AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 3 mots, 7 lettres, peut-être... ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Age : 32
Messages : 280
Couverture : Scientifique à la Tour (Maître des Poisons)
Points : 382


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Leighton Meester
R E L A T I O N S :

MessageSujet: 3 mots, 7 lettres, peut-être... ? [PV]   Mar 19 Jan - 22:11

3 mots, 7 lettres, peut-être...
Cordélia & Ian
Quand on s'accroche trop au passé, on se condamne à ne pas avoir d'avenir.


« Aaaah ! » C'était un cri du cœur. Cordélia était tombée sur Ian (quasiment au sens propre) et comme cela faisait des mois qu'elle l'évitait, ça avait provoqué chez elle une réaction aussi incontrôlée que sincère. Pour tout un tas de raison, elle refusait de se trouver en présence du frère d'une de ses rares amies, Raëlle. Ian ne lui avait rien fait, non, non, en fait dans l'absolu, elle était presque plus gentille avec lui qu'avec d'autres, mais c'était justement ça qui lui posait problème. Elle ne voulait être proche de personne et encore moins d'un homme. Quartz la poussait à être avec Ian le plus possible dans l'espoir qu'il se passe quelque chose, Cordy faisait de son mieux pour contrecarrer ce plan. Il ne pouvait rien se passer sans son accord n'est-ce pas ?! Heureusement, Quartz n'avait pas poussé le vice jusqu'à le lui imposer comme partenaire régulier. Il l'avait mis avec Lillian, un choix bien plus stratégique.

« Mais pourquoi es-tu toujours sur mon chemin ?! » Râla-t-elle en lissant les plis de son tailleur pour se donner une contenance. Elle évitait soigneusement de regarder Ian dans les yeux, elle préférait même ne pas utiliser sa télépathie, on ne sait jamais ce qu'il peut y avoir dans la tête de quelqu'un comme Ian (comprenez par là, un dragueur). Toujours dans l'idée de ne surtout pas lever la tête, elle fixait le sol et mettait nerveusement des mèches de cheveux derrière ses oreilles.

Finalement, elle décida d'enclencher sa télépathie mais temporairement et pour envoyer un message à Quartz. « Je vous hais. » envoya-t-elle comme message silencieux à l'Inya qui lui répondit aussitôt, amusé « Voyons, voyons… comme si j'allais te croire... » Elle éteignit son pouvoir parce qu'elle ne voulait pas du tout entrer dans la tête de Ian par inadvertance. De toute façon, ça faisait un peu plus de deux ans qu'elle avait ce genre d'échange avec Quartz, en gros, à chaque fois que Ian revenait sur le tapis. Mais ça amusait tellement l'Inya que ça ne faisait qu'agacer encore plus la jeune télépathe.

« Bon… et bien… bonjour. Et au revoir. » Voilà, ça c'était un bon plan, tourner les talons et s'en aller le plus loin possible de l'ange. Il faudrait absolument qu'elle demande à Raëlle s'il n'y avait pas un répulsif contre son frère, peut-être qu'il fallait qu'elle change de style, histoire d'avoir l'air encore plus inaccessible qu'elle ne l'était déjà ? Quoique, elle ne voyait pas bien comment faire plus que ses tailleurs stricts actuels. Elle n'essayait pas d'être séduisante, même si en général elle se trouvait assez jolie (mais ce n'était pas la modestie qui l'étouffait). D'ailleurs, elle n'était pas embêtée par les hommes… en général. En fait il n'y avait quasiment que Ian à lui parler sur le mode du flirt alors qu'elle n'était absolument pas douée pour ça. Mais il ne voulait pas comprendre. A moins que ça ne l'amuse de la voir embarrassée. Entre les deux, Cordy hésitait...


J'ai perdu mes rêves
J'ai depuis longtemps perdu mes rêves, je connais trop la danse. Comme toujours il est huit heures du soir, j'ai dormi tout le jour, mais je sais qu'on est quelques milliards à chercher l'amour. (⚡) Poison Cordy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 29
Messages : 57
Couverture : Serveur
Points : 138


MessageSujet: Re: 3 mots, 7 lettres, peut-être... ? [PV]   Mar 19 Jan - 23:30


Ian & Cordélia : Quand on joue avec le feu, on se brule les doigts...

Ian avait été en mode transparent durant quelques mois le temps de finir son année de médecine. Il voulait réussir ses examens et pour cette simple raison, il devait se mettre dans une bulle. Les femmes, c'était un péché mignon que l'ange avait beaucoup de mal à mettre de coté. Dernièrement, la seule femme qui lui avait résisté et ça lui plaisait c'était Cordélia. Seulement elle était aussi distante et insaisissable que ça devenait très perturbant pour l'ange. Alors oui, il avait bien le contrôle des sentiments, mais il ne voulait pas faire ça avec Cordélia, surtout si par malheur il perdait le contrôle et qu'elle reprenne ses esprits, il y avait fort à parier que l'ange ne ferait pas long feu. Quoi qu'il en soit, l'ange devait aller à l'Agence pour faire sa demande de partenaire, Raelle ayant trouver un binôme, elle abandonnait son frère pour un autre, la lâcheuse !

L'ange avait discuter une bonne heure avec la personne qui l'avait reçu et lorsqu'il sortit du bureau, il ne s'attendait absolument pas à tomber sur la jolie brune qui occupait ses pensées. Alors oui, soyons clair, il ne l'avouera jamais et il espérait aussi que dans l'immédiat, la demoiselle ne lisait pas ses pensées sinon il était grillé. Néanmoins, au contact de la maîtresse des poisons, il put se prendre une violente vague de colère, confusion, bref assez pour intriguer Ian qui ne comprenait pas vraiment pourquoi elle l'évitait de la sorte. Leur dernière mission s'était pourtant bien passé aux dernières nouvelles... non, il avait beau chercher, il ne savait pas ou il avait foiré.

« Moi aussi je suis content de te voir Cordélia... Tu m'évites ou quoi ? »

Oui, autant être direct, ça ne servait à rien de tourner autour du pot et puis elle dégageait tellement de sentiments que pour Ian elle était un livre ouvert. Il ne comprenait pas très bien pourquoi elle lui en voulait autant, une chose était certaine c'est qu'elle lui en voulait, mais pourquoi ?

Il n'eut pas vraiment le temps de comprendre ce qu'il se passait, la demoiselle s'empressa de lui tourner le dos pour partir le plus rapidement possible et de préférence loin de lui. Il hésita un instant, essayant de savoir s'il devait la retenir ou la laisser filer, mais dans le fond, il avait déjà attendu assez longtemps pour la voir, la prochaine occasion serait peut-être dans quelques mois, sauf si on les recolle à deux en mission...

« Cordélia attends... Tu veux pas qu'on discute ou qu'on boive un verre ? Je comprends pas ce que tu me reproches, j'avoue que tu me perturbes et pas qu'un peu... Exprime toi et après si vraiment tu ne veux pas parler, je te laisserai tranquille... si j'y arrive... »

Oui parce que bon, quand on a une fille en tête, il est difficile de la laisser filer et dans le cas de Ian, une fille qui l’intéresse c'est encore plus perturbant. Ian amoureux, la blague ! Non, c'est juste qu'elle n'est pas comme tout le monde, son coté froide et distante, oui c'était ça qui plaisait au garçon, ce goût du défi... mais à jouer avec le feu, parfois on se brûle les doigts.


Ian McLairg
Au service de ces dames ! Sourire et Lourdeur pour vous combler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 32
Messages : 280
Couverture : Scientifique à la Tour (Maître des Poisons)
Points : 382


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Leighton Meester
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: 3 mots, 7 lettres, peut-être... ? [PV]   Dim 24 Jan - 19:08

Cordélia n'avait pas de bonne réponse à la question de Ian, aussi décida-t-elle d'être franche, c'était encore ce qui lui ressemblait le plus. « Si ça ressemble à un avion, si ça vole comme un avion, c'est que c'est un avion. Si j'ai l'air de t'éviter, si j'agis comme si je t'évitais, c'est sûrement que c'est mon objectif principal. » Sur quoi, elle essaya de s'en aller mais il la retint. Elle était trop polie (au moins avec lui) pour le planter là, alors elle tapa du pied et se tourna à nouveau vers lui, l'air un peu butée. « Je ne te reproche rien. Je ne veux juste pas être avec toi. » Elle inspira profondément, espérant retrouve son calme olympien habituel sa mère venait de l'Olympe après tout. Comment expliquer à Ian que si elle ne voulait pas être avec lui, c'était pour son propre bien ? Certes, elle était amie avec Raëlle, mais elles n'étaient ensemble que rarement finalement, s'échangeant plus souvent des messages qu'elles ne se voyaient (surtout depuis qu'elles n'étaient plus au lycée toutes les deux). Comme autres amis, elle avait juste Christopher, qui n'était plus à la Tour, occupé à s'occuper de sa famille. Elle ne le fréquentait donc plus tellement non plus (faut dire qu'elle sortait rarement de la Tour, ou alors c'était pour être chez elle). Après, elle n'avait que des connaissances, plus ou moins vagues. Et cela lui convenait. Elle avait seulement besoin d'un but pour vivre : obéir aux ordres. Pour le reste, elle avait appris à ses dépends que ça ne lui réussissait pas d'avoir des proches. En fait, elle avait même failli en mourir.

« Et je t'arrête tout de suite, tu n'as rien fait, c'est seulement que ce n'est pas bon de m'approcher. Il y a un vrai risque pour toi si tu continues à t'obstiner à faire parti de ma vie. Et là je ne parle pas de mes poisons. » Elle fronça les sourcils peu sûre qu'il comprendrait. Quartz, par exemple, affirmait que c'était dans sa tête. Il avait même réussi à lui faire voir un spécialiste. Sauf qu'elle avait failli lui planter une de ses aiguilles dans le bras au bout d'une demi-heure d'entretien, et que seule l'intervention musclée de Khardan (qui surveillait) l'avait empêché d'en passer par ce niveau de violence. Il avait été convenu depuis que Cordélia n'était pas capable de parler d'elle avec quelqu'un d'autre que Quartz, pas sans garder un semblant de calme en tout cas. Dès qu'on évoquait sa mère ou Narcisse, soit elle se mettait à pleurer, soit elle s'énervait. Avec des inconnus, elle choisissait toujours la deuxième option, moins douloureuse.

« Tu pourrais faire comme Raëlle, juste m'envoyer des messages, non ? Ce serait tellement… tellement moins… moins dangereux ! » Elle avait lâché ce mot comme s'il contenait une vérité très importante. Malheureusement, elle savait que personne ne la croyait. Pourtant, malgré son jeune âge, elle avait perdu deux personnes très importantes pour elle, sans compter que son père avait toujours été absent, il devait bien y avoir une raison, non ? Elle avait un problème, une malédiction ou quelque chose comme ça, elle ne voyait pas d'autre explication possible. Car la malchance aurait vraiment bon dos, non ? Et puis, même sans ça, s'attacher aux gens, les voir, leur parler, c'était prendre le risque de souffrir, parce qu'on pouvait les perdre… Même Chris' avait trouvé mieux à faire qu'être avec elle. Elle ne lui en voulait pas, mais les faits étaient là : soit ceux qu'elle aimait mouraient, soit ils n'étaient pas avec elle, pas présents. Elle désirait de l'exclusivité ce qui part mal avec Ian notera-t-on, et quitte à ce que ne soit pas partagé, elle préférait s'en tenir à être exclusivement un agent de la Tour.


J'ai perdu mes rêves
J'ai depuis longtemps perdu mes rêves, je connais trop la danse. Comme toujours il est huit heures du soir, j'ai dormi tout le jour, mais je sais qu'on est quelques milliards à chercher l'amour. (⚡) Poison Cordy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 29
Messages : 57
Couverture : Serveur
Points : 138


MessageSujet: Re: 3 mots, 7 lettres, peut-être... ? [PV]   Mer 27 Jan - 22:13

« Hum... Toujours aussi directe... Au moins une chose qu'on ne peut pas te reprocher... Et je peux savoir pourquoi tu m'évites ?  Et juste me dire que tu veux pas être avec moi, je pensais pas que j'étais de si mauvaise compagnie c'est sympa...»

Oui, si elle voulait jouer être directe, Ian pouvait le faire aussi... Juste qu'il maîtrise moins le live et pourrait dire des choses qu'il ne voulait pas. Bon après, il ne voulait vraiment pas être méchant ou blessant, il valait mieux qu'il garde son filtre. L'ange voyait bien à la façon d'être de Cordélia que celle ci n'était pas à son aise. Il aurait voulu faire quelque chose pour l'aider, mais quoi ? Et s'il l'attirait vers elle de force, elle n’apprécierait pas, c'était certain, du moins il en mettait sa main à couper.

Il hésita un instant à savoir s'il devait poursuivre ou non cette discussion avec la brunette. Peut-être que Raelle en savait plus et qu'elle pourrait lui en apprendre d'avantage... Disons simplement qu'il ne voulait pas embêter sa sœur avec ces problèmes et puis, elle avait certainement autre chose à faire avec son cher et tendre. Cordélia le sortit de ses pensées simplement en lui disant une chose qui l'intrigua... Ce n'était pas bon pour lui ? Pourquoi ? Elle avait des problèmes et ça pourrait retomber sur Ian ? Il avait un peu de mal à la suivre... Aux dernières nouvelles elle était toujours célibataire, donc déjà un problème en moins,  pas de copains jaloux... Réfléchissons donc à ce qui pourrait l'ennuyer à ce point ?

« Un risque pour moi ? Autant avant j'aurai pu dire que j'aurai pu mourir d'ennuis avec toi, mais maintenant que je te connais je sais que ce n'est pas ça... Parles moi ! Bon sang, comment tu peux être aussi peu bavarde alors que tu sais très bien que je ne te lâcherai pas aussi facilement. Si tu as des ennuis, tu peux me le dire... »

Dans l'immédiat, il se demandait si c'était une bonne idée de dire ça, peut-être qu'effectivement elle avait des problèmes mais elle voulait gérer ça seule … Ou alors elle avait quelqu'un en vu et Ian ne l’intéressait plus, l'avait-il déjà intéressé avant ? Il ne savait pas vraiment, mais qu'importe, Cordélia était ce qui se rapprochait le plus d'une amie pour lui, il ne voulait pas tout casser pour une mauvaise compréhension, un soucis ridicule, bref il n'en savait rien et ça l'énervait.

Quand à sa remarque pour les messages que sa sœur envoyait pour prendre des nouvelles, il arqua un sourcil puisqu'il était loin d'être comme sa sœur... Son portable c'était justement pour fixer des points de rendez vous à ses potes ou ses conquêtes. Quoi qu'il en soit, non, il était juste hors de questions de prendre des nouvelles par messages alors qu'ils habitaient au même endroit.

« Moins dangereux ? Ça peut toujours t'exploser dans les mains et à une époque on parlait même des ondes qui pouvaient rendre stérile... Non sérieusement Cordélia, tu vas devoir trouver mieux que ça pour justifier la distance que tu veux mettre... Arrêtes de perdre ton temps et dis moi les choses... T'as peur de quoi ? »

On sentait dans la voix de Ian une pointe d'agacement parce que c'était une excuse tellement bête... dangereux... N'importe quoi et ça, il avait beaucoup de mal à se contenir d'ailleurs... Fallait que ça sorte, après si ça ne lui convenait pas, il ne pourrait pas faire grand chose de plus...

« Allez chercher une pierre dans un temple c'est dangereux, affronter un serpent c'est dangereux aussi, chercher des antidotes à des poisons fait partis des choses dangereuses, mais prendre de tes nouvelles, passer du temps avec toi c'est certainement pas quelque chose que je classerai dans les trucs dangereux... Et la situation inverse est loin d'être dangereuse. Alors je t'écoute... Parles moi maintenant, ou faudra pas revenir plus tard quand tu seras disposée à discuter avec moi. »

Outch, et voilà, le filtre avait sauté, il ne voulait pas poser d'ultimatum mais voilà, c'était sorti, c'était dit, il le regrettait mais c'était dit. Restait juste à savoir comment elle allait réagir, parce que dans le cas ou elle ne dirait rien de plus, il aurait tout perdu... Espérons qu'elle ne soit pas aussi bornée de lui quand il discutait avec ses parents...


Ian McLairg
Au service de ces dames ! Sourire et Lourdeur pour vous combler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 32
Messages : 280
Couverture : Scientifique à la Tour (Maître des Poisons)
Points : 382


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Leighton Meester
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: 3 mots, 7 lettres, peut-être... ? [PV]   Ven 5 Fév - 15:50

« Parfois ce n'est pas une question de compagnie. » Lâcha-t-elle, légèrement agacée car elle pressentait que leur conversation n'allait absolument pas conduire à ce qu'elle espérait. Le pire c'est qu'ensuite il insista, et même si au départ elle se contenta du minimum, elle sentit bien qu'elle allait être obligée de développer parce qu'il lui mettait un peu la pression. Elle en arriva même à jeter un coup d’œil vers l'autre bout du couloir, tout ça dans l'espoir que quelqu'un arrive et ne lui offre une échappatoire… mais non, c'était le désert. Pas de chance. En même temps, elle ne s'était jamais vraiment considéré comme chanceuse, justement. Bien au contraire, elle se trouvait poissarde. Si seulement Ian n'était pas aussi têtu… le pire, c'est qu'en vrai, elle était sûre qu'il s'en fichait complètement d'elle ! Au comble du stress, elle poussa Ian de toutes ses forces – sauf qu'elle n'était pas assez en forme pour que ça représente grand-chose -, les larmes aux yeux. Il venait de lui poser un genre d'ultimatum alors elle avait atteint un point de surchauffe. Elle n'était pas aussi forte qu'on le croyait, pas aussi solide qu'elle l'aurait voulu…

« Ne disparaît pas petite. Quand tu seras grande, tu travailleras pour moi. » Cet homme qui la regardait, c'était l'Inya ? Il était si grand, si fort… est-ce qu'elle pourrait vraiment travailler pour lui ? Est-ce qu'il serait là pour elle ?

« Pourquoi est-ce que tu ne veux pas comprendre ?! Pourquoi est-ce que tu insistes ?! De toute manière tu t'en fous de moi, non ? Je suis juste une fille parmi d'autres ! Alors ça ne vaut pas le coup que tu risques ta vie pour ça ! » Elle criait et serrait les poings pour tenter, vainement, de retenir un sanglot. « Ma mère est morte ! Narcisse est morte ! Tous ceux que j'aime disparaissent d'une manière ou d'une autre de ma vie ! » Ses paroles étaient jetées vers Ian, sa voix transpirait le désespoir. C'était tellement plus simple quand Ian était plongé dans ses études… au moins, elle n'avait pas à se soucier de lui, de sa présence ou de son absence. Ce n'était même pas qu'il ne lui manquait pas, c'était juste que ça la rassurait de savoir qu'elle ne lui porterait pas malheur. Et là, il était en face d'elle, et elle ne savait plus quoi lui dire…

« Maman… Maman… Laissez-moi voir maman... » Elle frappait à la porte, encore et encore, mais la pièce qui était autrefois la chambre de sa mère était désespérément vide. Son père n'était pas là non plus. Elle était seule...

Alors, elle éclata en sanglots une bonne fois pour toute, cachant son visage dans ses mains. « Je ne veux pas que tu meures... » Souffla-t-elle doucement d'une voix étouffée par le fait qu'elle se cachait encore pour qu'il ne voit pas son expression. Elle ne savait même pas pourquoi elle craquait comme ça, elle arrivait tellement bien à se contrôler d'habitude, et là, elle en était simplement incapable. Comme souvent quand Ian était dans les parages, cela entrait aussi dans les raisons pour lesquelles elle l'évitait ces derniers temps. Car elle ne s'aimait pas quand elle était aussi sensible. Non seulement cela faisait remonter des souvenirs douloureux…

« Quartz... Narcisse est morte. » la voix blanche, elle était dans l'encadrement de la porte des appartements de l'Inya. Puis, ses jambes lâchèrent… et elle s'écroula… mais pas une larme ne vint. Elle gardait juste la tête baissée… comme assommée. Sa meilleure amie n'était plus. Elle était morte en mission… sans elle. Incapable jusqu'au bout.

Mais en plus, elle n'avait pas envie qu'on la voit comme une petite chose fragile. Elle était Cordélia Warldof nom d'un Inya !!!

« Tu es Maître des Poisons maintenant Cordélia, tu devras en être digne. » Quartz lui faisait confiance, elle devait être la meilleure, la plus forte...

Elle devait être digne.


J'ai perdu mes rêves
J'ai depuis longtemps perdu mes rêves, je connais trop la danse. Comme toujours il est huit heures du soir, j'ai dormi tout le jour, mais je sais qu'on est quelques milliards à chercher l'amour. (⚡) Poison Cordy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 29
Messages : 57
Couverture : Serveur
Points : 138


MessageSujet: Re: 3 mots, 7 lettres, peut-être... ? [PV]   Dim 21 Fév - 16:34

Plus la discussion avancée et plus il pouvait sentir que la jeune femme était en train de s'agacer. Enfin, il ne la sentait pas spécialement énervée non plus, disons juste qu'elle était chamboulée et que ses sentiments exprimaient un peu la même chose. Dans l'immédiat, l'ange fut un peu soufflé, il ne savait pas quoi lui répondre et surtout, il ne savait pas comment la convaincre que son soucis n'était pas aussi important qu'elle pouvait le croire.

« Je ne vois pas ou est le problème alors ! Si tu aimes passer du temps avec quelqu'un, avec moi, pourquoi tu t'en prives ? C'est bête comme raisonnement tu sais... Tu as peur de ton ombre ! Je ne te savais pas comme ça ! »


Alors oui, il la poussait un peu dans ses retranchements, l'ange ne savait pas comment faire et bien sur, au lieu de baisser les bras et de partir, il restait là à chercher comment comprendre la brunette qui le perturbait. Parce que oui, Cordélia perturbait vraiment Ian, il n'était pas le même qu'avec les autres filles et surtout, elle ne semblait pas être comme les autres filles dont il avait l'habitude de céder aux avances. Pour commencer, la maîtresse des poisons ne lui avait jamais fait d'avance et le fait qu'elle résiste de la sorte, ça attirait le garçon... Après tout, quand on céder trop facilement il n'y avait pas de jeu et pour Ian c'était justement ce qui lui plaisait... Des filles d'un soir, il pouvait les enchaîner en travaillant au bar, mais une fille plus sérieuse, ça ne se trouvait pas dans ce genre d'endroit... Et à écouter Cordélia, il semblait évident que le coté un peu coureur de Ian ne lui plaise pas vraiment mais ça, s'était ce qu'il pensait avant qu'elle ne se mette à fondre en larmes, cachant son visage dans ses mains...

« Comment tu peux dire que j'en ai rien à faire de toi ? Tu plaisantes j'espère ! Tu penses vraiment que je me casserai la tête à comprendre pourquoi tu m'évites si je ne tenais pas un minimum à toi ? Sérieusement Cordélia ! »

Il se rapprocha d'elle, espérant éventuellement la prendre dans ses bras pour la consoler, et lorsqu'elle laissa échapper les paroles qui la perturbait vraiment, à savoir qu'elle avait peur que Ian meurt, l'ange resta à nouveau sans voix – deux fois dans un laps de temps très court, chapeau !-

« Je ne sais pas ce que tu as vécut et j'espère jamais le connaître, mais je peux t'assurer c'est qu'on est solide dans la famille. Alors oui, tu n'as pas eu de chance, tu as perdu les gens que tu aimes, mais ne crois pas que c'est une malédiction et que ça m'arrivera aussi... De toute façon ce n'est pas à toi de décider de ça, c'est ma vie, et c'est moi qui décide ce que j'en fais... Si je veux rester avec toi, c'est moi qui fais ce choix... »

Et sans lui laisser le choix, il la prit dans ses bras, posant ses bras autour d'elle, son menton posé sur sa tête -il était plus grand qu'elle- Ian voulait la rassurer, la réconforter et sans le vouloir, il dégagea un peu d'apaisement pour calmer la jeune femme, il sentait bien qu'elle était triste, inquiète et en même temps elle ne voulait pas qu'on la voit comme ça. Il sortit un mouchoir de sa poche arrière et le tendit à la demoiselle.

« Tiens, évites de te moucher dans mon t-shirt, ça serait gentil de ta part... Tu veux prendre un peu l'air ? »

Il essayait d'être un peu drôle, mais il savait bien que le moment était peut-être mal choisit. Qu'importe, au point où il en était de toute façon, il pouvait bien faire un peu de plaisanterie non ?


Ian McLairg
Au service de ces dames ! Sourire et Lourdeur pour vous combler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 32
Messages : 280
Couverture : Scientifique à la Tour (Maître des Poisons)
Points : 382


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Leighton Meester
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: 3 mots, 7 lettres, peut-être... ? [PV]   Lun 1 Aoû - 16:53

Cordélia le darda d'un regard noir sans oser lui répondre. Ce n'était pas de son ombre qu'elle avait peur, c'était de la Mort avec un grand M, celle qui séparait à tout jamais. Et plus il avançait, plus elle reculait. Cela représentait parfaitement leur relation : il était habitué à nouer des liens, pas elle, alors il allait vers elle (parfois plus ou moins forcé par Quartz) tandis qu'effrayée, elle reculait.

Mais prise entre deux feux, ceux de Ian et ceux de son chagrin, elle finit par simplement se mettre à pleurer à chaudes larmes, et quand l'ange la prit dans ses bras, elle ne résista plus. Elle n'en avait plus la force même si elle en avait eu le désir, ce qui n'était en plus pas le cas. C'était rassurant de sentir que Ian était là, présent et bien vivant. Au-delà de la simple peur, la brunette avait aussi des regrets. Elle était trop jeune quand sa mère était morte, et elle savait aussi que celle-ci était morte à cause de la culpabilité qu'elle avait ressenti d'avoir quitté une déesse qui lui avait donné naissance et qui l'aimait. Ne réussissant pas complètement à choisir entre sa famille et son devoir, elle s'était laissé mourir : le destin qui attendait tous les anges n'ayant pas de but précis. Mais pour Narcisse, elle était déjà un agent accompli. Elle aurait pu être plus présente et la sauver…

Toutefois, elle ne pouvait pas revenir sur le passé. Même les Inyas ne le pouvaient pas alors qu'ils avaient en eux le pouvoir de la dimension elle-même. Elle cessa de sangloter quand Ian lui tendait un mouchoir, elle essuya ses larmes avec et tenta même un sourire à sa tentative de plaisanterie. Elle le repoussa, mais avec douceur cette fois-ci, gardant la tête un peu baissée. « Je pense que je vais plutôt rentrer chez moi. Je ne peux pas rester au boulot avec un visage pareil, pas vrai ? » Elle leva alors sur lui des yeux qu'elle savait rougies par un chagrin trop longtemps contenu.

Esquissant un deuxième sourire, vaguement mélancolique, elle se mit sur la pointe des pieds et déposa un rapide baiser à la commissure des lèvres de Ian (pas sur les lèvres directement, quand même, c'est Cordy!). « Je vais arrêter de t'éviter. Tu es plus têtu que moi de toute manière. » Ce qui n'était pas peu dire du point de vu de la jeune femme vu qu'elle était quand même Poison Cordy, l'une des agents les plus craintes de Savoir (parce qu'elle pouvait empoisonner n'importe lequel de vos aliments sans que vous vous en rendiez compte, pas pour ses talents au combat, évidemment), et elle avait plutôt un caractère de cochon. Mais elle n'avait plus envie de continuer à se battre contre Ian. Pas pour ça en tout cas, pour le reste, elle y penserait un jour où elle aurait moins mal à la tête.

« Tu n'as qu'à venir boire un café avec moi un de ces quatre. Je suis au labo' tous les jours. » proposa-t-elle, avant de s'éloigner un peu plus de lui physiquement parlant… et avant qu'elle n'appuie sur un bouton de sa montre et ne se téléporte chez elle. Sécher le reste de sa journée de travail l'embêtait, mais exceptionnellement, on l'excuserait sûrement. Pour l'instant, elle avait juste besoin d'un bain chaud et d'une sieste…

Elle posa le mouchoir de Ian sur le rebord de sa coiffeuse. Il faudrait qu'elle le lui rende… une prochaine fois. Elle ne savait pas encore quand.

{Terminé pour Cordy}


J'ai perdu mes rêves
J'ai depuis longtemps perdu mes rêves, je connais trop la danse. Comme toujours il est huit heures du soir, j'ai dormi tout le jour, mais je sais qu'on est quelques milliards à chercher l'amour. (⚡) Poison Cordy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 3 mots, 7 lettres, peut-être... ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
3 mots, 7 lettres, peut-être... ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 mots, 7 lettres, peut-être... ? [PV]
» 3 lettres pour 3 mots
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» L'histoire en quatre mots
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emeraudia :: Archives RPs :: Printemps 2265-
Sauter vers: