AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bar du Centre ville - Comynerin | Lev

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



Age : 28
Messages : 874
Couverture : Maître-nageur
Points : 1118


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Chris Hemsworth
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Bar du Centre ville - Comynerin | Lev   Mar 12 Jan - 23:49

« Tu connais bien ? Comment ? »

Archibald eut beaucoup de mal à cacher sa curiosité. Pour lui Emeraudia était une dimension complètement parallèle à la Terre, pourtant très éloignée de celle-ci. Les échanges entre la Terre et Emeraudia étaient loin d'être réguliers : si vous vous imaginez qu'on part à Tolerancia en vacances aussi facilement qu'on part danser la samba à Rio de Janeiro, vous vous trompiez. Alors tomber par hasard sur un Emeraudien qui connaissait, mieux, qui semblait y avoir été sur Terre, plus précisément à Londres en Angleterre, ça ne se lâchait pas Lev, tu ne quitteras jamais ce bar, je te l'interdis.

Quand se fut le tour d'Archi de se confier sur ses deux 'métiers', il le fit bien volontiers. Il fallait dire qu'il en parlait assez peu. Le seul privilégié (Archi n'avait pas de vrais amis) était Jack, son collègue barman, le seul e réalité avec qui il avait créé des liens.

« Je suis livreur. Je fais les nuits ici et la journée et je livre dans toute la ville. »

Et oui, chacun sa croix ! Certains avaient une famille dure à gérer, lui, c'était le travail (il faut dire que niveau famille, il n'avait plus grand monde. C'était l'avantage.). Ce dont il pouvait aussi éventuellement se plaindre, c'était son prénom. Bien qu'il n'ai jamais vivement protesté contre sa mère (en même temps ça n'aurait trop rien changé), Archibald n'avait jamais trouvé son prénom très très moderne ni à la mode. Il s'y était cependant toujours fait, malgré les comparaisons courantes avec ses copains d'école.

« Ma mère l'a pioché dans notre arbre généalogique, c'était à un de mes arrières-grand-pères, je crois. »

Pour Archibald qui avait toujours été très famille (il faut dire qu'il était enfant unique et que sa mère l'avait élevé seule, donc il était très proche d'elle), c'était même quelque chose de bien d'avoir le nom d'un de ses aïeux.

Quand Levinski lui demanda si Archi faisait quelque chose ce soir, le cœur du jeune terrien fit un petit bon. Le temps d'une seconde il se serait cru en soirée avec son meilleur ami, une de ces soirées qu'ils faisaient entre garçons pour parler de leurs petites amies respectives, de leur boulot, mais surtout pour s'amuser. Ça, c'était fini : son meilleur ami il ne l'avait plus et il avait quitté tous les copains qu'il avait sur Terre. Ici il était seul et allait le rester encore un petit moment. Archibald n'avait certainement pas le temps de penser à son petit confort et à d'éventuels loisirs. Son objectif numéro un était toujours d'entrer à la Tour Bleue et pour ça, il avait un besoin urgent de bien s'intégrer, d'avoir un appartement, de quoi bien se vêtir et de quoi retrouver son hygiène de vie impeccable. Et c'était triste à dire, surtout pour lui qui n'avait jamais été très vénal, mais le seul moyen était l'argent.

« Je finis dans quelques heures, encore. »

Annonça Archibald avec regrets. Lev avait l'air d'un mec sympa et ça lui aurait fait plaisir de le connaître un peu mieux (intégrer une grande bande d'amis en revanche, ce n'était pas sa tasse de thé). Archi ressentait parfois le besoin d'avoir un ami à qui se confier, comme il le faisait jadis avec Eric. Un ami qui l'aurait écouté et soutenu quand sa maman était morte, un ami qui l'aurait encouragé ou retenu, à retrouver son père sur Emeraudia, un ami qui l'aurait aidé au moment de sa vie où il se sentait le plus seul au monde.

« C'est gentil mais demain je me lève tôt. N'hésites pas à repasser un soir, si tu veux, je serai toujours là. »

Adressa t-il à Lev avec un sourire. Ce qui était certains que c'est là, il y resterait encore, dans ce bar. Quand il aurait mis assez d'argent de côté pour pouvoir vivre convenablement, Archi quitterait un boulot. Et le choix était vite fait : Entre travailler avec Ralph qui n'était pas connu pour sa causette facile, avec un boulot plutôt physique et pas hyper  bien payé et travailler avec Jack, dans un bar sympa et assez bien payé, il n'y avait pas photo. A choisir, Archi aurait bien évidemment gardé le boulot de nuit. Déjà parce qu'il préférait : le boulot était plus sympa, plus chaleureux et Archibald rencontrait des gens. Et surtout parce qu'avec ce boulot il aurait du temps pour reprendre soin de loin, se remettre au sport, re-bien manger, et même trouver un vrai appartement et ainsi construire sa nouvelle vie.


Archibald Marius Grant
Quand tu es heureux, regarde au plus profond de toi. Tu verras que seul ce qui t’apporte de la peine, t’apporte aussi de la joie. Quand tu es triste, regarde à nouveau dans ton cœur, et tu verras que tu pleures ce qui te rendait heureux..- emeraudia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 122
Couverture : Mannequin
Points : 184


MessageSujet: Re: Bar du Centre ville - Comynerin | Lev   Sam 16 Jan - 19:44

Lev esquissa un sourire amusé, répliquant simplement :

« Je t’expliquerais bien, mais je vais manquer de temps. »

L’heure de la soirée approchait et bien qu’il ne soit pas du genre ponctuel, il essayait tout de même d’être à peu près à l’heure. Il avait à faire ce soir, aussi ne pouvait-il pas s’étendre sur sa looooongue existence passée.

« Et tu dors de temps en temps ? »

Il allait se tuer à la tâche de petiot (mode gros papi, on). Il avait peut-être un prénom de vieillard (validé par sa présence dans son arbre généalogique), il était encore tout jeunot, c’était dommage de s’épuiser si tôt… Cependant Lev non plus n’avait pas toujours eu sa vie qu’il vivait tranquillement à présent. Par le passé il avait beaucoup trimé pour s’en sortir. Et être un démon, sur Terre, à l’époque à laquelle il était né n’était pas nécessairement un cadeau. Il se contenta d’acquiescer, en signe de compréhension pour le prénom démodé que portait le métis. De toute façon, ce n’était pas lui qui allait parler prénom n’est-ce pas ?

La soirée s’annonçait sans Archibald, tant pis pour lui, il ne savait pas ce qu’il allait manquer (de la gonzesse à gogo mon ptit gars, de la gonzesse à gogo !!). Le démon haussa les épaules. Bien qu’il trouva que c’était plutôt dommage, la situation l’indifférait tout de même. Peu importait pour lui : un de plus, un de moins… Il n’arrêtait de vivre sa vie et de profiter pour ce genre de détails, aussi cruel puisse-t-il être à penser de la sorte. Lev était un indépendant avant toute chose et il le revendiquait fièrement. Lui d’abord, les autres après (donc oui en bonus, il est aussi égotique).

« Tant pis pour toi alors. »

Ben quoi ? Il n’allait pas lui mentir, il ratait une pure soirée. Oui Lev avait aussi des dons de voyance : il pouvait prédire les bonnes soirées et les plans à éviter… superpouvoir développé au fil des âges à force de sortir à des soirées aussi diverses que variées. Une envie de sortie ? Un besoin de s’aérer ? Demander LevinkiLesBonsConseils et tous vos soucis de plan nuit seront résolus !

« Je te dois combien ? »

L’argent n’existant pas ici, Archi pouvait demander une chose, un service comme du matériel ou encore de l’or en guise de règlement. Dans tous les cas, Lev lui donnait un pourboire en or (celui-là) puisqu’il le méritait et qu’en plus, Lev avait bien plus d’argent que nécessaire. Faire la charité ce n’était pas son truc, autant le dire immédiatement. S’il donnait une chose ce n’était que parce qu’elle était méritée. Ni plus, ni moins. Il n’était pas assez généreux et altruiste pour donner sans compter.

Récupérant ses quelques affaires, le démon quitta son siège et tendit la main au barman en signe d’au revoir, tout en ajoutant :

« On se revoit prochainement ? »

Peut-être repasserait-il, lui, dans ce bar. Peut-être se croiseraient-ils ailleurs. Bien sûr, ni l’un ni l’autre ne se doutait qu’ils allaient être amenés à se retrouver dans un lieu aussi ‘insolite’ que l’Agence… C’était amusant, la façon dont le destin pouvait agir sur les choses, parfois… En serrant la main d’Archibald, brièvement, Lev se sentit soudain fatigué, comme… vidé. Il fronça les sourcils, mais songea qu’il avait surtout besoin de refaire le plein rapidement. Ce soir, il allait ramener une fille. C’était une certitude.


Lev Hobbs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Age : 28
Messages : 874
Couverture : Maître-nageur
Points : 1118


Plus d'informations
F A C E C L A I M : Chris Hemsworth
R E L A T I O N S :

MessageSujet: Re: Bar du Centre ville - Comynerin | Lev   Lun 18 Jan - 15:37

La réponse de Lev à la question sur la Terre interpella Archibald. S'il n'avait pas le temps de répondre, ce n'était pas vraiment parce qu'il devait partir d'une seconde à l'autre, mais sûrement parce qu'il avait un paquet de choses à dire sur la Terre. Et c'était tant mieux ! Ça voulait dire qu'il connaissait bien l'endroit de naissance d'Archi, peut être même qu'il y'avait vécu. Il y avait peut être même été marmot et avait grandit là-bas, qui savait ? Franchement, si tel était le cas Lev pourrait se vanter d'avoir épaté TOUTE la galerie, dans le bar, Archi compris.

Lev demanda ensuite à Archibald s'il lui arrivait des fois de dormir, ce qui amusa beaucoup Archibald. C'est vrai que le jeune Terrien avait un rythme de vie assez incroyable. Il courait pour travailler au bar, toute la nuit, courait chez lui pour dormir, courait pour aller à son second boulot où là aussi, il courait. Un vrai feu follet, en somme.

« Oui des fois, ça m'arrive. »

Dit-il en rigolant. Ça lui arrivait tous les soirs, bien sur, mais peu de temps. Pas que son petit lit n'était pas confortable (en fait il était plus que basique, petit, et encerclé de cartons pleins) mais il avait des nuits relativement courtes, hélas. Sans compter qu'il perdait un temps fou à attendre son lit, quand il arrivait du travail ! L'appartement était pour ainsi dire une vraie cage à poule et il y'avait de tout partout. L'autre jour, il avait réussit à se prendre le pied dans une marmite, à trébucher et à s'écraser au sol en se cognant l'épaule contre l'angle de la table basse. Un de ses matins où il fallait rester au lit, donc.

Quand Archi refusa d'accompagner Lev à sa soirée parce qu'il avait encore du travail, Lev lui répondit 'Tant pis pour toi'. Le barman ne put qu'aller dans le sens du mannequin : il n'avait pas le choix, son service finissait encore plusieurs heures plus tard. On ne faisait pas ce que l'on voulait, surtout à son travail. Et Archi n'était pas là pour dépenser de l'argent, mais surtout pour en gagner.

« C'est pour moi. »

Archibald offrit le café et la pression à Lev en lui faisant un clin d’œil complice. Il lui arrivait rarement d'offrir des verres aux clients (à vrai dire, il ne l'avait jamais fait), seul Jack se le permettait. La règle était qu'on offrait de temps en temps une tournée à un client dans le but de le fidéliser ou quand le feeling passait bien, mais ça ne devait jamais devenir une habitude. Pour ne pas être une habitude, ce n'en était pas une, cela ne dérangea donc nullement Archi de faire une exception pour le jeune homme.

Cependant quand Archi reçu un pourboire en or de la part de Levinski, il ne sut que dire. Le jeune barman resta 2 secondes à regarder le pourboire et reporta son regard sur le mannequin, l'air hagard. Archi hésita quelques secondes à parler, puis lança, machinalement  :

« Merci. »

C'est tout ce qu'il réussi à articuler. Le geste le touchait tellement, qu'il en fut très gêné. Levinski avait du comprendre que si Archi cumulait deux boulots c'était pour des raisons financières et en un sens, ce pourboire était une sorte de charité. Archibald n'aimait pas la charité mais en revanche, il aimait l'or. Il savait cependant que refuser le pourboire serait, d'un, très impoli et deux, vain. Lev s'était déjà rhabillé et n'avait pas l'intention de reprendre son don.

« J'espère ouais ! Bonne soirée. »

Les deux jeunes hommes se serrèrent chaleureusement la main et le jeune mannequin quitta le bar. Archibald était bien loin d'avoir remarqué ce qu'il avait provoqué. Quand sa main avait touché celle de Levinski, le pouvoir lattant (et inconnu) d'Archibald avait agi. Le jeune Terrien n'en avait absolument pas conscience, d'un parce qu'il ne pensait pas avoir de pouvoirs, de deux parce qu'il ignorait complètement que son géniteur lui avait offert des pouvoirs de démons en héritage.

Une fois le mannequin partit, Archibald continua son service toute la fin de soirée et la nuit. Le monde arriva tard, mais arriva tout de même, et Jack et lui eurent pas mal de travail. Le jeune homme quitta son collègue pour rentrer chez lui, sa longue journée de travail terminée. Il n'eut aucun mal à s'endormir comme une vraie marmotte, du sommeil, il en avait besoin.

- Terminé pour Archibald -


Archibald Marius Grant
Quand tu es heureux, regarde au plus profond de toi. Tu verras que seul ce qui t’apporte de la peine, t’apporte aussi de la joie. Quand tu es triste, regarde à nouveau dans ton cœur, et tu verras que tu pleures ce qui te rendait heureux..- emeraudia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bar du Centre ville - Comynerin | Lev   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bar du Centre ville - Comynerin | Lev
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» [21-22/08/2010]-->orkatitude day III
» [Centre Ville] Le lendemain des révélations (1er Partie en ville) [Privée Alois & Elena]
» [Mahri-Nui] Centre-ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Emeraudia :: Archives RPs-
Sauter vers: