sa fiancée sur la date, mais il lui avait fallu pas mal de maîtrise pour ne pas s'agacer par moment. Elysa n'étant pas de sa famille (biologique s'entend), elle ne comprenait sûrement pas tout ce qui se passait au paradis terrien, mais le fait était que là-bas, on avait essayé de lui mettre des bâtons dans les roues. Heureusement, il était trop intelligent pour tomber dans les pièges grossiers qu'on lui tendait, et puis il avait Anita sur Emeraudia avec lui, sans compter que son frère Mathieu et sa sœur Nitah étaient de son côté (au moins le soutenait-il à défaut d'être complètement d'accord avec son choix de vie).

***
« Elysa s'est enfin décidé ? Ce n'est pas trop tôt. » Dit la voix tranchante de Nitah. L'ange de la mort était quelqu'un de très patient, mais comme Daël, elle connaissait les dangers de fiançailles trop longues. Elysa ne le savait pas, mais grâce aux aînés de Daël, elle avait déjà échappé par trois fois à des assassinats commandités par les supérieurs de l'ange de la douceur sur Terre. Cela lui confirmait qu'il n'était pas prêt d'y retourner. Il était même très en colère. Mais son frère lui avait dit qu'il ne devait surtout pas agir. Les frères et sœurs qui étaient pour le mariage de Daël et qui n'avaient rien contre Anita (qu'on se rassure, ils étaient quand même une majorité dans ce cas) se relayaient pour venir sur Emeraudia discrètement et protéger sans qu'elle le sache la fiancée humaine de leur frère. « Tu sais comment elle est... » avait soupiré Daël. « En effet, je commence à la cerner. Peut-être que tu aurais du lui expliquer ce qui se passait. » L'ange brun avait secoué la tête. « Non. Cela aurait été comme lui mettre la pression. Enfin… tout va s'arranger. On a une date. Tu ne t'habilles pas en noir tu as compris ? » Nitah grimaça avant de sourire à son frère. Ensuite, elle sortit sa faux et la fit tourner entre ses mains sans rien casser dans l'appartement. C'était elle qui avait appris à Daël à se battre à la lance, on reconnaissait le style. « Bon, je m'en vais protéger ta dulcinée. Si j'en chope encore un autour d'elle, il ira rejoindre notre Seigneur où qu'il soit. » Daël eut un frisson. Nitah était très sérieuse, il ne fallait pas la sous-estimer.

***
Comme maintenant ils étaient mariés, les menaces sur Elysa avaient cessé. En effet, il était interdit de s'en prendre à la conjointe officielle d'un ange. Et même si sur Emeraudia, il n'y avait pas de religion, il avait accompli tous les rites nécessaires pour faire respecter cette promesse. Il avait prétexté que c'était très important pour sa famille (ce qui n'était pas tout à fait faux d'ailleurs). Mais leur mariage avait eu pour conséquence moins heureuse qu'ils n'avaient plus le droit d'être partenaires aussi régulièrement qu'avant. Aussi, Daël devait se voir adjoindre quelqu'un d'autre. Pour Ely' c'était déjà fait, elle serait avec Alleya. Mais lui… Et bien, c'était encore en discussion, même si son entretien du jour lui avait fourni diverses indications.

En rentrant, il embrassa sa femme et lui sourit. Cette histoire de partenaire la stressait et il comprenait mal pourquoi. Certes, avant, il était un coureur de jupons. Mais ça, c'était avant. Il ne se serait pas marié s'il avait voulu continuer ce style de vie… que par ailleurs il avait à l'époque adopté par défaut, histoire de combler sa solitude. Car il avait beau avoir 22 frères et sœurs, il s'était toujours senti isolé depuis la mort de ses parents.

« Oui. Ils ne m'ont pas encore donné son dossier. Mais ça a l'air d'être décidé. » Il n'ajouta rien, histoire de faire mariner un peu sa belle. Et oui, Daël était taquin.


Ange de la Douceur
“Concevoir le diable comme un partisan du Mal et l'ange comme un combattant du Bien, c'est accepter la démagogie des anges.”- emeraudia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 29
Messages : 115
Couverture : Mannequin
Points : 145


Plus d'informations
F A C E C L A I M :
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien...   Mer 27 Jan - 22:54

Il y avait tellement de choses à discuter avec Daël sur le fait de se marier avec un ange. Seulement, la jeune femme n'avait pas vraiment pris le temps de se poser pour faire une liste. Alors par moment elle en parlait et il esquivait les réponses et du coup elle partait sur autres choses et n'avait pas les réponses qu'elle voulait. Après, elle faisait suffisamment confiance à son fiancé -et mari à présent- pour savoir qu'il ne lui cacherait rien de grave.

********

« Mon ange, faut qu'on parle des invités ! Et puis je voudrais ton avis pour les fleurs aussi... Mais avant les invités, tu sais me dire qui de ta famille va venir ? Anita étant mon témoin elle sera là, mais après je sais que c'est compliqué dans ta famille... »

Elle lui adressa un sourire, mais elle savait bien que pour Daël ça allait être un peu compliqué. La famille d'Elysa se résumait à ses parents, quelques cousins et cousines et c'est tout... Maximum 10 ou 15 personnes... En revanche pour le coté de son futur mari, ça allait être multiplié par cinq voir plus... Elle même avait du mal à chiffrer le nombre d'invités et du coup elle était coincé pour la salle à réserver, le repas, il fallait de la place pour tout le monde.

« D'ailleurs, tu as eu des nouvelles de tes frères et sœurs ? Ils ont du commencer à répondre aux invitations non ? »

Oui, Elysa avait besoin de savoir combien de faire part elle devait faire... Bref, elle devait gérer sa robe et son bouquet de marié, mais elle était loin de se dire qu'elle avait fini...


********

L'ange venait de rentrer il avait des bonnes nouvelles ou non, c'était difficile à dire puisqu'il était souriant, mais qu'il était de toute façon très rare de voir Daël faire la tête... Disons juste qu'elle commençait à le connaître et rien que le fait de voir son regard, ça suffisait à lui faire comprendre les choses. Bien sur, il n'avait jamais été du genre à exprimer sa colère sur l'humaine, mais bon, parfois on ne peut pas tout contrôler. Dans le cas d'Elysa, c'était la jalousie, oui, elle avait beaucoup de mal à contrôler ça et le fait de savoir son mari en recherche de partenaire c'était vraiment loin de la rassurer. Alors dès qu'il eut retirer ses affaires, elle tenta de s'occuper en se préparant un thé, mais les questions furent plus rapides.

« Ah... Ils hésitent entre plusieurs agents ? En même temps faut savoir te supporter c'est pas donné à tout le monde ! »

Elle voyait bien que l'ange ne donnait que des infos à moitié, comme il avait l'habitude de le faire, seulement elle ne comptait pas vraiment se laisser avoir par cette stratégie habituelle... Elle décida de le taquiner, mais Daël était plus malin qu'elle a ce jeu et elle allait forcément perdre sa patience à un moment ou un autre.

********

« Tu pourrais m'expliquer pourquoi ta famille tiens tant à tout ces rituels ! J'ai jamais vu ça, il y a beaucoup de choses à faire... Je gagne quoi dans l'histoire ? Me marier était déjà un bel effort de ma part... »

On était dans une petite explication houleuse ou Elysa avait vu tout les choses à faire quand on se marie avec un ange et surtout les rites que la famille de l'ange voulait qu'ils fassent pendant la cérémonie. Elysa avait eu une journée compliquée avec les commandes, les petits aléas qui ne se passaient pas si bien que ça et elle avait mis le nez dans des papiers qu'elle n'aurait pas du voir, ou pas aujourd'hui en tout cas.

« Donc si ta famille dit bleu, on doit faire bleu... Si demain c'est vert, on doit faire vert... Sinon juste comme ça, c'est un peu notre mariage ! On est vraiment obligé de faire tout ça ? »

Oui elle était fatiguée et plus la date approchait et plus elle se demandait si elle n'aurait pas du la mettre plus loin, juste histoire d'être dans les temps pour le jour J. Elle se posa dans le canapé, la tête posée dans ses mains, elle ne pleurait pas mais c'était limite... Si on lui avait dit que c'était aussi stressant de se marier, elle aurait sûrement attendu encore un peu... Et imaginez une grossesse... 


********
« Rassure moi, il n'y a pas de blonde dans les choix de la Tour ? Tu te rappelles celle de la mission ? Je ne voudrais pas avoir à la mettre dans le même état... »

Elle prit une gorgée de son thé avant de rejoindre son mari dans le fauteuil. Repliant ses jambes sur elle, sa tasse posée sur ses genoux, elle attendait bien tranquillement que Daël réponde à ses questions, mais allait savoir pourquoi, elle savait bien qu'il n'allait pas se mettre à table aussi rapidement, ça serait trop facile.


Tu sais à quoi je pense ??
Le plus bel endroit, c'est dans tes bras... mais on a le temps avant de passer à trois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 50
Couverture : Diplomate.
Points : 163


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Torrance Coombs
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien...   Sam 16 Avr - 12:36

Daël était effectivement quelqu'un de souriant, parfois il souriait même alors qu'il était très en colère. Dans ces cas là, ça se lisait dans ses yeux car sourire était un automatisme qu'on ne faisait pas si facilement que ça monter jusqu'au regard. Cela dit, maintenant qu'il était marié, il avait un peu moins de pression sur les épaules et il se sentait plus détendu, donc quand il était entré dans l'appartement, il souriait vraiment.

***
« J'ai eu les réponses de tout le monde, enfin, surtout parce que Nitah leur a mis la pression. Osbald et Owen viennent, Nitah et Mathieu aussi évidemment. Il y aura aussi Serena, Belle, Jean, Ondine, Antoine, Adélaïde, Anaëlle, Vanille et Hippolyte. Les autres ne viendront pas, soit parce qu'ils ne le veulent pas, soit parce qu'ils ne le peuvent pas, certains n'ont pas droit de séjour sur Emeraudia à cause de leur travail sur Terre. » Il y avait aussi ceux qui étaient morts et celui qui était porté disparu. Mais cela représentait déjà pas mal de monde ! Notons au passage que les seuls plus jeunes que Daël dans tout ceux qu'il avait cité étaient Vanille et Hippolyte, tous les autres étaient les aînés de Daël. « Même ceux qui sont mariés viendront seuls. » précisa-t-il. Même si ce n'était pas le cas d'Anita qui viendrait avec Christopher et leur enfant, c'était logique, mais elle était aussi la meilleure amie d'Elysa, alors forcément...

***
« Non, non, ils n'hésitent pas. C'est juste qu'ils ne m'ont pas encore donné son dossier. » Précisa-t-il car en réalité il se doutait depuis un moment de qui il s'agissait, c'était juste que ça n'avait pas encore été entériné officiellement avant aujourd'hui. Par exemple, il n'avait pas encore changé de bureau, ce qui était en général la première étape de l'installation d'une équipe, et pas la moindre. Il savait que tout ça travaillait un peu Elysa mais comme il avait du mal avec sa jalousie maladive (et parfaitement injustifiée, il était un ange ! On ne s'engageait pas à la légère dans son monde, ça revenait quand même à abandonner son immortalité!), il laissait planer un peu de suspens.

***
Daël avait soupiré. La crise d'Elysa le fatiguait parce qu'il passait déjà beaucoup de temps à la protéger à son insu de ceux qui essayaient de la tuer. Il faisait parti d'une famille puissante, ses parents avaient été des archanges, des gens vraiment importants. Ils étaient prêts à tout pour faire revenir Anita et Daël, sauf à transgresser leur propre règle. Et le mariage était un rituel sacré. Une fois mariés, Elysa ne serait plus l'humaine dérangeante mais un membre de sa famille à part entière, il serait interdit de lui faire du mal… tout simplement parce que Daël la suivrait dans la tombe dans les jours qui suivraient son décès. Il y avait de forte chance que ce soit le cas même sans mariage car il aimait Elysa d'un amour pur et sincère, néanmoins, il était moins probable qu'ils le comprennent. Pour eux, il fallait que tout soit formalisé. Et puis, tuer Daël par inadvertance, ils pouvaient vivre avec, enfreindre la loi, non. Oui. Leur logique était implacable. L'immortalité ne réussissait pas à tout le monde…

Il s'agenouilla devant Elysa et lui prit la main. « Si on ne le fait pas, on ne sera pas marié aux yeux de mon pays. Et moi je viens de la Terre ma chérie, c'est important pour moi qu'on soit considéré marié là d'où je viens, tu comprends ? » Il avait dit ça d'une voix douce et tendre, il espérait que cela suffirait à calmer ses craintes. Car il ne pouvait pas lui dire qu'elle risquait la mort dans le cas où ils ne feraient pas ça correctement. Nitah avait été très claire, si elle l'apprenait, même pas mégarde, ils ne feraient plus dans la dentelle, ils la tueraient aussitôt, et elle ne pourrait plus rien faire. Si actuellement ils pouvaient protéger Elysa, c'était parce qu'elle ne savait rien, du coup cela restait caché aux yeux de tous. Une sorte de guerre souterraine.


***

« Le choix est déjà fait, et c'est plutôt une personne rousse. » Finit-il par dire en riant. Elysa n'avait plus qu'à faire avec cet indice !


Ange de la Douceur
“Concevoir le diable comme un partisan du Mal et l'ange comme un combattant du Bien, c'est accepter la démagogie des anges.”- emeraudia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 29
Messages : 115
Couverture : Mannequin
Points : 145


Plus d'informations
F A C E C L A I M :
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien...   Ven 22 Juil - 9:49

Quand on parlait de partenaire, Elysa avait toujours une boule au ventre. C'était son mari, c'était son ange, et il serait plus avec elle pour les mission, sauf collective, mais pourquoi la Tour ne voulait pas que les couple reste ensemble pour les missions ? Justement, c'était plus simple de faire équipe avec quelqu'un que l'on connaît, bien, voir même très bien. Alors oui, elle avait bien eu des missions avec d'autres agents, des filles, comme des garçons, mais même si Dael avait été plus que sage, ce n'était pas une raison pour penser qu'elle serait tout aussi compréhensive. D'ailleurs, c'était tout le problème de la jeune femme, la patience et la jalousie...

******
« J'ai toujours du mal avec le fait que vous soyez aussi nombreux... Tu te rends compte que de mon coté, il y a juste mes parents, ma grand mère paternelle et c'est tout... Après des amis oui, mais ma famille est relativement petite comparé à la tienne... »

Elle lui adressa un sourire, et en profita pour lui rappeler qu'ils devaient définir ensemble le menu.

« J'ai l'essayage de ma robe cet après midi et ma coiffure, mais on se retrouve en fin de journée pour la composition du menu ? »

C'était une question juste pour faire comme si elle comptait sur son avis, mais il n'avait pas vraiment le choix, il devait venir et dire ce qu'il aimait et se qu'il voulait. Il était juste hors de question de la laisser seule pour ce genre de décision. Elle avait bien assez à gérer comme ça.


******
Pour Dael qui connaissait bien la brunette, il devait facilement voir qu'elle était stressée par l'annonce du partenaire de son mari. Alors oui, elle ne voulait pas qu'une femme, qui pourrait résister au charme de son ange ? Mais si on pouvait limiter les tentatives de séduction, elle ne s'en plaindrait pas.

« Une rousse ou un roux ? La différence est relativement importante... Ne joue pas avec mes nerfs, c'est pas sympa... »

Elle lui apporta un bout de gâteau qu'elle avait préparé un peu plus tôt, comme pour le soudoyer, mais il ne se ferait pas prendre aussi facilement, si elle voulait vraiment le faire parler, elle allait devoir trouver une menace bien plus importante pour l'ange, mais s'il voulait jouer à ça, elle serait punie aussi, et ce n'était pas ce qu'elle voulait non plus.

« Une part de ton gâteau préférait t'aiderait à en dire plus ? Ou va falloir que je sorte des arguments plus charnel ? »


******
La dégustation s'était bien déroulée, mais Elysa avait fait une nouvelle crise devant certaines paroles de son futur mari. Alors oui, elle l'aimait, elle était prête à beaucoup pour lui, mais tout ces rites la fatiguaient déjà avant même que ça n'ait commencé. Elle avait poussé sa gueulante, s'en voulait de reprocher ces choses à Dael, mais il fallait la comprendre, le mariage c'était du stress, épouser un ange c'était du stress à cause des papiers, et en plus, il y avait sa famille à gérer alors oui, elle saturait, elle fatiguait, vivement que tout cela soit passé.

Dael se mit à sa hauteur, l'humaine avait le regard plein de larmes, mais pas de tristesse, juste de fatigue, d'épuisement, elle en avait marre, c'était une grosse journée et il y en aurait bien d'autre avant qu'elle ne puisse enfin souffler.

« Oui, je comprends parfaitement, mais comprends aussi que je suis fatiguée, je ne m'attendais pas à ce que se soit aussi épuisant, que ça demande autant de choses, et puis, j'ai toujours pensé que je n'étais pas faites pour le mariage et j'ai peur que ce stress ne me donne raison... Tu sais que je t'aime mais pour moi qu'on soit marier ou qu'on vive comme ça, c'est pareil, ça ne changera rien à mes sentiments. Maintenant, si on doit se marier pour être reconnu aux yeux de ta famille, d'accord, mais comprends que ça me fatigue et j'ai l'impression que tu ne t'impliques pas comme moi je le fais... ou alors tu prépares le voyage de noces dans ton coin c'est ça ? »

Elle s'imaginait un peu tout et n'importe quoi, histoire de se rassurer. Parce que oui, dire à Dael qu'il ne s'implique pas dans leur mariage, c'était un peu nul comme remarque, c'était un homme, on ne pouvait pas lui demander de tout gérer non plus, mais juste qu'il fasse des choses -qu'ils faisaient peut-être déjà- mais que la demoiselle, de mauvaise humeur aujourd'hui, n'avait peut-être pas remarqué.

******
« Une idée de ce que tu veux faire cet après-midi ? »

Elle n'avait rien de prévu dans l'immédiat, donc autant joindre l'utile à l'agréable et passer un peu de temps avec son mari. Surtout si elle pouvait avoir des informations et optionnellement, un câlin en regardant un film ou sortir balader, le temps était relativement agréable pour promener.


Tu sais à quoi je pense ??
Le plus bel endroit, c'est dans tes bras... mais on a le temps avant de passer à trois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons peu, parlons bien...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parlons peu (!) mais parlons bien.
» Parlons peu, parlons bien, parlons affaires ₪ PV Julia
» Parlons matos, parlons démultiplication !
» Parlons du bon vieux temps (PV)
» DECLAN&JENNIFER- "Parlons autour d'un verre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emeraudia :: Savoir :: Comynerin, la capitale :: Les habitations-
Sauter vers: